Eugène-Joseph-Marie Le Bellec

évêque de Vannes

Eugène-Joseph-Marie Le Bellec
Image illustrative de l’article Eugène-Joseph-Marie Le Bellec
Médaillon en la cathédrale de Vannes.
Biographie
Naissance
Ploubazlanec
(Drapeau de la France France)
Ordination sacerdotale
Décès
Lannion
(Drapeau de la France France)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque de Tela
Évêque in partibus de Tela
Évêque de Vannes

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Eugène-Joseph-Marie Le Bellec.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Eugène-Joseph-Marie Le Bellec, né en 1890, mort en 1970, est évêque de Vannes de 1941 à 1964.

BiographieModifier

Eugène Le Bellec est né à Ploubazlanec le , baptisé le lendemain. Élève au petit Séminaire de Tréguier, il fut ordonné prêtre à Rome en la basilique Saint-Jean-de-Latran par le pape saint Pie X le . Séminariste au Séminaire français de Rome, il soutint une thèse de philosophie à l'Angelicum en avril 1913 puis de théologie en juin 1913 à l'Université Grégorienne. Il étudia enfin à l'Institut biblique pontifical (1913-1914) où il obtint une licence ès sciences bibliques en juin 1914.

De retour en France après son séjour romain, il fut nommé professeur à l'Institution Saint-Joseph de Lannion dans le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Nommé vicaire à la paroisse de Lannion en 1921, Monseigneur François-Jean-Marie Serrand, évêque de Saint Brieuc et Tréguier, le nomma ensuite directeur au grand Séminaire de Saint-Brieuc en 1926, puis vicaire général du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier et archidiacre de Tréguier en 1933.

Le pape Pie XII le nomma évêque de Vannes le . Sacré évêque le , il démissionna le pour raison de santé. Selon l'usage, il fut nommé évêque d'un évêché disparu, celui de Tela. Retiré au monastère Sainte-Anne des Augustines de Lannion, il y décéda le . Il est inhumé dans la cathédrale Saint-Pierre de Vannes.

Sa devise épiscopale est formée en breton sur son nom de famille : Beleg da Viken (Prêtre pour toujours).