Ouvrir le menu principal

Frédérique de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg

princesse allemande
Frédérique de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Princess Friederike of Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg.jpg
Fonction
Régente
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse (d)
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
AlexisbadVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Marie de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (d)
Louise de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (d)
Jules de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Jean de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Christian IX de Danemark
Frédéric de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (d)
Charles de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg
Nicolas de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

La princesse Frédérique de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg (), fille de Frédéric-Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg et Louise-Caroline de Hesse-Cassel et une soeur aînée de Christian IX de Danemark[1],[2]. Elle est devenue la duchesse d'Anhalt-Bernbourg lors de son mariage avec Alexandre-Charles d'Anhalt-Bernbourg, le dernier duc d'Anhalt-Bernbourg. Elle a été régente du duché de 1855 à 1863.

FamilleModifier

Elle est née le 9 octobre 1811 au Château de Gottorf près de Schleswig dans le Duché de Schleswig, deuxième fille de Frédéric-Guillaume de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg, et Louise-Caroline de Hesse-Cassel.

Son père était à la tête de la maison ducale de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Beck, une branche de la Maison d'Oldenbourg qui avait occupé le trône de Danemark depuis 1448. Par le biais de son père, elle est donc une descendante du roi Christian III de Danemark.

Sa mère était une fille d Charles de Hesse-Cassel, un maréchal danois et Gouverneur des duchés de Schleswig et de Holstein, et son épouse la princesse Louise de Danemark, fille de Frédéric V de Danemark. Le 6 juin 1825, Friedrich Wilhelm a été nommé duc de Glücksburg par son beau-frère Frédéric VI de Danemark, la branche ainée des Glücksbourg s'étant éteinte en 1779. Par la suite, il a changé son titre en duc de Schleswig-Holstein-Sonderbourg-Glücksbourg et a fondé la Maison de Glücksbourg.

La duchesse d'Anhalt-BernbourgModifier

Elle a épousé Alexandre-Charles d'Anhalt-Bernbourg, fils de Alexis-Frédéric-Christian d'Anhalt-Bernbourg et de la princesse Marie-Frédérique de Hesse-Cassel, le 30 octobre 1834 au château de Louisenlund, près de Schleswig. L'union n'avait pas d'enfant.

En novembre 1855, le duc a été confiné à Schloss Hoym à cause de sa maladie mentale (certaines sources affirment qu'il a souffert de schizophrénie). Là, Alexander Karl passe le reste de sa vie avec les soins médicaux de son chambellan, le peintre Wilhelm von Kügelgen. En raison de son incapacité, Friederike a été régente.

Alexander Karl est mort à Hoym le 19 août 1863 à l'âge de 58 ans. Parce que le mariage n'avait pas d'enfants, le Duché d'Anhalt-Bernbourg est passé à Léopold IV d'Anhalt, qui a fusionné le duché avec son propre duché pour former le duché d'Anhalt.

La duchesse douairière Frédérique est décédée le 10 juillet 1902, à Alexisbad, Ballenstedt[3].

RéférencesModifier

  1. Darryl Lundy, « Friederike Caroline Prinzessin zu Schleswig-Holstein-Sonderburg-Glücksburg », ThePeerage.com, (consulté le 2 septembre 2008)
  2. Paul Theroff, « SCHLESWIG-HOLSTEIN », Paul Theroff's Royal Genealogy Site (consulté le 2 septembre 2008)
  3. Modèle:Cite newspaper The Times