Entrepôts des magasins généraux de Paris

Entrepôts des magasins généraux de Paris
illustration de Entrepôts des magasins généraux de Paris

Création [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1860
Fondateurs Émile PereireVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social AubervilliersVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Entreposage et stockage (d)[2] et transport de marchandises[3]Voir et modifier les données sur Wikidata

Les Entrepôts des magasins généraux de Paris (EMGP) sont une entreprise créée à Aubervilliers dans le quartier de La Plaine Saint-Denis, le [4],[5]

L'avenue des Magasins-Généraux, au pied du pont Hainguerlot.

Historique modifier

Émile Pereire, son fondateur, répondait à la demande d'approvisionnement de Paris, en profitant de la révolution ferroviaire. La compagnie se fondait sur les bâtiments parisiens, aux abords du canal Saint-Martin[6], de la Compagnie de l'entrepôt des Marais.

Le conseil général du département de la Seine décida en 1833 de la construction d'un entrepôt sur la rue des Marais à Paris (aujourd'hui place Jacques-Bonsergent[7]), dit entrepôt réel des Douanes[8]. Une ordonnance royale du [9] accorde alors sa concession au sieur Thomas, pour 81 ans[10]. La première pierre de l'entrepôt des Marais fut posée par le roi Louis-Philippe le . Ces bâtiments étaient affectés aux services de la douane et de l'octroi. Ils furent rachetés par des banquiers qui fondèrent la Compagnie des docks Louis-Napoléon le [11].

 
Les Magasins généraux, pris du haut du pont Hainguerlot

Le patrimoine de la compagnie augmenta par l’apport des magasins du pont de Flandre, qui appartenaient à Georges Tom Hainguerlot, entrepreneur parisien, qui les avait acquis en 1866[12].

Le 30 janvier 1918, durant la première Guerre mondiale, les Magasins Généraux situés au no 34 rue de Cambrai sont touchés lors d'un raid effectué par des avions allemands[13].

Dans les années 1930, un bâtiment des Magasins généraux est construit à Pantin[14].

Elle est maintenant une filiale du groupe Icade[15].

Restauration modifier

 
Diagnostic réalisé avec la technique des ultrasons, outil Sylvatest

Icade, dans le cadre de son projet de réaménagement des Entrepôts des magasins généraux de Paris (EMGP), confie aux architectes de l'agence CALQ, la maitrise d'oeuvre pour la transformation du site en hôtel 4 étoiles. La grande particularité est que la structure existante en bois doit être restaurée et renforcée, et les façades, réhabilitées. Jean-Luc Sandoz intervient avec son expertise bois pour procéder au diagnostic des structures primaires en poteaux poutres chêne et pour la conception et la réalisation des techniques de renforcement[16],[17].

Cette technologie non-destructive à ultrasons permet de ne pas abîmer davantage les structures existantes et aussi d'établir une feuille de route à suivre pour l'assainissement et la restauration[18],[17].

Toponymie modifier

 
La darse de la Charbonnière ou des Magasins généraux, creusée en 1854 à Aubervilliers, vue en 2006.

Notes et références modifier

  1. « Entrepôts et magasins généraux de Paris (EMGP) »
  2. Pressearchiv 20. Jahrhundert, (organisation), [lire en ligne], consulté le  
  3. Pressearchiv 20. Jahrhundert, (organisation), [lire en ligne], consulté le  
  4. « Entrepôts et magasins généraux de Paris (EMGP) », archives.paris.fr.
  5. Magasins généraux : la fonction de stockage liée à l'industrie », www.tourisme93.com.
  6. Journal du Palais. Jurisprudence administrative, 1861.
  7. Paris. La place des Marais et la station du métropolitain Lancry, www.cparama.com.
  8. Béatrice de Andia et Simon Texier, Les Canaux de Paris, 1994.
  9. « Entrepôt place des Marais, 25 juillet 1833 », médaille de Pierre-Hubert Desnoyers, parismuseescollections.paris.fr.
  10. Dictionnaire administratif et historique des rues et monuments de Paris, 1855.
  11. Gazette des tribunaux, 14 mars 1857, data.decalog.net.
  12. Les Entrepôts et magasins généraux de Paris, à Aubervilliers et Saint-Denis, www.plainecommune.fr.
  13. Exelsior du 8 janvier 1919 : Carte et liste officielles des bombes d'avions et de zeppelins lancées sur Paris et la banlieue et numérotées suivant leur ordre et leur date de chute
  14. Élisabeth Couturier, « À Pantin, on ne prête qu'aux friches », Paris Match, semaine du 22 au 28 septembre 2016, www.parismatch.com, p. 32-33.
  15. « Icade change la stratégie et la présidence des EMGP », www.lesechos.fr.
  16. Calq, « Restructuration et extension d'un ancien entrepôt en hôtel 4* », sur calq.fr.
  17. a et b « CBS : expertise des bois anciens et préconisations pour leur réemploi », sur leboisinternational.com (consulté le ).
  18. (en) Jean-Luc Sandoz, « Moisture content and temperature effect on ultrasound timber grading », sur link.springer.com, .