Fernande Saint-Martin

journaliste et écrivaine canadienne

Fernande Saint-Martin, née à Montréal le et morte le [1],[2] est une écrivaine, journaliste, poète, essayiste, professeure, théoricienne de l'art et critique d'art.

BiographieModifier

Elle est la fille du Dr Théo Saint-Martin, médecin hygiéniste et la petite-fille d'Albert Saint-Martin (1865-1947), socialiste québécois et notamment fondateur de l'Université ouvrière. Elle dirige le Musée d'art contemporain de Montréal de 1972[3] à 1977[4].

Elle a été présidente de l'Association internationale de sémiotique visuelle de 1992 à 1994.

ŒuvreModifier

PoésieModifier

  • La Fiction du réel : poèmes 1953-1975, Montréal, Éditions de l'Hexagone, 1985
  • Marouflée la langue : dessins et poèmes, Montréal, L'Actuelle, 1998

EssaisModifier

  • La Littérature et le Non-verbal : essai sur la langue, Montréal, Édition d'Orphée, 1958 ; réédition, Montréal, Typo, 1994
  • La Femme et la Société cléricale, Montréal, Mouvement laïque de langue française, 1967
  • Structures de l'espace pictural, Montréal, HMH, 1968 ; réédition, Montréal, Bibliothèque québécoise, 1989
  • Samuel Beckett et l'Univers de la fiction, Montréal, Presses de l'Université de Montréal, 1976
  • Les Fondements topologiques de la peinture : essai sur les modes de représentations de l'espace, à l'origine de l'art enfantin et de l'art abstrait, Montréal, HMH, 1980 ; réédition, Montréal, Bibliothèque québécoise, 1989
  • Sémiologie du langage visuel, Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1987
  • La Théorie de la Gestalt et l'Art visuel : essai sur les fondements de la sémiotique visuelle, Sillery, Presses de l'Université du Québec, 1990
  • Le Sens du langage visuel : essai de sémantique visuelle psychanalytique, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2007
  • L'Immersion dans l'art : comment donner sens aux œuvres de 7 artistes : le Maître de Flémalla, O. Leduc, Magritte, Mondrian, Liechtenstein, Rothko, Molinari, Québec, Presses de l'Université du Québec, 2010

Catalogues d'expositionsModifier

HonneursModifier

RéférencesModifier

  1. « Avis de décès | Fernande Saint-Martin », sur www.residencefunerairelabreche.com (consulté le 17 décembre 2019)
  2. Jérôme Delgado, « Fernande Saint-Martin, une pionnière, s’est éteinte », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  3. « Mme Saint-Martin réorganisera le Musée d'art contemporain », Le Soleil,‎ , p. 73 (lire en ligne)
  4. Paul Laurendeau, « Fernande Saint-Martin », sur www.thecanadianencyclopedia.ca, (consulté le 17 décembre 2019)

Liens externesModifier