Fran Krsto Frankopan

Fran Krsto Frankopan
Fran krsto frankopan v.jpg
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activités
Père
Vuk Krsto Frankopan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ana Katarina Zrinska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Flora Frangepán (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Tombstone of Petar Zrinski and Fran Krsto Frankopan, Wiener Neustadt 01.jpg
Sépulture de Petar Zrinski et Fran Kristo Frakopan à Wiener Neustadt

Fran Krsto Frankopan (en français François-Christophe Frangipani), né le à Bosiljevo (Karlovac) et mort exécuté le à Wiener Neustadt, est un seigneur, poète et homme politique croate.

BiographieModifier

Fils de Vuk Krsto Frankopan (en), il part étudier à Zagreb après la mort de son père et entre chez les Jésuites. Puis, il poursuit ses études en Italie[1].

Il écrit ses poésies en dialecte croate Kajkavian-ikavian, tel le poème Srića daje kaj misal ne zgaje et traduit aussi des œuvres de Molière.

Frankopan et son beau-frère le Ban Petar Zrinski négocient avec succès la libération des zones ethniques hongroises et croates occupées par l'empire ottoman en déclin. Cependant, le conseil militaire viennois, désireux de limiter l'influence hongroise dans la monarchie, décide de signer un traité de paix avec les Ottomans, par lequel les territoires libérés seraient cédés à l'Empire ottoman. Les nobles hongrois et croates considèrent alors ce traité de paix (paix de Vasvár) comme totalement défavorable et honteux à leurs intérêts. En réponse, Frankopan et Zrinski conspirent contre l'empereur Léopold Ier avec le palatin Ferenc Wesselényi[2].

Démasqués, ils sont exécutés à Wiener Neustadt. Cette exécution déclenche le soulèvement de Thököly.

Les restes de Frankopan et de Zrinski ont été transférés dans la Cathédrale de Zagreb en 1919. Leurs portraits ont figuré sur les billets avers de 5 Kuna croate de 1993 à 2001[3].

Notes et référencesModifier

  1. Rođen Fran Krsto Frankopan, 2015
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, vol. 1, Ch. Delagrave, 1878, p. 1102
  3. Description des billets de 5 Kuna croate

BibliographieModifier

  • Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, vol. 1, Ch. Delagrave, 1878, p. 1102
  • Emanuel Lilek, Charakteristik der kroatischen Verschwörer Petar Zrinski, Fr. Frankopan und der Katarina Zrinska im Lichte der historischen Wahrheit, Selbstverlag, Celje, 1928.
  • Pavo Barišić, Gedenktage in Kroatien als Medium der Geschichtserzählung, In: Emil Brix, Hannes Stekl (dir.), Der Kampf um das Gedächtnis : Öffentliche Gedenktage in Mitteleuropa, Böhlau Verlag, Vienne, 1997, p. 341 et suivantes.

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :