Ouvrir le menu principal

Discussion:Dignité

Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Universalité de la dignitéModifier

Dire que par définition la dignité est commune à tous occulte le fait qu'elle a été et peut encore être considérée dans certains contextes comme une qualité différenciant les personnes : pour s'en convaincre, il suffit de consulter le Littré. Et le terme de dignitas en latin signifiant avant tout la valeur personnelle, il n'est pas étonnant que cette valeur puisse être considérée comme différente selon les personnes puisque celles-ci sont différentes en termes de puissance physique, intellectuelle, affective, sociale. C'est semble-t-il la pensée chrétienne qui introduit à l'idée d'une dignité universelle, mais la pensée stoïcienne avait préparé le terrain dans le monde gréco-romain (tous fils de Dieu ou "citoyens du monde" du simple fait de posséder la parole ou le Logos). Et c'est la pensée de Kant, avec l'idée de valeur infinie de la personne humaine, à la différence des simples choses qui n'ont qu'un prix, qui permettra de donner à cette idée une plus grande solidité théorique, hors du champs religieux. --Henrique 27 février 2008 à 11:29 (CET)

CitationModifier

Dans Le Figaro du 23 mai 2008, sous le titre « Touche pas à mon Préambule ! » un article de Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public à l’université Rennes-1, s'opposant à la mention des langues régionales dans la Constitution: « La dignité constitue aujourd’hui la menace la plus directe contre la philosophie des Lumières et l’idée républicaine, l’arme fatale contre nos libertés. » Spadassin (d) 27 mai 2008 à 01:00 (CEST)

Revenir à la page « Dignité ».