François Joseph Ritter

conventionnel

François Joseph Ritter
Fonctions
Député du Haut Rhin
Député du Haut Rhin
Conseillé des Cinq-Cents
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Huningue
Date de décès (à 51 ans)
Lieu de décès Altkirch
Nationalité Française

François Joseph Ritter (, Huningue - , Altkirch) était un avocat et homme politique français dont la carrière se déroula pendant la période de la Révolution. Il fut député en 1791, membre de la Convention, et député au Conseil des Cinq-Cents

BiographieModifier

Devenu avocat en 1784, il fut élu en 1790 premier juge au tribunal de district d'Altkirch.
Favorable aux idées révolutionnaires il est élu, en 1791, député du Haut-Rhin et siège dans la majorité réformatrice. Réélu en 1792 il siège à gauche, avant de rejoindre le rang des modérés du Conseil des Cinq-Cents lors de sa 3e réélection en 1795. En 1798 il ne se représente pas.
Lors du procès de Louis XVI, il vota la mort. Il fut envoyé en mission, par la Convention, à Huningue, puis en Italie puis dans les départements du Midi après le 9 Thermidor. Lors des massacres de Septembre il se trouvait à Toulon.
Favorable à la convention thermidorienne, il combat le parti jacobin.
En l'an IV il est élu au Conseil des Cinq-Cents dans le département du Haut-Rhin. En l'an VI il quitte le Conseil et occupe le poste de juge au tribunal de Cassation jusqu'en l'an VIII.
En l'an IX, il demanda, sans succès, le poste de préfet de Mayence et termina sa carrière en tant que procureur impérial à Altkirch.
Il décède, dans cette ville, le à l'âge de 51 ans.

Il existe une rue François Joseph Ritter à Huningue.

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

SourcesModifier