Ouvrir le menu principal

Ferdinand von Quast

général allemand

Ferdinand von Quast
Ferdinand von Quast
Ferdinand von Quast

Naissance
Neuruppin, Brandebourg
Décès (à 88 ans)
Potsdam, Allemagne
Allégeance Drapeau de la Prusse Prusse
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Grade Général
Années de service 1870-1919
Commandement 2e régiment de grenadiers de la garde
39e brigade d'infanterie de Hanovre
3e brigade d'infanterie de la garde (Berlin)
2e brigade d'infanterie de la garde (Potsdam)
6e division d'infanterie
9e corps d'armée (en)
Corps de la Garde (en)
6e armée (en)
Conflits Guerre franco-allemande de 1870
Première Guerre mondiale
Faits d'armes 1918 - bataille de la Lys
Distinctions pour le Mérite

Ferdinand von Quast, né le et mort le , est un général d'infanterie allemand. Il participe à la guerre franco-allemande de 1870 et à la première guerre mondiale. Il commande au cours de cette dernière le corps de la garde avant de commander la 6e armée allemande au cours de la bataille de la Lys lors des offensives allemandes du printemps 1918.

Sommaire

BiographieModifier

Premières annéesModifier

Ferdinand von Quast est né le à Neuruppin, il est issu d'une vieille famille aristocratique d'Anhalt. En 1870, il intègre le 2e Régiment d'infanterie de la garde « empereur Franz » et combat lors de la guerre franco-allemande de 1870. Il obtient le grade de lieutenant en second, il est décoré de la Croix de fer de 2e classe. Le , il est promu premier lieutenant. En 1887, il est nommé capitaine et commande une compagnie dans son régiment. Il devient officier d'état-major en 1894 puis major commandant de bataillon au 2e régiment d'infanterie de la garde.

En 1901, il est promu lieutenant-colonel et rejoint l'état-major du 1er régiment de grenadiers de la Garde « empereur Alexandre ». Il est nommé colonel le et commande le 2e régiment de grenadier de la garde « empereur Franz ». Le , il commande la 39e brigade d'infanterie de Hanovre. Un an plus tard, il est commandant de la 3e brigade d'infanterie de la Garde cantonnée à Berlin puis de la 2e brigade d'infanterie de la garde à Potsdam. Le , il intègre l'état-major de la 36e division d'infanterie de Gdansk. Après le , il est promu lieutenant général, il prend le commandant de la 6e division d'infanterie à Brandenburg. À partir du , il dirige le 9e corps d'armée (en) à Altona.

Première Guerre mondialeModifier

Après la bataille de Tirlemont en août 1914, von Quast est promu General der Infanterie. En 1916, il est présent au sud de Péronne dans la Somme. Au cours de la bataille de la Somme, il dirige des troupes de la 2e armée allemande. Il organise et mène des actions défensives au cours du mois du juillet. En reconnaissance de ses services, l'empereur Guillaume II lui décerne le l'ordre Pour le Mérite. Le , il est nommé général commandant du Corps de la Garde (en) et le , il est nommé par l'empereur commandant de la 6e armée allemande (en).

von Quast dirige la 6e armée lors de la bataille de la Lys en avril 1918. Au cours de cette bataille, les troupes allemandes percent le front britannique à proximité d'Armentières, les troupes alliées britanniques et portugaises sont submergées et reculent de plus de 5,5 km malgré la résistance de la 55e division britannique commandée par Hugh Jeudwine. von Quast obtient à cette occasion la médaille pour le mérite avec feuilles de chêne le . Au cours des jours suivants, il renouvelle ses attaques sur les monts des Flandres (Mont Kemmel) et s'en empare. Cependant malgré un succès tactique certain, von Quast ne peut percer les lignes et atteindre les ports de la Manche.

Après guerreModifier

Le , von Quast est nommé commandant en chef de l'État-Major du « Northern Border » à Königsberg, puis nommé à Bartenstein. Après la signature du traité de Versailles, il démissionne de l'armée le . Il décède le à Potsdam.

Distinctions et honneursModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

(en) « Ferdinand von Quast », sur La machine prussienne (consulté le 2 décembre 2013).

Sur les autres projets Wikimedia :