Francis Seymour-Conway (3e marquis d'Hertford)

politicien britannique

Francis Seymour-Conway
Illustration.
Portrait de Thomas Lawrence , v. 1825
Fonctions
Vice-chambellan de la maison

(4 mois)
Monarque George III
Prédécesseur John Thynne
Successeur Robert Jocelyn
Membre de la Chambre des lords
Lord Temporal

(19 ans, 8 mois et 12 jours)
Pairie héréditaire
Prédécesseur Francis Ingram-Seymour-Conway
Successeur Richard Seymour-Conway
Député britannique

(2 ans, 3 mois et 11 jours)
Circonscription Camelford
Prédécesseur Hon. Lewis Allsopp
Successeur Hon. Sheldon Cradock

(5 ans, 8 mois et 12 jours)
Circonscription Antrim
Prédécesseur Hon. Edmond Alexander MacNaghten
Successeur Lt-Col. Hugh Henry John Seymour

(10 ans et 3 mois)
Circonscription Lisburn
Prédécesseur George Hatton
Successeur Lord Henry Moore

(1 an, 5 mois et 28 jours)
Circonscription Orford
Prédécesseur Lui-même : Parlement de Grande-Bretagne
Successeur Hon. James Trail
Député de Grande-Bretagne

(3 ans et 5 mois)
Circonscription Orford
Prédécesseur Robert Stewart
Successeur Lui-même : Parlement du Royaume-Uni
membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Biographie
Titre complet Marquis d'Hertford
Date de naissance
Date de décès (à 64 ans)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Parti politique Tory
Père Francis Ingram-Seymour-Conway
Mère Isabella Anne Seymour-Conway
Conjoint Maria Seymour-Conway
Enfants 3 enfants dont : Richard Seymour-Conway
Profession homme politique, diplomate, joueur de cricket
Distinctions Ordre de la Jarretière

Francis Seymour-Conway (3e marquis d'Hertford)

Francis Charles Seymour-Conway, 3e marquis d'Hertford KG, GCH PC (-), titré vicomte Beauchamp entre 1793 et 1794 et comte de Yarmouth entre 1794 et 1822, est un homme politique conservateur britannique et collectionneur d'art.

BiographieModifier

Il est le fils de Francis Seymour-Conway, 2e marquis de Hertford, et de sa seconde épouse Isabella Anne Ingram, fille de Charles Ingram (9e vicomte d'Irvine).

Il est député de Orford de 1797 à 1802, de Lisburn de 1802 à 1812, d'Antrim de 1812 à 1818 et de Camelford de 1820 à 1822. En mars 1812, il est admis au Conseil privé et nommé vice-chambellan de la maison sous Spencer Perceval. Il a continué à occuper ce poste lorsque Lord Liverpool est devenu Premier ministre en mai 1812 après l'assassinat de Perceval, mais y a renoncé en juillet de la même année et est nommé Lord Warden of the Stannaries, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. Il succède à son père comme marquis en 1822. La même année, il est également fait chevalier de la jarretière et nommé vice-amiral du Suffolk, poste qu'il conserve jusqu'à sa mort.

Il est également un collectionneur d'art considérable, tout comme son fils et son petit-fils; plusieurs de ses tableaux font partie de la Wallace collection qu'ils ont fondée [1].

Il est un joueur de cricket amateur qui a fait trois apparitions connues dans des matchs de cricket de première classe de 1797 à 1799 [2]. Il est principalement associé aux équipes du Surrey et était membre du Marylebone Cricket Club (MCC) [3].

Il est décédé en mars 1842, à l'âge de 64 ans, et son fils aîné, Richard, lui succède. La marquise de Hertford est décédée en mars 1856, à l'âge de 84 ans.

FamilleModifier

 
Maria Emilia Fagnani

Lord Hertford a épousé Maria Emilia Fagnani, réputée fille illégitime de William Douglas (4e duc de Queensberry) et d'une aristocrate italienne mariée, la marquise Fagnani, le 18 mai 1798. Ils ont trois enfants:

Il est le prototype du personnage du marquis de Monmouth dans le roman Coningsby de Benjamin Disraeli en 1844 et de Lord Steyne dans le Roman-feuilleton Vanity Fair de William Makepeace Thackeray en 1847-1888. L'illustration du marquis de Thackeray pour le numéro 11 est considérée comme ayant une telle ressemblance avec Hertford que la menace de poursuites pour diffamation a empêché la publication. Au cours des dernières années de Hertford, il aurait vécu avec une suite de prostituées et l'instabilité mentale qui a frappé plusieurs membres de sa famille est devenue perceptible [4].

RéférencesModifier

  1. « wallacecollection.org The 3rd Marquess of Hertford » [archive du ] (consulté le )
  2. CricketArchive
  3. Arthur Haygarth, Scores & Biographies, Volume 1 (1744-1826), Lillywhite, 1862
  4. Hyde, Montgomery The Strange Death of Lord Castlereagh William Heinemann 1959 p.157

Liens externesModifier