Ouvrir le menu principal
E-Love
Description de l'image Computer_keyboard.png.

Réalisation Anne Villacèque
Scénario Anne Villacèque et Sophie Fillières d'après une nouvelle de Dominique Baqué
Acteurs principaux
Sociétés de production Agat Films & Cie, Ex Nihilo avec Arte France
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 87 minutes
Sortie 2010
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

E-Love est un téléfilm français réalisé par Anne Villacèque et diffusé pour la première fois le sur Arte.

Sommaire

SynopsisModifier

Paule Zachmann, professeur de philosophie de 49 ans, est déprimée sans pouvoir expliquer les raisons de sa mélancolie. « L'homme de sa vie », son compagnon de longue date décide de prendre un peu de recul sur son couple, laissant Paule sans réponse durant des mois jusqu'au jour où elle le rencontre avec une très jeune femme, pleine de vie. Se confiant à sa sœur, elle suit ses conseils et s'inscrit sur un site de rencontre internet. Dès lors « Antigone », bien qu'hésitante, va rencontrer des hommes très divers et rapidement prendre un certain plaisir à certaines relations sans pour autant être satisfaite au-delà du simple plaisir physique. Questionnements et humiliations, recherche d'un compagnon, et découvertes d'expériences diverses finissent dans une ultime émotion à la projection de La Peau douce de François Truffaut à la Filmothèque du quartier latin.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Projet et réalisationModifier

Anne Villacèque et Sophie Fillières décident d'adapter le roman de Dominique Baqué, E-Love : petit marketing de la rencontre[1] paru en 2008, et pensent à donner dès le début le rôle principal à Anne Consigny[2].

Le téléfilm est réalisé en 2010. Parmi les lieux de tournage du téléfilm, qui se déroule du 30 juillet au 27 août 2010[3], se trouvent les abords de la Bibliothèque François-Mitterrand : la rue Raymond-Aron (où habite Paule), l'avenue de France, le quai François-Mauriac, et le MK2 Bibliothèque ; les marches de la place Marcelin-Berthelot, la rue Champollion et la Filmothèque du quartier latin ainsi que la plage et les falaises d'Étretat.

Réception critiqueModifier

Lors de sa première diffusion en 2011, le magazine Les Inrockuptibles estime que le travail, réussi, de la réalisatrice s'est attaché à juxtaposer dans son récit le « mystère du désir féminin confronté, en milieu de vie, à l’âpreté du désir masculin » grâce notamment à la prestation d'Anne Consigny qualifiée de « présence magnétique » incarnant un « corps assoiffé et malade, doux et animal[4] » ; le magazine juge que l'actrice réussit à donner au film « la réalité de son corps, fragile et battant, dans le vide de son époque » sans « jamais conclure à l’inanité de sa quête », notamment par les moyens technologiques employés. L'Express considère que l'œuvre est un « film étourdissant de raffinement [...] oscill[ant] avec une subtilité déconcertante entre désespoir et autodérision[5] » notant également le jeu de l'actrice principale. Pour Télérama, « cette fantaisie sentimentale à l'heure de Meetic surprend constamment » en créant un « univers singulier, ludique et grave » et notant le « tempérament comique et [l]a sensualité » d'Anne Consigny[6].

Lors de sa première diffusion sur Arte le 10 juin 2011, E-Love rassemble 810 000 spectateurs soit 3,4 % de part d'audience[7]. La rediffusion du téléfilm le 22 mars 2013 sur Arte réunit 588 000 téléspectateurs pour 2,3 % de part d'audience, ce qui compte tenu de la programmation sportive de ce soir-là — avec le match France — Géorgie qualificatif pour la coupe du monde de football — est un bon résultat[8].

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Dominique Baqué, E-Love : petit marketing de la rencontre, coll. « Pamphlet », éditions Anabet, 2008, (ISBN 978-2352660392).
  2. Anne Consigny : « Mon personnage dans E-Love? J’aimerais bien l’avoir comme amie » entretien avec Anne Lenoir dans Télé 2 semaines le 10 juin 2011.
  3. E-Love : Anne Consigny tourne pour Arte une comédie sentimentale sur première.fr le 2 août 2010.
  4. Télé : Anne Consigny magnétique dans “E-Love” par Jean-Marie Durand dans Les Inrocks du 10 juin 2011.
  5. 3 raisons de regarder E-Love par Igor Hansen-Løve dans L'Express le 10 juin 201.
  6. E-love par Samuel Douhaire dans Télérama du 16 mars 2013.
  7. TNT : Une femme d’honneur, E-Love, Enquête d’action au top sur www.toutelatele.com le 11 juin 2011.
  8. Audiences TV : TF1 leader grâce au match de football France / Géorgie sur première.fr le 23 mars 2013.
  9. Récompenses d'E-Love sur Allociné

Liens externesModifier