Ouvrir le menu principal

Dominique David (auteur)

dessinatrice, scénariste et coloriste belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dominique David (homonymie) et David.
Dominique David
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Académie des Beaux-Arts de Charleroi
Institut de Saint-Luc
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Œuvres principales

Dominique David est une auteure de bande dessinée belge, née le à Charleroi dans la province de Hainaut.

Parfois elle signe sous le pseudonyme « David D. ».

BiographieModifier

Née à Charleroi dans le province de Hainaut, Dominique David grandit en tant que « garçon manqué ». Tous les soirs, elle suit des cours de croquis à l'Académie des Beaux-Arts de Charleroi jusqu'en 1978 à Namur. Elle se déplace à Bruxelles pour étudier l'illustration à l'école supérieure des arts Saint-Luc pendant trois ans.

Elle rencontre, en 1982, le dessinateur et caricaturiste de presse Frédéric Deligne. À partir de cette année, elle trouve un emploi au Le journal illustré le plus grand du monde dans lequel elle paraît son premier récit de trente-six pages intitulé Rêve acide en [1], dont l'album est édité par Magic Strip dans la collection Modern Steel en 1985[2].

Pendant ces petites années, la dessinatrice présente quelques planches du dénommé Jimmy Boy aux éditions Dupuis : ses premiers récits complets apparaissent sur les pages du magazine hebdomadaire Spirou dès 1984. Une fois sa maturité graphique et narrative progressée[3], elle se poursuit alors dans les aventures à suivre intitulées Graine de vagabond en 1988. Ceci en album cartonné est édité par Dupuis en , premier album de la série jusqu'en 1995. Cette série reçoit le Prix Max et Moritz de la meilleure publication de bande dessinée pour enfants et adolescents en 1993.

Entre-temps, elle écrit pour la série télévisée d'animation Les Mondes engloutis de Dominique Duprez, alias Riff Reb's, diffusée en 1985 sur Antenne 2 dans l'émission Récré A2, ainsi que pour le one shot La Dame, le cygne et l'ombre de Philippe Berthet, paru en 1989.

Toujours en tant que scénariste et dessinateur, elle crée Lipstick, une ex-call-girl devenue aventurière, pour Glénat dans la collection Bulle Noire, aux côtés du coloriste Bertrand Denoulet, à partir de 1998.

Dominique David est la compagne de Philippe Berthet.

Œuvres publiésModifier

PériodiquesModifier

  • Just Maried dans Le Journal illustré no 1, 1982[4]
  • Rêve acide dans Le Journal illustré de no 2 à no 5, 1982[4]
  • Jimmy Boy, dans Spirou de no 2394 à no 2989[5]
    • Jimmy Boy, no 2394, 1984 (Récit complet de dix pages)
    • Chattanooga, no 2406, 1984 (Récit complet de douze pages)
    • Norfolk, no 2424, 1984 (Récit complet de douze pages)
    • L'Ombre rouge, no 2435, 1984 (Récit complet de dix pages)
    • La Porte d'or, no 2486, 1985 (Récit complet de douze pages)
    • Panique sur le rail, no 2509, 1986 (Récit complet de seize pages)
    • Jennifer, no 2524, 1986 (Récit complet de huit pages)
    • De l’autre côté de la nuit, no 2542, 1986 (Récit complet de dix pages)
    • Graine de vagabond, de no 2637 à no 2646, 1988 (Récit à suivre)
    • Les Rebelles, de no 2703 à no 2711, 1990 (Récit à suivre)
    • Nimbus, de no 2763 à no 2775, 1991 (Récit à suivre)
    • Hollywood !, de no 2871 à no 2880 et de no 2893 à no 2900, 1993 (Récit à suivre)
    • Le Chat qui fume, de no 2978 à no 2989, 1995 (Récit à suivre)
  • Lipstick : La Nonne raffle tout dans Vécu no 30, 2002[6]

AlbumsModifier

En tant que scénariste-dessinatriceModifier

En tant que scénaristeModifier

En tant que dessinatriceModifier

En tant que coloristeModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le Journal Illustré le plus grand du monde en 1982 », sur BD Oubliées (consulté le 19 janvier 2014).
  2. « David D. », sur La Bédéthèque (consulté le 19 janvier 2014).
  3. « David (Dominique) », sur Bande-dessinee.org (consulté le 19 janvier 2014).
  4. a et b « David dans Le Journal illustré », sur BD Oubliées (consulté le 19 janvier 2014).
  5. « Jimmy Boy », sur BD Oubliées (consulté le 19 janvier 2014)
  6. « Lipstick », sur BD Oubliées (consulté le 19 janvier 2014)

AnnexesModifier