Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Namias.
Fabien Namias
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Fabien Namias, né le à Paris 14e, est un journaliste politique français.

Il est nommé, en , directeur de la rédaction et directeur général d'Europe 1. En , il se consacre à sa fonction de directeur de l'information de cette même station.

BiographieModifier

FamilleModifier

Fils du journaliste Robert Namias, il est issu d'une famille originaire de Salonique. Son arrière-grand père, propriétaire d'un magasin de tissus, est arrivé en France en 1914[1]. Il est le frère aîné de l'homme d'affaires et énarque Nicolas Namias et le beau-fils de la productrice de télévision Anne Barrère, seconde épouse de son père.

CarrièreModifier

Il est diplômé de Sciences Po Aix et du Centre de formation des journalistes (CFJ)[2],[3].

De 1999 à 2004, il est journaliste politique à LCI.

En 2004, il rejoint le service politique d’Europe 1 et en devient chef du service politique en 2008. Il est nommé en 2009 directeur adjoint de la rédaction.

En , il quitte Europe 1 pour France 2 où il est nommé rédacteur en chef des services politique et économie.

Le , il annonce qu'il retourne travailler à Europe 1[4]. En , Fabien Namias est nommé directeur de la rédaction d’Europe 1, puis devient, le , directeur général de cette station[5].

Le 12 décembre 2016, face aux difficultés rencontrées par Europe 1 en termes d'audience[6], Fabien Namias est remplacé par Richard Lenormand dans ses fonctions de directeur général. Il conserve toutefois le poste de directeur de l'information, et remplace, à compter de janvier 2017, Jean-Pierre Elkabbach pour l'interview politique quotidienne de la matinale de la station[7].

Le 19 janvier 2017, il anime, avec David Pujadas et Léa Salamé, le troisième débat de la primaire présidentielle de la Belle Alliance populaire, opposant les sept candidats, organisé par France 2, Europe 1 et les partenaires de presse quotidienne régionale[8].

Le 5 février 2017, après le départ de Jean-Pierre Elkabbach, il récupère la présentation de l'émission Le Grand Rendez-Vous[9].

En juillet 2017, son départ d'Europe 1 et son arrivée sur LCI sont annoncés[10]. Il tient un édito dans la matinale de Pascale de La Tour du Pin, et réalise l'interview politique du jour dans 24h Pujadas, l'info en questions de David Pujadas[11].

Notes et référencesModifier

  1. « Robert Namias, 52 ans, directeur de l'information, est mis en avant pour tenter d'édulcorer l'image de TF1. Vendeur de sens. », sur Libération.fr, (consulté le 2 mars 2019)
  2. Fabien Namias nommé rédacteur en chef des services politique et économie de France 2, Le Monde.fr, 25 octobre 2010
  3. «Trouver une nouvelle façon de raconter la politique», Le Figaro.fr, 25 janvier 2011
  4. Fabien Namias retourne à Europe 1, Le Figaro, 13 mai 2012.
  5. Fabien Namias, nouveau grand patron d'Europe 1, Ozap, 21 mars 2013.
  6. « Namias va remplacer Elkabbach pour l'interview quotidienne sur Europe 1 », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2016)
  7. « Europe 1 : Jean-Pierre Elkabbach remplacé à la matinale ! », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 12 décembre 2016)
  8. Benjamin Meffre, « Primaire de la gauche : Bensaid, Bouleau et Pujadas pour le débat d'entre-deux-tours », sur www.ozap.com, PureMédias, (consulté le 6 janvier 2017).
  9. Le Grand Rendez-vous (Europe 1) : Fabien Namias à la présentation à partir du 5 février
  10. « Fabien Namias quitte Europe 1 et devrait arriver sur LCI », lefigaro.fr, 20 juillet 2017.
  11. Charles Decant, « LCI : Fabien Namias dans la matinale et aux côtés de David Pujadas » sur PureMédias, 23 août 2017