Filippo Sega

prélat catholique

Filippo Sega
Image illustrative de l’article Filippo Sega
Biographie
Naissance
Bologne, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès (à 58 ans)
Rome, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal

par Innocent IX
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Onofrio
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Nonce apostolique en France
Évêque de Plaisance
Nonce en Espagne
Évêque de Ripatransone

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Filippo Sega (né le 22 août 1537 à Bologne, Italie, alors dans les États pontificaux, et mort le à Rome) est un cardinal italien du XVIe siècle. Il est l'oncle du cardinal Girolamo Agucchi (1604).

BiographieModifier

Sega étudie à l'université de Bologne. Il est protonotaire apostolique, gouverneur de Césène, gouverneur de Forlì, gouverneur d'Imola, gouverneur de Romagne, gouverneur des Marches et auditeur à la Curie romaine. En 1575 il est nommé évêque de Ripatransone. Il est nonce extraordinaire en Flandre et nonce apostolique en Espagne de 1577 à 1581. Il est transféré à Plaisance en 1578. De 1586 à 1587, il est nonce en Autriche.

En 1590, il remplace Enrico Caetani comme légat du pape auprès de la Ligue. Il s'efforce d’empêcher l’avènement d'Henri IV au trône de France[1]. Il a été raillé dans la Satire Ménippée[2].

Le pape Innocent IX le crée cardinal lors du consistoire du . Sega est nonce a latere et nonce en France de 1592 à 1594.

Le cardinal Sega ne participe pas au conclave de 1592 (élection de Clément VIII). Il est nommé président de la Congregatio Germanica en 1595.

Notes et référencesModifier

  1. « Sega (Philippe) », dans Larousse, Grand dictionnaire universel du XXe siècle, 6 vol.
  2. Martial Martin, « Satyre Menippee de la Vertu du Catholicon d’Espagne et de la tenue des Estats de Paris », L'information littéraire, vol. 54, no 3,‎ , p. 3-6 (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

SourcesModifier