Famille Teniers

célèbre famille de peintres flamands de la Renaissance et du XVIIe siècle

L'arbre généalogique ci-dessous reconstitue la lignée des Teniers, célèbre famille de peintres flamands de la Renaissance et du XVIIe siècle.

Jean Chrysostome Teniers, fils de Melchior Teniers, Abbe de Saint Michel à Anvers.

Note : En vert, les membres de la famille Teniers et ceux liés par parenté, ayant exercé une activité artistique.

Arbre généalogique de la famille TeniersModifier

 
Armoiries: un escu d'or à l'ours rampant de sable au collet de gueules bordé d'or accompagné de trois glands de sinople
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Julian
Teniers

ou Taisner
 
 
 
?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jan
Brueghel

dit l'Ancien,
de Velours
(1568-1625)
 
 
 
Catharina
van
Marienbourg

(2e mariage)
 
 
Suzanne
Congnet
 
 
 
Julian
Teniers II

(1572-1615)
 
 
 
David
Teniers

dit l'Ancien
(1582-1649)
 
 
 
 
 
 
 
Dymphna
Cornelissen
de Wilde
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Claire
Eugénie
Brueghel
 
 
 
Ambrosius
Brueghel

(1617-1675)
 
 
Anna
Brueghel

(1er mariage)
 
 
 
David
Teniers II

dit le Jeune
(1610-1690)
 
 
 
Isabelle
de Fren

(2e mariage)
 
 
Julian
Teniers III

(1616-1679)
 
 
Theodor
Teniers

(1619-1697)
 
 
Abraham
Teniers

(1629-1670)
 
 
Une fille
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Anna Maria
Bonnarens
 
 
David
Teniers III

(1638-1685)
 
 
 
Quatre autres
enfants
(1 garçon,
3 filles)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
David
Teniers IV

(1672-1771)

BiographiesModifier

Première générationModifier

  • Julian Teniers: Mercier établi à Anvers en 1568.

Deuxième générationModifier

  • Julian Teniers II

Né en 1572 à Anvers, mort le . Peintre de figures, fleurs.

Fils du mercier Julian Teniers, et frère aîné de David Téniers dit l'Ancien. Maître en 1594. Il peint souvent des figures dans les paysages de Josse de Monper. Il épouse en 1595, Suzanne Congnet[1].

Né en 1582 à Anvers, mort le à Anvers. Peintre d'histoire, compositions mythologique, sujets religieux. Graveur.

Fils de mercier, David Téniers est élève de son frère aîné Julian. Il épouse Dymphna Cornelissen de Wilde dont il a cinq enfants : David II (qui épousera la fille de Jan Brueghel, Anna), Julian III, Théodor, Abraham et une fille[2].

Troisième générationModifier

Né en 1610 à Anvers, baptisé le , mort le à Bruxelles. Peintre d'histoires, compositions religieuses, scènes de genre, figures, portraits, paysage. Graveur.

Aîné des cinq enfants de David Teniers, dit l'Ancien. Son épouse Anna Brueghel, la fille de Jan Brueghel qui lui apporte une dot, une rente et surtout l'intimité de P. P. Rubens. Ils ont cinq enfants : deux garçons et trois filles. Le , veuf, il épouse Isabelle de Fren qui meurt en 1683. Son œuvre est considérable[3].

  • Julian Teniers III

Né en 1616 à Anvers, mort en 1679 à Anvers. Peintre et marchand de tableaux.

Fils de David Téniers dit l'Ancien. Frère de David Teniers II, dit le Jeune[1].

  • Théodor Téniers

Né en 1619. Mort le à Bruxelles. Peintre.

Fils de David Téniers dit l'Ancien. Frère de David Teniers II, dit le Jeune[1].

Baptisé le à Anvers, mort le à Anvers. Peintre de sujets religieux, scènes de genres, paysages d'eau.

Fils et élève de David Téniers dit l'Ancien. Frère de David Teniers II, dit le Jeune. Il épouse en 1664 Isabelle de Roore. Il a également une importante activité de marchand. Il traite les mêmes sujets que son frère aîné, et bien que ses œuvres n'en possèdent pas la maîtrise, un grand nombre d'entre elles, sont depuis longtemps attribuées par les marchands, à David le Jeune[4].

Quatrième générationModifier

Né à Anvers, baptisé le , mort le à Bruxelles. Peintre de sujets religieux, scènes de genre, portraits, cartons de tapisseries.

Fils de David Teniers II, dit le Jeune et d'Anna Brueghel. D'abord élève de son père, puis va en Espagne compléter son éducation. Il épouse le , Anna Maria Bonnarens, et maître à Bruxelles en 1675. Il travaille longtemps aux côtés de son père, et de l'avis de certains critiques, les productions des deux artistes sont difficilement distinguées. D'après M. Alp. Wauters, il aurait signé ses œuvres, David Teniers Junior. Il travaille aussi pour les fabriques de tapisseries. Ses meubles et tableaux sont vendus aux enchères publiques le [1].

Cinquième générationModifier

  • David Teniers IV

Né en 1672, mort en 1771 à Lisbonne. Peintre.

Fils de David Teniers III. Actif aussi au Portugal[1].

  • Heinderyk Teniers

Peintre. Travaille à Anvers et à Middelbourg en 1655. Se situant dans la même période, on peut supposer un lien de parenté[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Bénézit 1999, p. 533.
  2. Bénézit 1999, p. 529.
  3. Bénézit 1999, p. 529-533.
  4. Bénézit 1999, p. 528.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :