François de Siebenthal

homme politique suisse, figure de la complosphère suisse francophone

François de Siebenthal, né en , est un économiste et diplomate et une personnalité politique suisse.

François de Siebenthal
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Biographie

modifier

François de Siebenthal naît en 1955. Il est originaire de Lausanne, dans le canton de Vaud, et de Saanen, dans le canton de Berne[1]. Il est le benjamin de six enfants. Leur père, Jean de Siebenthal, est professeur de mathématiques à l'École polytechnique fédérale de Lausanne[2].

Il est titulaire d'une licence en droit et en économie[2]. Il exerce pour peu de temps la profession de banquier[3], chez Crédit suisse, puis travaille brièvement dans la vente notamment pour IBM et Hewlett-Packard[2]. Il se met à son compte comme consultant autour de ses 30 ans[2], mais sa société fait faillite[2].

Il est nommé consul général honoraire des Philippines à Lausanne en 1993 par Corazon Aquino[2].

Il est marié à une ressortissante philippine[2] et père de huit enfants[4].

Engagement politique

modifier

Après un passage au Parti démocrate-chrétien qu'il quitte quand ce parti opte pour la solution des délais en matière d'avortement[2], il décide de se lancer en politique en indépendant. Il a pour mécène un homme d'affaires iranien, Naghi Gashtikhah[2].

En 2003, il est accusé de faire dépenser au canton 500 000 francs inutilement en présentant sa candidature pour concurrencer l'écologiste François Marthaler au 2e tour de l'élection du Conseil d'État du canton de Vaud, en remplacement de Marc-Étienne Burdet qui s'était présenté au 1er tour en obtenant 2,6 % des voix. Il obtient 7 % des voix lors de cette élection[5].

Il est ensuite candidat malheureux aux élections communales de 2006 à Lausanne[6] avec une quinzaine de candidats, il obtient 597 voix[7].

Il est notamment sympathisant d'Appel au peuple, une « association de révoltés de la justice »[8].

Il participe aux lancements de plusieurs initiatives populaires fédérales, notamment en faveur du revenu de base[réf. nécessaire] et d'une réforme du système monétaire suisse[9]. Il fait partie des initiants de l'initiative populaire « Monnaie pleine » en juin 2014[10]. En 2018, il donne une conférence à ce sujet dans un local appartenant au mouvement Résistance helvétique, ce qui lui vaut les critiques de certains membres du comité d'initiative[11].

En 2019, il a participé au mouvement des gilets jaunes[12].

En 2023, une conférence de presse qu'il organise avec Stan Maillaud et Janette Seemann intitulée « Les crimes contre l’enfance du pays des droits de l’homme », dans le contexte de l'affaire Camille, est annulée par l'exploitant de la salle[13].

En 2023, il soutient Chloé Frammery lors d'une lors de sa conférence de presse dans le cadre des élections fédérales[14].

Pandémie de Covid-19

modifier

Dès 2020, il s'attaque à l'application SwissCovid[15]. Pour Conspiracy Watch, il est « une figure de la complosphère suisse francophone »[16]. Aux qualifications de complotisme qui lui sont faites, il répond que cela vient de comploteurs[17]. Fin 2021 son hospitalisation est médiatisée, le covid étant mis en cause[18],[19],[20],[21],[22]. Il est considéré comme une figure de l'opposition aux mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 ainsi qu'acteur d'une controverse sur la vaccination en Suisse[23].

Thèses et controverses

modifier

Il est convaincu de la réalité d'un complot maçonnique mondial[2] d'après un article paru dans le journal Le Temps.

Filmographie

modifier
  • Les Survivantes, 2024.

Notes et références

modifier
  1. « Élection du Conseil national 2019 - Canton de Vaud - Liste 11 Démocratie directe, spiritualitéS et nature », sur Chancellerie fédérale, (consulté le ).
  2. a b c d e f g h i et j Yelmarc Roulet, « François de Siebenthal, le fils égaré des Burgondes », Le Temps,‎ (lire en ligne).
  3. Nopper Georg (trad. Jocelyn Daloz), « L'antivax romand François de Siebenthal aux soins intensifs », Blick,‎ (lire en ligne)
  4. Yelmarc Roulet, « Avec qui marche François de Siebenthal ? », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le )
  5. Yelmarc Roulet, « Régions : Entrer au premier tour au gouvernement vaudois, le vrai test pour Pierre-Yves Maillard », Le Temps, (version du sur Internet Archive).
  6. http://www.lausanne.ch/view.asp?DocId=23029 Portrait de François de Siebenthal pour les élections communales de 2006
  7. Yelmarc Roulet, « François de Siebenthal, la dernière trouvaille », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. Appel au Peuple: le procès de la quérulence promet des tensions, Le Temps, lundi 23 octobre 2006
  9. Initiative populaire fédérale 'Pour une monnaie à l’abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale ! (Initiative Monnaie pleine)'
  10. Bernard Wuthrich, « Les supporters de « Monnaie pleine » rêvent du même débat animé que pour le RBI », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Benjamin Keller, « Les soutiens gênants de « Monnaie pleine » », 24 heures,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Renaud Michiels, « Phénomène : Un « banquier suisse gilet jaune » cartonne en France », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. « Lausanne : Tibits refuse une conférence de complotistes », 20 minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. Rachad Armanios, « Chloé Frammery veut « faire entrer la liberté au Palais fédéral » », Tribune de Genève, .
  15. Sébastien Jubin et Alexandre Caporal, « Application de traçage critiquée – Un Vaudois conspirationniste mène la croisade contre SwissCovid », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  16. « L'Observatoire du conspirationnisme », sur Conspiracy Watch (consulté le ).
  17. « François de Siebenthal : « Ce sont des comploteurs qui nous traitent de complotistes pour nous dénigrer » », Le Nouvelliste (consulté le ).
  18. Philippe Maspoli, « Politique sanitaire – L’hospitalisation d’un complotiste vaudois allume les réseaux sociaux », 24 heures,‎ (lire en ligne  , consulté le ).
  19. Eric Felley, « Vaud - Un antivax romand dans le coma à cause du Covid », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  20. (de) « Bekannter Schweizer Impfgegner wegen Covid im Koma », sur watson.ch (consulté le ).
  21. (en) « Swiss anti-vaccine anti-pass activist in coma due to Covid-19 », sur Le News, (consulté le ).
  22. (de) « François de Siebenthal – Bekannter Massnahmengegner liegt mit Covid auf Intensivstation », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. « Une figure vaudoise du mouvement anti-vaccin et anti-pass soignée à l’hôpital », sur rts.ch, Radio Télévision Suisse, (consulté le ).

Liens externes

modifier