Entreprise de transport algérien par câbles

entreprise algérienne de transport

Entreprise de transport algérien par câbles
logo de Entreprise de transport algérien par câbles
Logotype officiel

Création
Forme juridique SPA
Slogan Prenez de la hauteur
Siège social Chemin de Wilaya n° 1, Quatre chemins, Kouba
Drapeau de l'Algérie Algérie
Actionnaires Poma (49 %), ETUSA (41 %), EMA (10 %)[1]
Activité Exploitation, maintenance et ingénierie des transports urbains par câble en Algérie
Produits téléphériques et télécabines
Effectif 201
Site web www.etac-dz.net

L'Entreprise de transport algérien par câbles (connue sous l'acronyme ETAC) est une société par action algérienne qui assure l'exploitation, la maintenance et l'ingénierie des téléphériques et des télécabines en Algérie, pays qui possède le plus grand nombre de systèmes de transport urbain par câbles au monde.

Historique modifier

L'Entreprise de transport algérien par câbles est créée le sous la forme d'une société mixte détenue à 49 % par la société française Poma, à 41 % par l'Entreprise de transport urbain et suburbain d'Alger (ETUSA) et à 10 % par l'Entreprise Métro d'Alger (EMA)[1],[2], filiale du groupe TRANSTEV. À Alger, les téléphériques de la ville étaient jusqu'alors gérés par l'ETUSA.

Activités modifier

L'ETAC assure l'exploitation, la maintenance et l'ingénierie des réseaux de transport urbain par câble en Algérie, dont les téléphériques et télécabines des villes algériennes[3].

Avec treize téléphériques et télécabines en exploitation dans huit villes algériennes, l'Algérie est le pays qui a le plus de téléphériques urbains dans le monde[4],[5].

Téléphériques et télécabines exploitées par l'ETAC modifier

Le tableau ci-dessous donne la liste des téléphériques et télécabines exploités par l'ETAC.

Téléphériques et télécabines exploités par l'ETAC
Nom Communes Longueur
Télécabine d'Annaba Annaba, Seraïdi 4 150 m
Télécabine de Bab El Oued Bab El Oued, Bologhine 2 025 m
Télécabine de Chréa Blida, Chréa 7 070 m
Télécabine de Constantine Constantine 1 690 m
Téléphérique d'El Madania Belouizdad, El Madania 236 m
Téléphérique du Mémorial Belouizdad, El Madania 260 m
Téléphérique de Notre-Dame d'Afrique Bologhine 268 m
Télécabine de Oued Koriche Oued Koriche, Bouzareah 2 908 m
Télécabine d'Oran Oran 1 900 m
Téléphérique du Palais de la Culture Hussein Dey, Kouba 404 m
Télécabine de Skikda Skikda 1 920 m
Télécabine de Tlemcen Tlemcen 1 665 m
Télécabine de Tizi Ouzou Tizi Ouzou 2 446 m

Notes et références modifier

  1. a et b « ETAC, le transport par cable », sur aotu-alger.dz (consulté le ).
  2. « Accord historique entre Poma et l’État algérien », sur ledauphine.com, (consulté le ).
  3. « L’ETAC, exploitant du réseau de téléphériques et télécabines d’Algérie », sur poma.net (consulté le ).
  4. Fiona Urbain, « L’Algérie est le pays qui a le plus de téléphériques urbains ! », sur ecomnewsmed.com, (consulté le ).
  5. « La première société de transport par câble est née en Algérie », sur lematindz.net, (consulté le ).

Voir aussi modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :