Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Wikipédia:Mort vs décédé

Dans une rédaction encyclopédique, il vaut mieux parler de la « mort » de quelqu’un que de son « décès » :

  • « mort » est le mot ordinaire et s'applique à tout ce qui vit[1].
  • « décès » est défini comme « mort d'une personne[2]». Ce mot n'est applicable qu'à l'homme et est employé dans le langage juridique, administratif et économie politique[1].

Tant dans la littérature que dans de nombreuses expressions, c’est le substantif « mort » et le verbe « mourir » qui sont utilisés, que ce soit pour les êtres humains, les animaux, les choses ou les idées[3].

Pour certains dictionnaires tels que le Robert ou le Littré, le décès désigne « la mort naturelle »[4]. Or, dans certains cas, les causes de la mort sont un accident, un suicide, un meurtre, etc. ; le sens donné n'est alors pas cohérent avec le sujet encyclopédique.

Le mot « décès » est souvent utilisé par euphémisme[5]. Il en va de même avec l'emploi de termes comme « disparaître » ou « s'éteindre » utilisés par métaphore[6], ou d'expressions décrivant les causes de la mort, telle la « longue maladie » (voire « longue et cruelle maladie ») désignant généralement le cancer[7].

Parmi les arguments avancés par les partisans du « décès », le fait que le terme serait plus respectueux ou encore que le mot « mort » est réservé aux animaux, ce que contredisent des organismes officiels comme l'Office québécois de la langue française qui indique que « décès ne s'applique qu'aux personnes ; on l'emploie dans la langue administrative et dans la langue juridique, ou encore par euphémisme. Par ailleurs, le verbe crever, lui, ne s'applique en effet qu'aux animaux. Mais, le mot « mort » n'est nullement réservé aux animaux.

À noter que, sur Wikipédia, la catégorisation des articles utilise le terme [Mort de ...] pour la cause, mais [Décès à ...] pour le lieu ou [Décès en ...] pour l'année.

« Mort » est plus précis que « disparition », trop souvent employé dans ce sens, alors que disparaître signifie tout autre chose : c'est le contraire d'apparaître, quand on disparaît il ne reste rien, pas même un cadavre ! De plus cela peut prêter à confusion puisqu'une personne disparue n'est pas nécessairement morte.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Pierre Benjamin de Lafaye, Dictionnaire des synonymes de la langue française, Hachette, (lire en ligne), p. 786.
  2. Définition de « décès » sur le TLFI.
  3. « Décéder et mourir » sur la Banque de dépannage linguistique (BDL)
  4. Émile Littré, « décès », Dictionnaire de la langue française.
  5. Marie-Laure Florea, « Dire la mort, écrire la vie », Questions de communication, 2011. Voir aussi dans la même publication Françoise Hammer, « Le faire-part de décès et la confrontation avec la mort ».
  6. Le terme « décès  » lui-même vient du latin decedere, signifiant aussi « s'éloigner », « s'en aller », « se départir » (Gaffiot, 1934).
  7. Ce que raille Pierre Desproges dans son Manuel de savoir-vivre à l’usage des rustres et des malpolis (éditions du Seuil, 1981) : « Contrairement aux autres sommités qui ont tendance à mourir à la suite d'une longue et cruelle maladie, il meurt à la suite d'une courte maladie rigolote. »

Voir aussiModifier