Dorothy Whitelock

historienne britannique
Dorothy Whitelock
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Professeur d'anglo-saxon Elrington and Bosworth (en)
-
Bruce Dickins (en)
Peter Clemoes (en)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
CambridgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Newnham College
Leeds Girls' High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions

Dorothy Whitelock est une historienne britannique, spécialiste de la période anglo-saxonne de l'histoire de l'Angleterre, née le à Leeds et morte le à Cambridge.

BiographieModifier

Après avoir étudié au Newnham College de l'université de Cambridge, où elle suit notamment les cours de Hector Munro Chadwick et Bruce Dickins (en), Dorothy Whitelock se lance dans la recherche, passant notamment deux ans à l'université d'Uppsala en Suède. Elle édite le corpus des testaments anglo-saxons en 1930. La même année, elle quitte Cambridge pour Oxford, où elle enseigne au St Hilda's College.

En 1945, Dorothy Whitelock est candidate à la succession de J. R. R. Tolkien au poste de professeur d'anglo-saxon Rawlinson & Bosworth, mais le poste lui échappe au profit de Charles Leslie Wrenn. Elle devient lectrice en vieil anglais dix ans plus tard, en 1955. L'année suivante, elle est élue membre de la British Academy. En 1957, elle revient à Cambridge comme professeur d'anglo-saxon Elrington & Bosworth, succédant à Bruce Dickins. Sous sa direction, le département des études anglo-saxonnes est transféré de la faculté d'archéologie et d'anthropologie à celle d'anglais.

Décorée commandeur de l'Ordre de l'Empire britannique en 1964, Dorothy Whitelock prend sa retraite en 1969, mais continue à écrire et à éditer des ouvrages sur l'Angleterre anglo-saxonne jusqu'à sa mort, en 1982. Son œuvre majeure est English Historical Documents, c.500–1042 (1955, deuxième édition en 1979), une compilation des principales sources primaires concernant la période anglo-saxonne (Chronique anglo-saxonne, Histoire ecclésiastique du peuple anglais…) traduites en anglais moderne.

Principales publicationsModifier

  • 1930 : Anglo-Saxon Wills (éd.)
  • 1939 : Sermo Lupi ad Anglos (éd.)
  • 1951 : The Audience of Beowulf
  • 1952 : The Beginnings of English Society
  • 1954 : The Anglo-Saxon Chronicle (éd.)
  • 1955 : English Historical Documents, c.500–1042 (éd.)
  • 1967 : The Genuine Asser
  • 1979 : English Historical Documents, c.500–1042 (éd.)

RéférencesModifier

  • (en) Simon Keynes, « Whitelock, Dorothy (1901–1982) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, (lire en ligne).

Liens externesModifier