Francisco Antonio Fernandez de Velasco y Tovar

aristocrate espagnol

Francisco Antonio Fernandez de Velasco y Tovar, né à Madrid le 5 septembre 1649 et mort à Séville le 23 mars 1716, a été vice-roi de Catalogne de 1696 à 1697 sous le règne de Charles II d'Espagne, et de 1703 à 1705, durant le règne de Philippe V d'Espagne.

Francisco Antonio Fernandez de Velasco y Tovar
Fonctions
Vice-roi de Catalogne
Gouverneur
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
SévilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Francisco Antonio Fernández de Velasco y TovarVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Enfant
María Francisca de Velasco (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Francisco Antonio Fernandez de Velasco y Tovar était le fils illégitime de Íñigo Melchor Fernández de Velasco (1629-1696), 7e duc de Frías, connétable de Castille (1652-1696)[1].

Dans sa jeunesse, il a combattu au Portugal, en Flandre et en 1674 en Catalogne contre les Français. Il fut nommé gouverneur militaire de Ceuta et Cadix avant de devenir vice-roi de Catalogne en 1696. C'est en tant que tel qu'il fut confronté en 1697 à une invasion de troupes françaises commandées par Louis Joseph de Bourbon, duc de Vendôme qui assiégea et prit Barcelone le 10 août. Velasco y Tovar fut alors relevé de ses fonctions et remplacé par Diego Hurtado de Mendoza y Sandoval, Condé de la Corzana.

Après le déclenchement de la guerre de succession d'Espagne, en tant que fidèle partisan du gouvernement central et du nouveau roi Philippe V d'Espagne, il fut de nouveau nommé vice-roi de Catalogne en 1703 à la place du prince Georges de Hesse-Darmstadt, qui était trop pro-catalan et pro-Habsbourg. Il réprima d'une main de fer toute opposition contre le gouvernement central et put repousser une tentative de débarquement des forces britanniques et catalanes en 1704. Mais en 1705, il fut incapable de résister à une seconde attaque contre la ville, à la suite de laquelle Barcelone et toute la Catalogne passa au camp de Charles de Habsbourg, prétendant autrichien à la couronne espagnole vacante.

Il est allé vivre à Malaga et a participé au siège raté de Barcelone (1706).

Notes et référencesModifier

  1. Juan Luis Sánchez Martín, art. in Real Academia de la Historia, Diccionario Biográfico electrónico.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Juan Luis Sánchez Martín, « Francisco Antonio de Velasco Tovar y de la Torre », in Real Academia de la Historia, Diccionario Biográfico electrónico (DB~e) (en ligne).