Diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre

Diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre
(la) Dioecesis Imae Telluris et Petrirostrensis)
Image illustrative de l’article Diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre
Le siège de l'évêché, attenant à la cathédrale Notre-Dame.
Pays Drapeau de la France France
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Création
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Antilles et Guyane
Siège Place Saint-François,
BP 369
97101 Basse-Terre
Conférence des évêques Conférence des évêques de France
Titulaire actuel Mgr Jean-Yves Riocreux
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Paroisses 44
Prêtres 57
Religieux 17
Religieuses 165
Territoire Drapeau de la Guadeloupe Guadeloupe
Saint-Barthélemy
Saint-Martin
Superficie 1 790 km2
Population totale 474 000 (2006)
Population catholique 400 000 (2006)
Pourcentage de catholiques 84,4 %
Site web http://www.catholique-guadeloupe.info/
Image illustrative de l’article Diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre (en latin : Dioecesis Imae Telluris et Petrirostrensis) est une église particulière de l'Église catholique dans l'archipel de la Guadeloupe aux Antilles françaises.

Appartenant à la Province ecclésiastique des Antilles et de la Guyane, il est érigé le .

L'évêque actuel du diocèse est Mgr Jean-Yves Riocreux, nommé par le pape Benoît XVI le . L’évêque de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre est membre de la Conférence épiscopale de France et de la Conférence épiscopale des Antilles.

HistoriqueModifier

Le diocèse de Guadeloupe et Basse-Terre, qui englobe la Basse-Terre, la Grande-Terre, Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade, Saint-Barthélemy, et Saint-Martin, a été érigé le par le Pape Pie IX et était alors suffragant de l'archidiocèse de Bordeaux jusqu'en 1905. Il passe ensuite sous la juridiction de la Congrégation pour la propagation de la foi.

Sa dénomination change le pour devenir diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-Pitre. Le diocèse est suffragant de l'archidiocèse de Saint-Pierre et Fort-de-France depuis le .

Le diocèse a la charge d'une dizaine d'établissements scolaires gérés par la Fondation Ernest-Cabo, dont le collège-lycée Massabielle de Pointe-à-Pitre comptant plus de 1 000 élèves[1].

TerritoireModifier

Situé dans les Antilles françaises, le diocèse de Basse-Terre couvre le département et région d'outre-mer de Guadeloupe — qui comprend Basse-Terre, Grande-Terre, Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade — et les deux collectivités d'outre-mer de Saint-Barthélemy — constitué de l'île éponyme — et de Saint-Martin — constitué de la seule partie française de l'île éponyme.

Sa superficie est de 1 790 km2 pour un territoire divisé en quarante-quatre paroisses – gérées par une quarantaine de prêtres diocésains originaires de France et plus d'une soixantaine de prêtres et religieux africains, indiens ou haïtiens – regroupant 450 000 habitants[1].

Le siège épiscopal est situé à Basse-Terre, dans la cathédrale Notre-Dame-de-Guadeloupe.

Évêques de Basse-Terre et Pointe-à-PitreModifier

Évêque originaire du diocèse de Basse-Terre et Pointe-à-PitreModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier