Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Fran Winant

poétesse et peintre américaine
Fran Winant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Fran Winant est une poétesse et peintre américaine. Elle a surtout exercé dans le Lower East End à New York dans la communauté lesbienne de New York. Elle fait partie du Feminist Lesbian Art Collective (FLAC).

Sommaire

BiographieModifier

PoésieModifier

Originaire de Brooklyn, elle montre tôt des prédisposition à l'écriture et le dessin. Elle écrit des poèmes dès son enfance, et pour aborder ses sentiments envers les femmes, elle invente un langage secret pour parler de ce qui est pas socialement inexprimable[1]. Ce langage est un mélange de symboles mathématiques et de lettres grecques.

Elle est fortement influencée par les émeutes de Stonewall et s'implique dans le mouvement de défense des droits LGBT qui émerge à la suite des émeutes.

En 1969 avec d'autres activistes elle fonde le Gay Liberation Front, et rejoint les lesbiennes radicales et la Lesbian Food Conspiracy (en). La Lesbian Food Conspiracy est un collectif visant à produire de la nourriture de bonne qualité à moindre coût pour contrer ce qui est perçu comme le monopole d'une industrie alimentaire industrielle patriarcale, détruisant l'environnement et aliénant les animaux[2].

Elle adhère aux lesbiennes radicales en 1970. elle fonde également cette année là avec sa compagne Judy Grepperd la maison d'édition Violet Press. Elle publie dès lors divers recueil de poésie: Looking at Women: Poems (1971), Dyke Jacket (1976), et Goddess of Lesbian Dreams (1980). En 1980 la Violet Press publie également une anthologie de poésie We Are All Lesbians (1980)[3],[4].

PeintureModifier

En 1974, elle commence à exposer ses peintures[5],[6]. Elle utilise souvent le langage créé pendant son enfance dans ses peintures, et intègre le thème de la cause animale dans sa thématique, établissant des liens entre une société patriarcale qui dénigre les personnes homosexuelles et qui tue des animaux.

Elle obtient un bachelor de l'université de Fordham en 1975 et fréquente la School of Visual Arts à New York.

Elle participe au Women's Art Festival en 1976.

Son poème Eat Rice est citée dans le livre de Carol J. Adams The sexual politics of meat:

Eat rice have faith in women, /what I don’t know now / I still can learn[7]

BibliographieModifier

Harmony Hammond, Lesbian Art in America, Rizzoli International Publications, 2000, (ISBN 0847822486)

RéférencesModifier

  1. « Matt & Andrej Koymasky - Famous GLTB - Fran Winant », sur andrejkoymasky.com (consulté le 3 mars 2018).
  2. (en) Bonnie Zimmerman, Encyclopedia of Lesbian Histories and Cultures, Routledge, (ISBN 9781136787508, lire en ligne).
  3. (en) « We Are All Lesbians - That year I loved you | Lesbian Poetry Archive », sur www.lesbianpoetryarchive.org (consulté le 3 mars 2018).
  4. (en) Jim Elledge, Queers in American Popular Culture, ABC-CLIO, (ISBN 9780313354571, lire en ligne).
  5. (en) « Fran Winant », sur http://www.glbtqarchive.com, (consulté le 2 mars 2018)
  6. (en) Emmanuel Cooper, The Sexual Perspective: Homosexuality and Art in the Last 100 Years in the West, Routledge, (ISBN 9781134834587, lire en ligne)
  7. (en) Intern, « After Ariel », sur Boston Review, (consulté le 3 mars 2018)

Liens externesModifier