Dusa McDuff

mathématicienne anglaise

Dusa McDuff (née Margaret Dusa Waddington le à Londres) est une mathématicienne anglaise dont les premiers travaux portaient sur les algèbres de von Neumann[1]. Elle a apporté une contribution fondamentale à la géométrie symplectique.

Son père, Conrad Hal Waddington, était un célèbre biologiste et sa mère, architecte.

Elle soutient sa thèse en 1971 à l'université de Cambridge sur l'analyse fonctionnelle. Sous l'influence d'Israel Gelfand, elle étudie la topologie. En 1972, elle travaille à l'université d'York où elle rencontre Graeme Segal.

Cette rencontre l'a conduite à étudier les difféomorphismes préservant les formes symplectiques et à s'intéresser à la géométrie symplectique.

Elle devient professeur en 1984. Elle est l'épouse de John Milnor.

Prix et récompensesModifier

Littérature scientifiqueModifier

Elle a coécrit avec Dietmar Salamon (de) deux livres :

  • Introduction to Symplectic Topology, Oxford University Press, 1995, 2e édition 1998 (ISBN 9780198504511)
  • J-Holomorphic Curves and Symplectic Topology, University lecture series, vol. 6 (1994), AMS Bookstore (ISBN 9780821803325)

RéférencesModifier

  1. (en) « Biographies of Women Mathematicians », sur agnesscott.edu (consulté le 5 novembre 2010)
  2. « Autour du doctorat honoris causa de Dusa McDuff en juin 2008 », sur www-irma.u-strasbg.fr (consulté le 5 novembre 2010)
  3. « Cérémonie des docteurs honoris causa 2016 », sur upmc.fr (consulté le 23 février 2017)

Liens externesModifier