Emil Szittya

écrivain hongrois

Emil Szittya (1886 - 1964) est critique d'art de l'avant-garde artistique et écrivain libertaire né à Budapest (Autriche-Hongrie). Son vrai nom est Adolf Schenk.

Emil Szittya
Emil Szittya.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Adolf SchenkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

BiographieModifier

Emil Szittya a vécu une véritable vie de bohème : il s'installe à Paris en 1906, puis à Zurich de 1914 à 1918. Il était ami avec tous les membres de l'avant-garde sur lesquels il a écrit un livre de souvenirs : Das Kuriositäten-Kabinette. Il a été coéditeur de Der Mistral un journal pré-dadaiste. Sa vie est assez proche de celle d'un autre révolutionnaire et marginal : Franz Jung. Il était ami avec Blaise Cendrars, une première rencontre avait eu lieu à Leipzig. Ensuite, ils se retrouvèrent à Paris vers 1910-1911 ou Emil publiait la première série de sa revue Neue Menschen. Les difficultés matérielles étaient grandes, Blaise, Emil et Marius Hanot lancèrent une version française de Neue Menschen : Les Hommes nouveaux, revue franco-allemande : libre et anarchiste.

Emil Szittya sera un véritable météore et écrivain bohème de la littérature européenne. Véritable apôtre de l'avant-garde, il lance le poète Lajos Kassák et Blaise Cendrars et fut certainement le premier à reconnaître le génie d'un Chagall.

ChronologieModifier

BibliographieModifier

  • Die Haschischfilme des Zöllners Henri Rousseau (1920 ?)
  • TatJanviera Joukoff mischt die Karten - Das Spiel eines Erotomanen Berlin 1920
  • Ein Spaziergang mit manchmal Unnützigen Vienne-Prague-Leipzig 1920
  • Das Kuriositäten-Kabinett Constance 1923
  • Klaps oder Wie sich Ahasver als Saint Germain entpuppt Potsdam 1924
  • Henri Rousseau Hambourg 1924
  • Selbstmörder : Ein Betrag zur Kulturgeschichte aller Zeiten und Völker Leipzig 1925
  • Dis kranke Sexualität oder der Mörder Paris 1935
  • Notes sur Picasso (1945)
  • Marquet parcourt le monde (1948)
  • Soutine et son temps (1955)
  • 82 rêves pendant la guerre 1939-1945 Paris 1963
  • Hommage à Franz Jung Hambourg 1988
  • Herr Außerhalb illustriert die Welt. Mit Erstdrucken aus dem Nachlass. Hg. von Walter Fähnders. Berlin: BasisDruck, 2014 (Pamphlete 28); (ISBN 978-3-86163-149-1)

Liens externesModifier