Frédéric Ier de Brehna

Frédéric Ier de Brehna (né vers 1126 et mort le ) est un membre de la maison de Wettin qui fut comte de Brehna de 1156 à 1182.

Frédéric Ier de Brehna
Titre de noblesse
Margrave
-
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Petersberg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Luitgarde von Swabia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Hedwige de Bohême (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Otto I de Brehna (d)
Frédéric II de Brenha et Wettin (d)
Sophie von Brehna (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Frédéric est le plus jeune fils du margrave de Misnie, Conrad Ier le Pieux et de son épouse. Il est considéré comme le fondateur Landsberg. Frédéric acquiert de nombreux biens pour son comté de Brehna dans le Diocèse de Magdebourg : Trebus, Löben, Prettin, Burg, Schweinitz, Jessen, Klöden, Zwethau, Herzberg, Belzig, Zahna, Wiesenburg, Werben, Gommern...

Il fait de fréquents séjours aux cours tenues par l'empereur de Frédéric Ier Barberousse, ainsi il est présent en 1165 à Altenbourg, en 1173 à Goslar, en 1180 à Altenbourg et en 1181 à Erfurt. Avec son frère, Thierry d'Ostmark, il assiste Frédéric Ier lors de la malheureuse bataille de Legnano en 1176. Il intervient plusieurs fois, comme témoin dans les actes des membres de sa famille : il est par exemple témoin lorsque son frère Dedo V de Groitzsch-Rochlitz fait des dons aux monastères de Chanoines réguliers de saint Augustin fondé à Zschillen et dont l'église est consacrée en 1168. Le il est à l'origine avec ses frères, Othon Ier le Riche margrave de Misnie et Thierry seigneur de Landsberg et d'Eilenbourg du nouveau monastère de Petersberg. Frédéric meurt le il est inhumé dans l'église du monastère. Sa femme Hedwige lui survécut 19 ans.

Union et postéritéModifier

Frédéric épouse Hedvige fille de Děpold Ier de Bohême, duc de Jemnice (allemand Jamnitz) dont

  • Othon Ier († )
  • Frédéric II († ) hérite du comté de Wettin en 1217, à la mort de son cousin Henri III de Wettin. Il épouse Judith de Ziegenhain († 1220) dont :
    • Othon II († 1234)
    • Thierry/Dietrich († 1267)
  • Sophie († 1227), abbesse de Quedlinbourg

Sa lignée perdure jusqu'à la fin du XIIIe siècle lorsqu'après la mort sans descendant des trois fils du comte Conrad Ier de Brehna († 1278)[1] : Albert († 1284), Conrad II († 1285-1288) et Othon III († 1290) Brehna échoit au duché de Saxe et Wettin à Magdebourg.

Notes et référencesModifier

  1. lui-même fils du comte Thierry/Dietrich († 1267)

SourcesModifier

  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Friedrich I. von Brehna » (voir la liste des auteurs), édition du .
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, Margraves de Thuringe, Misnie et Lusace: « Maison de Wettin » et tableau généalogique.

Liens externesModifier