Francisco Escalante Molina

Nonce apostolique

Francisco Escalante Molina
Biographie
Naissance
La Grita
Ordination sacerdotale
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par Aldo Giordano
Nonce apostolique en Haïti
Depuis le
Nonce apostolique au Gabon
Nonce apostolique en République du Congo
Archevêque titulaire de Gratiana (de)
Depuis le

Blason
« Maior autem caritas » (1Co 13,13)
(« Le plus grand est l’amour»)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Francisco Escalante Molina est un prélat catholique vénézuélien, nonce apostolique en Haïti depuis 2021.

Origine et premières sétudesModifier

Il est né à La Grita dans l’état de Táchira, situé à l’ouest du Venezuela le [1]. Scolarisé dans l’enseignement primaire à Jáuregui, il devint après élève au séminaire Saint-Thomas d’Aquin de Palmira où il obtint son Bachillerato et étudia la philosophie et la théologie. Il a obtenu une licence en théologie auprès de Institut universitaire Saint-Thomas d'Aquin (es), une licence en théologie biblique à l’Université de Navarre[2].

PrêtreModifier

Il fut ordonné prêtre le par Marco Tulio Ramírez Roa (es) et incardiné dans le diocèse de San Cristóbal de Venezuela pour lequel il exerça diverses responsabilités parmi lesquelles vicaire paroissal[1],[3]. Ancien élève (promotion 1995) de l’Académie pontificale ecclésiastique[4] et docteur en droit canonique de l’Université pontificale du Latran[2], il entra au service diplomatique du Saint-Siège le où il fut successivement affecté aux représentations diplomatiques du Saint-Siège auprès du Soudan, du Ghana, de Malte, du Nicaragua, et du Japon avant d’être, le , transféré à la nonciature de Slovénie[1],[5]. Il a été honoré du titre de chapelain de Sa Sainteté le par Jean-Paul II[6], puis de prélat d’honneur de Sa Sainteté le par Benoît XVI[7].

Nonce apostoliqueModifier

Le , il est nommé nonce apostolique en République du Congo avec le titre d’archevêque titulaire de Gratiana (it)[1]. Il est de plus nommé nonce au Gabon le suivant[8] puis consacré une semaine après par Aldo Giordano, le nonce apostolique au Venezuela, assisté de Mario Moronta (es), évêque de San Cristóbal où il est incardiné et José Trinidad Fernández Angulo (de), évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Caracas[3],[9].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier