Don Zagier

mathématicien américain

Don Bernhard Zagier, né le à Heidelberg en Allemagne, est un mathématicien américain. Il est spécialisé en théorie des nombres, en particulier en théorie des formes modulaires et leurs liens avec la topologie. Il est professeur à l'institut Max-Planck de mathématiques à Bonn. Il a été titulaire de la chaire de théorie des nombres au Collège de France à Paris de 2001 à 2014[1].

CarrièreModifier

En 1972, Zagier soutient une thèse de doctorat en mathématiques sur les classes de Pontryagin équivariantes et applications aux espaces d'orbites, réalisée sous la direction de Friedrich Hirzebruch à l'université de Bonn[2].

Zagier et Benedict Gross obtiennent le prix Frank-Nelson-Cole en 1987 dans la catégorie théorie de nombres pour leur théorème reliant la hauteur de certains points (point de Heegner) sur une courbe elliptique modulaire et la valeur en 1 de la première dérivée de la fonction L, prolongement analytique dans le plan complexe d'une équation définissant une courbe elliptique[3].

Plus anecdotiquement, il a publié une preuve en une phrase du théorème des deux carrés de Fermat.

Il a été le directeur de thèse, entre autres, de Svetlana Katok, Maxime Kontsevitch, Joseph Oesterlé, Nils-Peter Skoruppa (de), Maryna Viazovska et Sander Zwegers (en)[2].

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. Page de Don Zagier au Collège de France, incluant une biographie et une liste de publications.
  2. a et b (en) « Don Zagier », sur le site du Mathematics Genealogy Project.
  3. (en) Frank Nelson Cole Prize in Number Theory.
  4. « Docteurs Honoris Causa », sur université Paris-Est-Marne-la-Vallée (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :