Encyclopaedia Aethiopica

encyclopédie sur l'Ethiopie, l'Erythrée e Djibouti

Encyclopaedia Aethiopica (EAe) est une encyclopédie de base, pour les études sur l'Ethiopie, l'Erythrée, Djibouti, une grande partie du Soudan et de la Somalie. L'Encyclopaedia Aethiopica donne accès à des informations dans toutes les disciplines dont l'histoire, la géographie, les langues et les littératures, l'anthropologie, l'archéologie, l'ethnologie, l'art, la musique, la religion et la culture.

PrésentationModifier

L'Eae a été conçue pour faciliter la recherche, en joignant une liste des sources primaires et aussi les textes de publications universitaires. Le langage et le style n'étant pas excessivement académiques, l'« Eae » est accessible aussi aux un non-spécialistes. L'encyclopédie est illustrée de cartes et photographies, dont certaines jamais publiées. Elle emploie une forme interne de romanisation de la langue Guèze, Amharique et d'autres langues (c'est-à-dire l'utilisation des caractères latins), qui varie considérablement d'autres formats standard : l'empereur Menelik II d'Éthiopie, par exemple, est écrit sous la forme « Mənilək II ».

L'Encyclopaedia Aethiopica compte des centaines d'auteurs originaires d'au moins trente pays. Les standards académiques sont garantis par l'équipe éditoriale, basée à l'« Unité de Recherche Etudes Éthiopiennes » (depuis 2009, Hiob Ludolf Centre for Ethiopian Studies) et à l'Université de Hambourg, en Allemagne. Des experts dans tous les principaux domaines et un conseil de superviseurs internationaux ont épaulé les éditeurs. Le rédacteur en chef est Siegbert Uhlig, ancien titulaire de la chaire d'études éthiopiennes à l'Institut Asie-Afrique de l'Université de Hambourg. Depuis , son successeur est Alessandro Bausi.

 
Ethiopie, Erythrée, Djibouti

La série se compose de cinq volumes, publiés en (lettres de A à C), (lettres de D à Ha), (lettres de He à N), (lettres de O à X ), (lettres de Y à Z, index complet, articles supplémentaires, cartes et documents) :

  • (en) Siegbert Uhlig, Encyclopaedia Aethiopica, vol. 1 : A-C. (Encyclopaedie), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, etiopico
  • (en) Siegbert Uhlig, Encyclopaedia Aethiopica, vol. 2 : D-Ha (Encyclopaedie), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag,
  • (en) Siegbert Uhlig, Encyclopaedia Aethiopica, vol. 3 : He-N (Encyclopaedie), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag,
  • (en) Siegbert Uhlig et Alessandro Bausi, Encyclopaedia Aethiopica, vol. 4 : O-X (Encyclopaedie), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag,
  • (en) Alessandro Bausi et Siegbert Uhlig, Encyclopaedia Aethiopica, vol. 5 : Y-Z, Supplementa, Addenda et Corrigenda, Maps, Index (Encyclopaedie), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag,

La Eae est financée par la Deutsche Forschungsgemeinschaft, la Zeit-Stiftung Ebelin und Gerd Bucerius, la Fritz Thyssen Foundation, la Fondation allemande-israélienne, la Johanna und Fritz Buch Gedächtnis-Stiftung, la Karl H. Ditze Stiftung, le Sigrid Rausing Trust et l'Université de Hambourg.

Rédacteurs de l'Encyclopaedia Aethiopica (partiel[1])Modifier

 
Axum Épigraphe du roi Ezana

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Hussein Ahmed, « Ethiopian Muslims and Islam: A Review Article », Journal of Ethiopian Studies, Addis Ababa, University Haile Sellassie I, Institute of Ethiopian Studies, vol. XXXVII,‎ , p. 165–175.
  • (en) Joseph Tubiana, « "Encyclopaedia Aethiopica" vol. I », Aethiopica (International Journal of Ethiopian and Eritrean Studies), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, vol. 7,‎ , p. 194–211.
  • (de) Tatiana Kryuchkova et Victor Porkhomovsky, « "Encyclopaedia Aethiopica" volume 1. A-C. », ZDMG (Zeitschrift der Deutschen Morgenländischen Gesellschaft), Wiesbaden, Harrassowitz Verlag, vol. 156,‎ , p. 461–462.
  • (de) Hatem Elliesie, « Der zweite Band der "Encyclopaedia Aethiopica" im Vergleich », OLZ (Orientalistische Literaturzeitung), Berlin, vol. 102,‎ , p. 397–407.
  • (de) Manfred Kropp, « Besprechung der "Encyclopaedia Aethiopica" vol. 1 und vol. 2 », Oriens Christianus,‎ 2007 (91), p. 250-256.
  • (de) Manfred Kropp, « Besprechung der "Encyclopaedia Aethiopica" vol. 3 », Oriens Christianus,‎ 2009 (93), p. 286-288.

Images[2]Modifier

NotesModifier

  1. Les rédacteurs sont environ 500 (en) « Encyclopaedia Aethiopica Editorial Board », sur aai.uni-hamburg.de, (consulté le 10 mai 2020).
  2. Images, choisies librement, pour mieux identifier le caractère de ce pays.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier