Discussion:Turboréacteur/Bon article

Discussions actives
Autres discussions [liste]

Cet article a été déchu de son label Bon article en vertu de ce vote.
Merci de remplacer ce modèle par {{Instructions pBA}} si le vote est remis en cause.

Article déchu.

  • Bilan : 0 bon article, 6 contre, 0 autre(s) vote(s).
  • Commentaire : moins de 5 votes  Bon article et/ou (bon article) / (bon article + contre) = 0 % < 66 %

Gemini1980 oui ? non ? 15 août 2017 à 13:15 (CEST)

Contestation TurboréacteurModifier

Contesté le 31 juillet 2017 à 11:50 (CEST) par Borvan53 (discuter).

Ça fait quelques temps que je piste cet article, et je constate son évolution inexorable vers un essai, riche en détails techniques, mais très éloigné des standards minimums de wikipédia : rédaction, longueur, illustrations, sourçage, wikifaction, intégration dans un thème, etc.

Malgré quelques interventions de contributeurs historiques et des conseils à Plouqueton, l'article n'a cessé de se dégrader — surtout au sens wikipédien du terme — car, comme tout article très consulté, tant qu'il n'aura pas atteint une taille et une complexité susceptibles de décourager le contributeur lambda d'y ajouter son grain de sel, il est condamné à être constamment dénaturé par quantité de modifs plus ou moins triviales.

Comme Skiff, Friday83260, Ascaron et AnTeaX semblent conclure tristement en pdd, l'article actuel n'a plus rien à voir avec un BA. Le récupérer serait un travail titanesque, et repartir à zéro, c'est-à-dire de l'article labelisé en septembre 2009, serait peut-être le plus simple. Sachant que l'articulation avec tous les articles annexes doit être également repensée. Pas étonnant qu'aucun volontaire ne se manifeste pour cette tâche…

C'est dommage d'en arriver à cette procédure  , mais sans rigueur et bonne volonté, ce genre d'épilogue s'incrit dans le cours des choses sous Wikipédia.

VotesModifier

Format : Motivation, signature.

Bon articleModifier

ContreModifier

  1.   Contre En cohérence avec ma démarche. Borvan53 (discuter) 31 juillet 2017 à 11:50 (CEST)
  2.   Contre 35 références pour un article de cette taille, c'est rédhibitoire. De plus, la section Constitution et performances, plutôt longue, manque cruellement de sources. Saguameau (discuter) 1 août 2017 à 17:40 (CEST)
  3.   Contre Idem Saguameau. De plus, la section 1950 – 1980 : la recherche de performances ne comprend aucune référence. Challwa (discuter) 2 août 2017 à 13:24 (CEST)
  4.   Contre Évolution malheureuse. J'ai comparé avec des articles des Wikipédias en allemand, anglais, italien, portugais, russe... C'est ici que l'article est le plus approfondi et le mieux sourcé. Je suis amené à croire que c'est un sujet confidentiel. En terminant, à la suite de Saguameau et Challwa, j'ajoute la section Commande et régulation pour son manque de sources. Jambette (discuter) 2 août 2017 à 18:13 (CEST)
  5.   Contre Pas le choix, l'article est beaucoup trop lourd et « découpé » assez bizarrement. C'est triste mais bon, il va falloir épurer et peut-être même réécrire, parce-que même si j'ai fait partie du métier, j'ai jamais eu le courage de lire cet article plus loin que la moitié. J'ai une petite pensée pour les pauvres débutants qui vont débarquer la-dessus et partir en courant…  --Friday83260 (Wanna talk ??) 4 août 2017 à 20:55 (CEST)
  6.   Contre J'ai à peine parcouru la section Circuit d'air Interne que je me suis dit que l'article est en piteux état. J'ai parcouru en diagonale la suite et c'est à pleurer. JJGoûtier (discuter) 5 août 2017 à 02:15 (CEST)

Neutre / autresModifier

DiscussionsModifier

Toutes les discussions vont ci-dessous.

Archive du vote ayant promu l'articleModifier

Article accepté comme « bon ».

  • Bilan : 8 bon article, 1 attendre/contre, 0 autre(s) vote(s).
  • Commentaire : au moins 5 votes   Bon article et (bon article) / (bon article + attendre) = 89% > 66%

Sardur - allo ? 7 septembre 2009 à 23:52 (CEST)

Proposé par : Ascaron ¿! 24 août 2009 à 14:39 (CEST)

L'article est un article détaillé de l'article moteur à réaction si bien que l'histoire du turboréacteur ne débute qu'au début des années 1920. Par ailleurs, étant donné qu'il s'agit d'un sujet relativement vaste, j'ai fait appel à de nombreux articles détaillés pour ne pas surcharger la page. Le sujet me semble être correctement détaillé même si j'estime pourvoir apporter davantage dès que j'aurais des sources papiers complètes.

Il s'agit de mon premier article sur ce type de sujet, il a donc valeur de test pour moi. N'hésitez pas à faire part de vos remarques pour me « roder » et être efficace dans l'écriture de futurs article dans le domaine de l'aéro.

VotesModifier

Format : Motivation, signature.

Bon articleModifier

  1.   Bon article Proposant. Ascaron ¿! 24 août 2009 à 14:39 (CEST)
  2.   Bon article. J'ai juste reformulé deux petits bouts de phrases, mais rien de conséquent. Bien documenté, sourcé; bien trouvé aussi l'animation en liens externes. Après, c'est bien loin de mes sujets de prédilection, je reste crédule face aux informations apportées. Яbmk N°vert: 0800-343-343 24 août 2009 à 19:00 (CEST)
  3.   Bon article Bien sûr 24 Min. d'oh ! 25 août 2009 à 14:35 (CEST)
  4.   Bon article L'essentiel de mes remarques a été pris en compte, mais pour l'AdQ il faudra revoir le reste (mes remarques + celles de Dutch qui me semblent fort pertinentes). Skiff (d) 26 août 2009 à 16:11 (CEST)
  5.   Bon article Avec de très bonnes remarques effectuées en discussion. Gemini1980 oui ? non ? 27 août 2009 à 14:47 (CEST)
  6.   Bon article peut-être incomplet ??? mais en tous les cas BA -- MICHEL (d)'Auge le 28 août 2009 à 19:24 (CEST)
  7.   Bon article Oui, c'est un Bon Article sans problème. Je continue par ailleurs la discussion sur les aspects environnementaux, mais il n'y a plus aucune raison sérieuse de ne pas voter « Pour » dès maintenant. Azurfrog (d) 31 août 2009 à 01:18 (CEST)
  8.   Bon article Au niveau. Pmpmpm (d) 4 septembre 2009 à 18:05 (CEST)

AttendreModifier

  1.   Attendre Voir ci-dessous dans la discussion. Utilisateur:AnTeaX 30 août 2009 à 00:17 (CEST)

Neutre / autresModifier

  1.   Neutre. D'un côté l'article est très bien et très clair, sur un sujet pas forcément facile. De l'autre côté, je reste vraiment sur ma faim, à cause de l'absence de la section que j'attendais sur les questions d'environnement (voir mes remarques), dont l'importance économique vitale ne me parait pas pris en compte. Mais c'est ma seule grosse critique. Azurfrog (d) 28 août 2009 à 00:41 (CEST)

DiscussionsModifier

Remarques de SkiffModifier

1- "Le plus ancien système de moteurs à réaction, son principe ..." -> euh, pas tout à fait -> Statoréacteur

  Tu es sur ? En effet.

2- "Le turboréacteur est l'une des prouesses techniques les plus grandes du XXe siècle..." -> Là, on s'enflamme, remarque pour un moteur à réaction...

Si j'écris « l'une des plus importantes prouesses techniques du XXe siècle », est-ce mieux ?
C'est moins pire, moi je mettais "invention" à la place de "prouesse".
  Fait. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 16:49 (CEST)

3- "Conçu par McDonnell Douglas, le F-4 Phantom II est l'un des avions militaires américains les plus importants du XXe siècle et l'avion de combat occidental ayant été le plus produit depuis la guerre de Corée." -> Rapport avec le sujet?

Pour donner quelques exemples d'applications du moteur en militaire. Je retire quand même ?
Non, je n'ai rien contre mais le contexte est celui-ci:
"Par la suite, le développement continu des turboréacteurs devient un enjeu majeur aussi bien militaire en termes de défense, d'attaque et de force de dissuasion, que civil. Conçu par McDonnell Douglas, le F-4 Phantom II est l'un des avions militaires américains les plus importants du XXe siècle et l'avion de combat occidental ayant été le plus produit depuis la guerre de Corée." Je trouve que cela manque de liens (à la place du F4, si tu avais collé une phrase sur l'usage de la petite cuillère par les esquimaux durant l'ère médievale, ca ne paraitrait pas plus bizarre).  

4- "Si le rendement et la fiabilité de ces moteurs se sont considérablement améliorés depuis leurs débuts, leur coût est très important, et représente en général pour un avion civil le tiers du coût total de l'appareil. -> le "en général" me gène. J'aurais préféré soit une fourchette, soit une limite haute, car je pense qu'il y a de grande différence entre les ratios pour un biréacteur A330 et un quadriréacteur A340.

5- "La variation de vitesse de l'air entre l'entrée et la sortie du réacteur crée une quantité de mouvement (dénommée poussée) vers l'arrière du moteur qui par réaction — d'où le terme de moteur à réaction — engendre le déplacement du moteur, donc de l'avion sur lequel il est fixé, vers l'avant" -> phrase symptomatique d'un manque de l'article. On ne parle que des applications sur des avions. Même si cela représente 75% des applications, il y en a d'autres. -> hélicoptères + Thrust SSC

  Bien vu. Je fais souvent ce genre de phrase (article) symptomatique. Je rectifie.
Ok, mais ne serait-il pas bien de mettre un paragraphe à la fin sur les applications qui utilisent le turboréacteur (et ainsi mettre les applications exotiques (dragsters,Thrust SSC...)
  Fait. Un petit paragraphe. Je te laisse compléter si tu le désires. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 20:04 (CEST)

6- "Les deux arbres tournent généralement dans le même sens, afin de ne pas imposer aux roulements (ou paliers) les reliant, des vitesses de rotation trop importantes. Dans certains cas toutefois, ils tournent dans des sens différents, ce qui a pour avantage de ne pas cumuler les couples gyroscopiques, et de permettre un meilleur rendement aérodynamique". -> J'ai un doute sur la véracité de la fin de la phrase. J'ai l'impression que faire tourner les 2 étages dans des sens différents doit créer des turbulences et donc des pertes. Bref, un doute, mais aucune certitude.

Je ne pense pas que la création de turbulences entre les deux compresseurs tournant en sens inverse soit vraiment un problème dans ce cas un étage redresseur est probablement inséré pour éviter ces problèmes. Enfin c'est une idée. Duch (d) 24 août 2009 à 19:27 (CEST)
Je n'y connait rien, cela me paraissait bizarre. Je n'insiste pas. Skiff

7- "Il existe également des turboréacteurs triple flux, mais ils sont peu utilisés. En effet l'augmentation de la poussée est très faible par rapport à un double flux, alors que l'encombrement augmente fortement". -> Interessant (je ne connait pas), où passe le 3ème partie du flux entrant?

Je t'avoue que je n'en ai aucune idée. Cette phrase était présente avant la restructuration de l'article. Elle est d'ailleurs sans source. Je vais attendre la confirmation/infirmation d'une personne du métier (mon père  ) pour voir si je la conserve/supprime.
  Ne semble pas exister. Je retire la phrase. Ascaron ¿! 24 août 2009 à 18:53 (CEST)

8- Pas de liens vers LA pièce essentielle de ce moteur: l'aube ?

   , honte sur moi. Je l'ajoute tout de suite.

9- Tu as cité les 3 principaux constructeurs occidentaux (RR, P&W et Snecma), j'aurais aimé voir un ou deux constructeurs soviétiques/russes pour faire moins occidentalo-centré (peut être à la fin de l'article).

  J'ai cité NPO Saturn pour rester dans les plus connus. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 16:49 (CEST)
J'ai bleuit le lien pour faire plus joli. Skiff (d) 26 août 2009 à 09:59 (CEST)

10- Pour les turboréacteur double flux, il existe deux catégories, ceux à souflante avant et ceux à souflante arrière. -> [[1]] avec quelques schémas.

  Plutôt rare donc j'ai juste ajouté une note sur le sujet. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 20:03 (CEST)
C'est rare mais cela existe. Pour le BA, la (minuscule) note en bas suffira. Skiff (d) 26 août 2009 à 16:09 (CEST)

11- Pour l'ADQ (ou avant), en plus des suggestions de Dutch sur le rendement et la pollution; il faudrait ajouter un topo sur le fonctionnement du turboréacteur, je pense en particulier aux contraintes thermiques extrèmes subies pas les aubes (température très élevée > 1500°C + forces centrifuges) et de la température vue par les roulements (importance de la lubrification).

12- Ca serait bien de mettre des données chiffrées (par exemple poussée/consommation/niveau de bruits/dimensions) de ces bêtes là, du plus petit (de ce style là) au plus grands (RR Trent 900 / Engine Alliance GP7200).

  Fait. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 19:51 (CEST)

13- Carburants: Kérosène, essais avec biocarburant et H2. Lié çà à la forte pression mis par les instances internationales (commission européenne entre autres pour réduire les émissions de CO2)

Plutôt dans l'article moteur à réaction car ces essais ne sont pas uniquement valables pour le turbo. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 21:32 (CEST)

PS: Je crois que tu as oublié de mentionner cette apllication  

Mis à part çà, l'article tient la route. Skiff (d) 24 août 2009 à 16:39 (CEST)

PS : Dis moi Skiff, tu es calé sur de nombreux sujets techniques (automobile, aéro, ...)   Ascaron ¿! 24 août 2009 à 18:17 (CEST)
Merci du compliment...reste plus qu'à améliorer ma qualité rédactionnelle pour écrire des articles... De mon coté, je te félicite pour ton implication dans les articles techniques Skiff (d) 24 août 2009 à 23:03 (CEST)

Pourquoi on n'utilise pas des turboréacteurs sur des avions lents [2] après la deuxième formule rouge. Interessant. Skiff (d) 27 août 2009 à 07:48 (CEST)

Remarques de DuchModifier

1- Je pense que niveau histoire il faudrait enrichir un peu notamment en parlant des problème de puissance au début qui virent apparaître des appareils hybride Moteur à piston&turboréacteur (ex : Ryan FR Fireball), et parler des limites de vitesses du turboréacteur qui ont lancé la recherche de nouveau type de moteur à réaction (statoréacteur) ainsi que là aussi des hybridation (stato/turbo (ex : Nord 1500 Griffon II)). Il faudrait aussi indiquer les évolutions aux cours des années (apparition de la post-combustion, du double flux, de la soufflante, des tuyères vectorielles).

  Fait pour la première partie. En ce qui concerne les sous-systèmes, leur histoire devrait être laissée à la discrétion des articles détaillés. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 22:52 (CEST)

2- Il faudrait peut-être aussi parler des problèmes posés par l'utilisateur des turboréacteur : Bruit, pollution, et des solutions mises en place pour diminuer leurs effets (augmentation du taux de dilution, nouveau matériau pour les nacelles, modification des géométrie des chambres de combustion).

J'ai commencé à écrire un paragraphe sur ces considérations avant de me dire que ceci devrait plutôt faire l'objet de l'article principal moteur à réaction, non ? Ascaron ¿! 25 août 2009 à 19:53 (CEST)
  sur un aspect global. Je n'ai pas trouvé de sources pour le moment sur les aspects techniques. Ascaron ¿! 30 août 2009 à 11:30 (CEST)

3- La phrase citée par Skiff au point cinq me chagrine toujours un peu, je trouve qu'elle prend un peu le lecteur pour un imbécile, dans le sens où elle explique que le réaction engendre le déplacement du moteur donc du véhicule. De mon point de vue j'aurais tendance à dire directement que la réaction engendre le déplacement du véhicule.

En toute rigueur, il s'agit du déplacement du moteur en premier. Si le moteur n'est pas accroché à l'avion, j'affirme que l'avion n'avance pas.   Ascaron ¿! 25 août 2009 à 22:52 (CEST)

4- Au paragraphe 3 de Principe tu indiques que les gaz sont accélérés dans la tuyère qui se rétrécit. Cependant selon mes souvenir la tuyère ne va pas toujours en se rétrécissant puisque sur les chasseurs la tuyère est à géométrie variable. Quand le flux d'air sortant de la tuyère est subsonique elle est convergente pour accélérer le flux mais quand le flux est supersonique elle est divergente (elle s'agrandit) là aussi pour accélérer le flux. Sur ce point je suis sûr de moi mais ce ne sont que des souvenirs de cours d'aérodynamique donc je ne peux pas te donner de source désolé.

  Je suis désolé, mais on vient de dépasser mes connaissances aéro.   Je te laisse rectifié ce point, tu sembles en savoir bien plus que moi. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 22:52 (CEST)

5- Au niveau des différents organes composant un turboréacteur il faudrait développer un paragraphe pour chaque éléments (entrée d'air, soufflante, compresseur, chambre de combustion, turbine, canal de post-combustion, tuyère, fadec). Quelle est leur fonction ? Son fonctionnement ?

J'avais, en effet, fait ainsi au début avant de me rendre compte qu'il est difficile d'en donner le fonctionnement et la fonction sans devoir aller plus en détail pour la compréhension du sujet. Dans ce cas là, on empiète alors beaucoup sur les articles détaillés. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 22:52 (CEST)

6- Il faudrait aussi un paragraphe avec les autres type de propulsion par réaction (stato, pulsoréacteur (V1), moteur fusée) et faire un petit comparatif des avantages et inconvénients de chacun.

Hors sujet à mon goût. Ascaron ¿! 25 août 2009 à 22:52 (CEST)

De mon point de vue il y a quelques manques à combler avant d'obtenir le label. Cependant il faut bien avouer que tu as déjà fourni un gros travail sur cet article qui il y a quelques temps était triste à voir pour un sujet aussi important. Duch (d) 24 août 2009 à 19:27 (CEST)

Remarques de YelkrokoyadeModifier

Bonjour. Une première remarque de néophyte après découverte de l'article

  1. Peut-être faudrait-il mieux définir dès le départ les grandes différences dans le principe du turboréacteur par rapport à un statoréacteur et un turbopropulseur, même si ces termes apparaissent ensuite dans l'article.
    A mon gout, ce genre d'information a davantage sa place dans l'article moteur à réaction. Ascaron ¿! 26 août 2009 à 09:52 (CEST)

Je te ferais part des éléments trouvés dans Histoire des techniques de Bertrand Gille (historien) pour éventuellement compléter la première partie et apporter une source supplémentaire. A+ --Yelkrokoyade (d) 26 août 2009 à 07:22 (CEST)

Remarque d'AzurfrogModifier

L'article est bien, sans grande discussion, mais un point m'embête quand même beaucoup : je m'attendais à trouver toute une section, très importante, sur les problèmes d'environnement :

  • consommation,
  • pollution,
  • niveau de bruit.

Je suis d'accord qu'il s'agit d'un label BA et non AdQ, et que donc il n'est pas indispensable d'être exhaustif. Cependant, ces différents aspects ont aujourd'hui une telle importance, sur l'exploitation de l'avion, sur le développement du moteur, sur le renouvellement des flottes, et ceci depuis des années et des années, que je ne vois pas comment on peut ne pas en parler longuement ici.
Le plus curieux est que tu parles pourtant du double flux et du taux de dilution, en ne faisant qu'effleurer ces questions.

J'ai vu que tu envisageais de mettre ça dans moteur à réaction. mais étant donné l'importance du turboréacteur, et son impact sur la consommation, la pollution, et le bruit liés au transport aérien, je ne vois pas comment on peut s'en passer ici. Encore une fois, c'est absolument décisif pour les modèles économiques, non seulement des motoristes, mais aussi des compagnies aériennes.

Un autre sujet intéressant aurait été de parler du problème des températures, des contraintes exercées sur les matériaux, et des recherches en la matière. Cette quête de la température la plus élevée dans la partie chaude reste une constante de la progression des turboréacteurs.

Azurfrog (d) 28 août 2009 à 00:28 (CEST)

Je ne suis pas contre intégrer ces éléments « environnements » dans l'article mais je me pose la question : quelle est la part des turboréacteurs dans le transport aérien. S'agit-il de presque la quasi totalité ? Ascaron ¿! 28 août 2009 à 09:02 (CEST)
Euh ? Ben, déjà, tu as tous les Airbus (sauf l'A400M  ) et les Boeing (sauf certains avions militaires)... Il te reste quoi ? Les turboprop, genre ATR et autres avions régionaux ? Même pas ! Les ERJ par exemple utilisent des turboréacteurs. Les avions d'aéroclub ? Je ne connais pas le pourcentage, mais je pense que c'est assez écrasant, au point qu'une section « Environnement » est encore plus indispensable ici que sur Moteur à réaction.
À chaud, je dirais que le seul autre type de moteur ayant un véritable impact sur le transport aérien global est le turbopropulseur, car encore plus économique pour les airlines sur de petits avions régionaux (donc même pas les ERJ, encore moins des avions plus importants comme les A318 ou les 737).
Au fait, pour l'AdQ, voilà un truc à ne pas oublier : « Place du turboréacteur dans le transport aérien ». Bon courage, car sinon, l'article est très bien. Azurfrog (d) 28 août 2009 à 09:46 (CEST)
  pollution : Comme tu pourras le voir, j'ai ajouté une section pollution (sonore et atmosphérique). Néanmoins, lors de son écriture, j'ai constasté qu'un article détaillé pourrait être créé. Ascaron ¿! 30 août 2009 à 11:28 (CEST)
Je pense qu'il faut lier l'ensemble des problèmes environnementaux : au niveau de la propulsion tout au moins, la consommation, les rejets, le bruit, tout cela est lié, et ces trois points (la consommation d'abord, le bruit ensuite) sont des éléments majeurs des raisons économiques poussant au renouvellement des flottes (moteur ET avions).
Prend par exemple le cas d'un turboréaction militaire avec un taux de dilation mauvais, et regarde le bruit ET la consommation : les deux évoluent bien dans le même sens.
Azurfrog (d) 4 septembre 2009 à 03:00 (CEST)
Bien reçu. Je ferais en ce sens. Ascaron ¿! 4 septembre 2009 à 07:22 (CEST)

Remarques de AnTeaXModifier

Je viens de lire l'article. Le niveau est bon.

Sur la forme, j'ai repéré quelques fautes d'orthographe mais je souhaite vérifier avant de corriger.

Sur le fond, j'ai plus de problèmes. Pour le moment je me suis contenté de modifier l'article principal afin de mieux raccorder cet article au projet aéronautique. Il faut, en sens inverse, que j'ajoute le modèle "article détaillé" dans la section adéquate de l'article "Propulsion des aéronefs". Au passage le modèle "article principal" devrait être réservé aux pages "catégories". Ici il ne s'agit pas d'une référence à un article principal mais plutôt à un article d'introduction (modèle à créer ? )

J'ai relevé quelques approximations et inexactitudes que je me propose de corriger mais ça ne peut pas se faire en 5 mn. Raison pour laquelle je vote "en attente" pour le moment.

Utilisateur:AnTeaX 30 août 2009 à 00:17 (CEST)

Je pense justement que les bandeaux {{Article détaillé}} évitent justement d'écrire la phrase « Pour la propulsion des aéronefs à faible et moyenne vitesse (Mach < 0,6) ou au contraire pour les domaines supersonique et hypersonique voir l'article général sur la propulsion des aéronefs. » qui n'a pas vraiment sa place dans un résumé introductif. Enfin, ce n'est que mon avis  . Ascaron ¿! 31 août 2009 à 13:01 (CEST)
Ce qui me gêne, ce n'est ni ta solution ni la mienne, c'est l'intitulé du bandeau, juste une question de vocabulaire. L'article principal, pour moi, c'est celui qui décrit plus ou moins sommairement (introduction) ce qu'il y a dans une catégorie. Ici, on a la Catégorie:Propulsion des aéronefs et l'article principal Propulsion des aéronefs. Dans un monde (quasi) idéal, ce dernier article devrait être constitué de toutes les introductions des articles Turboréacteur, Turbopropulseur, etc. L'article Turboréacteur est un article détaillé d'un article d'introduction, pas d'un article principal. Donc en fait ce qui manque c'est un modèle Modèle:Article d'introduction. Un dernier point qui justifie ce que j'avais écrit : dans une introduction il peut être intéressant de signaler le domaine d'utilisation du produit mais aussi son domaine d'exclusion et de dire au lecteur où aller chercher ailleurs...
Ceci dit, je n'ai pas fini de relire l'article, mais ça fait très longtemps que les articles sur la propulsion sont assez fouillis et celui-ci me semble en bonne voie. Donc je répète : bon niveau.Utilisateur:AnTeaX 31 août 2009 à 18:39 (CEST)
N'oublie pas d'ajouter des références à tes écrits  . Ascaron ¿! 2 septembre 2009 à 13:50 (CEST)

J'ai un gros problème avec la section 1.5 Technicité ...

  1. elle me semble mal placée vu qu'on aborde un sujet plutôt technique qu'historique
  2. le premier paragraphe parle du réacteur et du moteur à piston. Et le turboprop ?
  3. le deuxième paragraphe est beaucoup trop général, il ne fait que citer les technos sans indiquer les voies de progrès et il y a cette phrase "D'ailleurs, à bord d'un avion, civil ou militaire, le turboréacteur n'est pas seulement un organe propulsif." qui me paraît malvenue car on peut en dire autant pour une voiture, un bateau et même un Velosolex.

Je vais voir ce que je peux proposer mais c'est plus facile d'écrire du neuf que de corriger une contribution précédente...

Pour les références, j'y pense, mais il faut d'abord que je trouve le temps de lire le chapitre de l'aide correspondant.

« plus facile d'écrire du neuf que de corriger une contribution » : entièrement d'accord  . Cette section (en partie) est justement une correction et une tentative d'intégration de ce qu'il y avait auparavant. Libre à toi d'améliorer. Si tu as besoin d'aide ou autre, je suis à ta disposition. Ascaron ¿! 4 septembre 2009 à 07:28 (CEST)

Remarques de Skiff (2)Modifier

Il manque une partie sur les entrées d'air qui sont une partie essentielle du turboréacteur de mon point de vue.

  • Pièges à couche limite: Sur les avions de chasse, les entrées d'air sont placées le long du fuselage. Une partie de l'air proche du fuselage (nez de l'avion) perd de sa vitesse (par viscosité), formant une couche appellé couche limite. L'épaisseur de la couche limite augmente le long du fuselage (1cm par m), si bien qu'à l'entrée de moteurs son épaisseur n'est plus négligeable. Il est nécessaire de pièger cette couche à l'extérieur de l'entrée d'air afin d'avoir un flux d'air entrant le plus homogène en vitesse possible et limiter les pertes de pression à l'entrée du moteur. (les pièges à couche limite sont bien visible sur le Rafale par exemple)

Remarque: sur les avions commerciaux, le problème ne se pose pas car les moteurs sont loin du fuselage de l'avion, il n'y a donc pas d'interaction.


  • les entrées d'air pitot pour les régimes subsoniques (aviation commerciale): le divergent subsonique permet de ralentir l'écoulement depuis les levres et donc d'augmenter la pression statique à l'entrée du compresseur. Cet effet de divergent se comporte donc comme un premier étage de compression et ainsi réduit la charge des étages de compression du réacteur.

De plus, les lèvres de l'entrée d'air sont arrondies pour éviter un décollement crée par le contournement de l'entrée au moment où la puissance et donc le débit est maximal (décollage)

- les entrée d'air à choc obliques pour les régimes supersoniques: En régime supersonique, il se produit un choc droit au niveau des lèvres du turboréacteur, ce qui crée un perte de pression totale, d'où une perte de rendement du turboréacteur. Cette perte de rendement est limitée jusqu'à Mach 1.5, mais devient sensible au delà. Au delà, on se débrouille pour avoir un choc en amont du moteur pour abaiser le nombre de Mach au niveau de l'entrée du moteur et donc limiter la perte de rendement. On place des obstacles en amont de l'entrée d'air afin de produire un ou des choc(s) en amont. ex: ajout d'un noyau conique (souris) ou rampe (entrée d'air incliné ex: F-14) Pour info: le 1er prototype du Mirage III a fait ses premiers vols sans noyau conique ce qui a limité sa vitesse à Mach 1.6. Après adaptation de souris (noyaux coniques), il a pu atteindre (puis dépasser) Mach 1.8. En régime subsonique, ces ajouts ne modifie pas le fonctionnement des entrées d'air pitot.

Bien entendu, il va falloir dénicher des sources et des schémas. Skiff (d) 7 septembre 2009 à 15:48 (CEST)

Revenir à la page « Turboréacteur/Bon article ».