Eugène Lisbonne

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lisbonne (homonymie).
Eugène Lisbonne
Fonctions
Sénateur de l'Hérault
-
Député de l'Hérault
-
Président
Conseil général de l'Hérault (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activité
Fratrie
Émile Lisbonne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Archives conservées par
Archives nationales (F/1bI/166/34)Voir et modifier les données sur Wikidata

Eugène Lisbonne est un homme politique français né le à Nyons (Drôme) et décédé le à Paris.

BiographieModifier

Avocat à Montpellier, il est procureur à Béziers en 1848. Il est révoqué dès le 10 décembre 1848, et exilé après le coup d’Etat du 2 décembre 1851. Revenu à Montpellier, il se montre un opposant féroce à l'Empire. Il est préfet de l'Hérault du 4 septembre 1870 au 23 avril 1871. Élu conseiller général, puis président du conseil général, il combat les monarchistes et les différents préfets nommés après la chute de Thiers en 1873. Il est député de l'Hérault de 1876 à 1881, siégeant au groupe de l'Union républicaine. Il est l'un des 363 qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie, le 16 mai 1877. Il est le rapporteur de la loi de 1881 sur la liberté de la presse. Il est sénateur de l'Hérault de 1888 à 1891.

Il est inhumé au cimetière Saint-Lazare de Montpellier.

SourcesModifier