Dima Bilan

chanteur russe

Dima Bilan (Дима Билан), né Victor Nikolaïevitch Belan à Oust-Djegouta le , est un chanteur russe.

Dima Bilan
Description de cette image, également commentée ci-après
Dima Bilan au festival "Les Nuits Blanches de Saint-Pétersbourg" en 2021.
Informations générales
Nom de naissance Victor Nikolaïevitch Belan
Naissance (42 ans)
Oust-Djegouta, Drapeau de l'URSS Union soviétique
Activité principale Chanteur
Genre musical RnB, pop
Instruments Chant
Labels Universal Records (2008-)
EMI (2006, 2008)
Site officiel http://www.bilandima.com/

Biographie

modifier

Dima a vécu son enfance en Karatchaïévo-Tcherkessie (alors en Union soviétique). À six ans, sa famille emménage dans la ville de Maïski (en Kabardino-Balkarie), où à l'école il prend déjà plaisir à réciter des poèmes et à chanter. Ce jeune auteur est déjà très connu dans son pays, bien que ce soit l'un des chanteurs les plus jeunes de Russie.

Carrière

modifier

Après une carrière déjà entamée dans la chanson, il termine 2e du Concours Eurovision de la chanson 2006 avec la chanson Never Let You Go, derrière le groupe Lordi gagnant pour la Finlande.

Le , il est à nouveau sélectionné pour représenter la Russie au Concours Eurovision de la chanson, qui a lieu à Belgrade (Serbie) le . Il interprète donc sur la scène du 53e Concours Eurovision la chanson Believe, qu'il a co-écrite et également composée avec Jim Beanz. Sa prestation sur scène est rehaussée par les présences du champion de Russie, d'Europe, du Monde et champion olympique 2006 de patinage artistique Evgeni Plushenko et du violoniste hongrois Edvin Marton. Dima remporte le concours avec 272 points, devançant respectivement l'Ukraine, la Grèce, l'Arménie et la Norvège.

En 2012, il tente à nouveau sa chance pour représenter la Russie aux côtés de Yulia Volkova (chanson Back To Her Future), sans succès.

Il fait partie des jurés de Golos (la version russe de The Voice) lors des trois premières saisons (2012 à 2014) ainsi que pour l'équivalent russe de The Voice Kids pour les saisons 2015 et 2016.

Il fait partie des chanteurs qui interprètent l'hymne officiel des Jeux olympiques de Sotchi 2014.

Il fait partie des différents artistes ayant participé au spectacles de clôture de la Journée de la Victoire dans la Grande Guerre Patriotique en 2015 en interprétant le chant russe Smouglianka en uniforme soviétique de la Seconde Guerre mondiale.

Vie privée

modifier

Dans une interview sur YouTube en 2019[1], Dima Bilan a admis avoir eu une relation avec une femme avec laquelle il essayait de fonder une famille. Le couple attendait des jumeaux, mais trois mois plus tard, elle a fait une fausse couche[2]. La jeune femme était très perturbée par la perte de leurs enfants et, pour se rétablir, elle est partie en Islande. Plus tard, le couple a fait une autre tentative pour devenir parents, mais cela s’est également terminé par un échec. Ils se sont séparés suite à des accusations mutuelles sur une grossesse ratée[3].

Discographie

modifier
  • Ya nochnoi khuligan (2003) (Я ночной хулиган - Je suis un voyou de nuit)
  • Na beregu neba (2004) (На берегу неба - Sur les rives du ciel)
  • Vremya reka (2006) (Время-река - Le temps est une rivière)
  • Protiv pravil (2008) (Против правил - Contre les règles)
  • On hotel (2010) (Он хотел - Il voulait)
  • Mechtateli (2011) (Мечтатели - Rêveurs)
  • Dotyanis' (2013) (Дотянись - Atteindre)
  • Alien24 (2014)
  • Pro belyye rozy (2019) (Про белые Розы - À propos des roses blanches)

Singles

modifier
  • 2003 — Ты, только ты
  • 2004 — Ты должна рядом быть
  • 2004 — Not That Simple
  • 2006 — Я тебя помню
  • 2006 — Never Let You Go
  • 2006 — Это была любовь
  • 2008 — Believe
  • 2008 — Lonely
  • 2009 — Dancing Lady
  • 2009 — Lady
  • 2009 — Это модно
  • 2009 — Changes
  • 2010 — По парам
  • 2010 — Safety (avec Anastacia)
  • 2010 — Я просто люблю тебя
  • 2011 — Мечтатели
  • 2011 — Задыхаюсь
  • 2013 — Обними меня
  • 2017 — Прости меня (avec Sergueï Lazarev)
  • 2017 — Держи
  • 2018 – Пьяная любовь
  • 2018 – Молния
  • 2019 – BilanPholiya (avec Polina Gagarina)
  • 2019 – Океан
  • 2019 – Про белые розы
  • 2019 – Полуночное такси
  • 2020 – Химия
  • 2020 – Вторая жизнь
  • 2020 – Dreams
  • 2021 — Ради побед
  • 2021 — Это была любовь (avec Zivert)
  • 2021 — Ты не моя пара (avec Mari Kraimbrery)
  • 2021 — Держи (avec Klava Koka)
  • 2021 — Believe (avec JONY)

Récompenses

modifier

Le , Dima Bilan gagne deux awards décernés par MTV Russian Music Awards.

Le , Dima Bilan gagne deux awards pour les MTV Europe Music Awards (celui de meilleur chanteur russe de l'année et de meilleur chanson pour sa ballade Never let you go).

Sanctions

modifier

Le 7 janvier 2023, Dima Bilan a été sanctionné par l'Ukraine pour une durée de 10 ans « pour avoir visité les territoires occupés après le début de l'invasion, participé à des concerts de propagande, soutenu publiquement la guerre et le régime de Poutine »[4],[5].

Le 3 février 2023, il fait également l'objet de sanctions canadiennes pour étant impliqué dans la diffusion de la désinformation et de la propagande russes[6],[7].

Notes et références

modifier
  1. (ru) « Дима Билан: пьяный концерт в Самаре, попытки зачать ребенка, ориентация, допинги // А поговорить?... », sur YouTube,‎ (consulté le )
  2. (ru) New Magazine, « Почему Дима Билан боится вопросов о личной жизни? » [« Pourquoi Dima Bilan a-t-il peur des questions sur sa vie personnelle ? »], sur news.rambler.ru,‎ (consulté le )
  3. (ru) Avramenko Arsenii, « Билан рассказал, что ждал рождения двойни », sur Uznayvse.ru,‎ (consulté le )
  4. (ru) « Украина ввела санкции против Басты, Валерии, Киркорова, Петросяна и Якубовича », sur Meduza,‎ (consulté le )
  5. (uk) « УКАЗ ПРЕЗИДЕНТА УКРАЇНИ №4/2023 » [« DÉCRET DU PRÉSIDENT DE L'UKRAINE No. 4/2023 »], sur ПРЕЗИДЕНТ УКРАЇНИ ВОЛОДИМИР ЗЕЛЕНСЬКИЙ Офіційне інтернет-представництво,‎ (consulté le )
  6. (en) Global Affairs Canada, « Canada sanctions additional Russian propagandists », sur www.canada.ca, (consulté le )
  7. (ru) « Канада ввела санкции против МИА «Россия сегодня» и Николая Баскова », sur Новая газета Европа,‎ (consulté le )

Liens externes

modifier

Articles connexes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :