Ouvrir le menu principal

Fabien Taillefer

coureur cycliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taillefer.
Fabien Taillefer
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
CaenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Fabien Taillefer (né le à Caen) est un coureur cycliste français.

Sommaire

BiographieModifier

Fabien Taillefer est membre d'une famille de cyclistes. Son père Fabrice et son frère Kévin le sont également.

Il débute dans les épreuves de jeunes en 2007 avec L'ES Livarot. Cette année-là, il remporte de nombreux succès et se fait remarquer comme un coureur complet. Champion de France juniors du contre-la-montre et vice-champion d'Europe sur route, il remporte Paris-Roubaix juniors, une course de pavés et la Classique des Alpes juniors une course vallonnée. De plus il remporte la Route de l'Avenir, une course par étapes. Il finit la saison Vélo d'or junior avec 24 succès.

En 2008, il remporte une étape du Circuit du Mené, une sur le Tour du Béarn et deux sur la Mi-août bretonne. Il remporte aussi le challenge National La France cycliste Il termine aussi 5e du Tour des Flandres espoirs. Il compte cette année-là douze succès.

En janvier 2009, il prend la quatrième place au championnat de France de cyclo-cross pour sa première participation.

Ses bons résultats et sa polyvalence lui permettent de signer un contrat professionnel avec l'équipe Roubaix Lille Métropole[1]. À l'issue de cette saison marquée par une blessure[2], il choisit de quitter l'équipe pour revenir dans les rangs amateurs[3].

En 2010, au sein de l'équipe Véranda Rideau Sarthe, il s'adjuge deux étapes du Tour de la Manche et prend la troisième place de Paris-Roubaix espoirs après s'être incliné au sprint sur le vélodrome de Roubaix face à Taylor Phinney.

En 2011, il revient à l'USSA Pavilly Barentin[4]. Lors du Circuit des plages vendéennes, il prend par deux fois la deuxième place. Sur La Melrandaise qu'il remporte en solitaire, il relègue le peloton à plus de huit minutes. Le lendemain, au Grand Prix d'ouverture de Saint-Hilaire-du-Harcouët, il termine quatrième et laisse la victoire à son coéquipier Tomasz Olejnik. Le 1er mars 2011, il est placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête sur un trafic de produits dopants[5]. Il reconnaît alors s'être dopé entre 2009 et 2010, et avoir obtenu ses deux victoires d'étape au Tour de la Manche grâce au dopage[6].

Il a annoncé son retour dans le peloton courant 2012.

Palmarès sur routeModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Taillefer à Roubaix
  2. « Roubaix prépare la prochaine saison », sur nordeclair.fr, (consulté le 24 septembre 2009)
  3. « Fabien Taillefer de retour chez les amateurs », sur sportbreizh.com, (consulté le 24 septembre 2009)
  4. « Fabien Taillefer à l’USSA Pavilly Barentin », sur directvelo.com, (consulté le 4 mars 2011)
  5. « Dopage : trois cyclistes amateurs placés en garde à vue », sur leparisien.fr, (consulté le 2 mars 2011)
  6. « Fabien Taillefer se confie à DirectVélo », sur directvelo.com, (consulté le 3 mars 2011)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :