Ouvrir le menu principal

François Lescure

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lescure.
François Lescure
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Sépulture
Nationalité
Activités
Père
Enfants
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Union des étudiants communistes
Union nationale des étudiants de France (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

François Lescure est un journaliste français né le à Paris et décédé le [1].

BiographieModifier

Lycéen, François Lescure s'engage dans les Jeunesses communistes. Étudiant, il est secrétaire parisien de l’Union des étudiants communistes et vice-président de l’UNEF en 1940.

Il figure parmi les organisateurs de la grande et première manifestation antinazie du , place de l’Étoile à Paris[2]. Il poursuit des activités dans la Résistance ; arrêté en 1944, il parvient à s'échapper.

En 1946, il entre comme journaliste au quotidien L'Humanité, où il travaille jusqu'à sa retraite, exceptées les années 1965 à 1973 durant lesquelles il est rédacteur en chef de France nouvelle, l'hebdomadaire central du Parti communiste français[3]. À la fin de sa carrière, il couvre les affaires européennes[4].

Fils du résistant Pierre de Lescure, il est le père du journaliste Pierre Lescure, de l'économiste et député Roland Lescure, de l'auteur, photographe, réalisateur, compositeur, Jean-François Lescure dit Jef Kerneis.

Notes et référencesModifier

  1. Groupe d'études et de recherche sur les mouvements étudiants, « biographie : François Lescure », sur Germe-info, (consulté le 31 juillet 14)
  2. L'Humanité, 14 avril 1992
  3. L'Humanité Dimanche, numéro 109 du 16 avril 1992, page 4 : Deuil, François Lescure nous a quittés
  4. José Fort, « François Lescure : Un parcours qui le mènera de la Résistance à l’Humanité », sur L'Humanité, (consulté le 31 juillet 2014).