Ewine van Dishoeck

astrophysicienne néerlandaise

Ewine Fleur van Dishoeck[1], née le à Leyde (Pays-Bas), est une astrophysicienne et universitaire néerlandaise, professeure à l'université de Leyde. Elle est présidente de l'Union astronomique internationale pour le triennat 2018-2021.

BiographieModifier

Formation et carrière scientifiqueModifier

Ewine van Dishoeck étudie la chimie à l'université de Leyde avant de se diriger vers l'astrochimie. Elle réalise un doctorat à l'université de Leyde sur les molécules dans les nuages de gaz interstellaires. Elle contribue à la diffusion des recherches en astrochimie au sein de l'astronomie. Ses collaborateurs et elle ont fait d'importantes contributions à la compréhension de la formation et de la destruction de molécules interstellaires.

Le groupe de recherche qu'elle fédère fait des expériences de laboratoire qui permettent une meilleure compréhension des processus chimiques en œuvre dans la croissance et l'évolution des glaces interstellaires. Leurs études permettent de modéliser des étapes clés de l'évolution des nuages moléculaires et la formation d'étoiles, disques protoplanétaires et planètes qui s'ensuit.

Ewine van Dishoeck et ses collègues ont également utilisé le Grand réseau d'antennes millimétrique/submillimétrique de l'Atacama (ALMA), au Chili, pour fournir la première vue de piège à poussière dans des disques autour de jeunes étoiles, ce qui permet de contraindre les théories de formation planétaire par l'observation.

Ewine van Dishoeck a également coordonné un programme pour étudier les molécules d'eau dans un grand nombre de proto-étoiles en utilisant le télescope spatial Herschel et a occupé plusieurs postes clés dans la supervision du développement de l'observatoire ALMA.

Au cours de l'assemblée générale de l'Union astronomique internationale de 2015, elle est élue à la présidence de l'organisation pour le triennat 2018-2021.

Elle est[Quand ?] directrice éditoriale de Annual Review of Astronomy and Astrophysics.

Le , le pape François la nomme membre de l'Académie pontificale des sciences[2].

Vie privéeModifier

Elle est mariée à l'astronome Tim de Zeeuw[3],[4].

Distinctions et récompensesModifier

RéférencesModifier

  1. Lutz D. Schmadel, « Dictionary of Minor Planet Names: Addendum to Fifth Edition: 2006 - 2008 », sur Google Books, Springer Science & Business Media,
  2. (it) « Nomina di Membro Ordinario della Pontificia Accademia delle Scienze », sur press.vatican.va, (consulté le ).
  3. Virginia Gewin, « Tim de Zeeuw, director-general, European Southern Observatory, Garching, Germany », Nature, no 7131,‎ , p. 106–106 (DOI 10.1038/nj7131-106a, lire en ligne)
  4. https://www.ing.iac.es/PR/press/ESO0307.html
  5. a et b UAI 2018.
  6. Liste des docteurs honoris causa, Université de Genève [1]

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • [UAI 2018] (en) Union astronomique internationale, « 2018 Kavli Prize in Astrophysics Awarded to IAU President-Elect » [« Le prix Kali en astrophysique 2018 attribué à la présidente-élue de l'UAI »], Press Release, no iau1806,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier