Ouvrir le menu principal

Dikran Daderian

peintre arménien
Dikran Daderian
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalités
Activité
Formation

Dikran Daderian né à Beyrouth (Liban) en 1929 est un peintre abstrait libanais appartenant à la nouvelle École de Paris.

BiographieModifier

Dikran Daderian poursuit ses études à Chypre à l'Institut Melkonian puis à Paris à l'École nationale supérieure des beaux-arts, à l'Académie Goetz et à l'Académie de la Grande Chaumière.

Réalisant à partir de 1957 de nombreuses expositions particulières, il participe à de nombreuses expositions collectives ainsi qu'au Salon Comparaisons, au Salon des réalités nouvelles, au Salon de Mai et au Salon des surindépendants.

Il a enseigné également à l'Académie Goetz.

Expositions particulièresModifier

  • 1957 : galerie de Beaune, Paris.
  • 1958 : galerie de Beaune, Paris ; galerie Camille Renault, Puteaux.
  • 1959 : galerie Camille Renault, Puteaux.
  • 1961 : Centre culturel Français, Beyrouth.
  • 1962 : galerie Kerchache, Paris.
  • 1965 : galerie de Beaune, Paris.
  • 1966 : galerie G, rue des Beaux-Arts, Paris.
  • 1967 : galerie Manoug, Beyrouth.
  • 1968 : galerie Michel Columb, Nantes.
  • 1970 : galerie Connaissance de l'Est, Paris.
  • 1971 : Studio 27, Beyrouth.
  • 1974 : galerie Maître Albert, Paris ; Centre d'Art Alex Manoukian, Beyrouth.
  • 1976 : Centre d'Art Alex Manoukian, Beyrouth ; galerie Le Vieux Moulin, Vallauris.
  • 1979 : galerie Chapon, Bordeaux.
  • 1980 : galerie Plantin Moretus, Paris.
  • 1981 : galerie Chapon, Bordeaux.
  • 1983 : galerie Chapon, Bordeaux ; galerie Le Pantographe, Lyon.
  • 1984 : galerie Camille Renault, Puteaux.
  • 1985 : galerie Chapon, Bordeaux.
  • 1987 : galerie Carl Olsen Dannemar, Danemark.
  • 1988 : galerie l'Embellie, Montreux, Suisse.
  • 1990 : galerie du Verneur, Pont-Aven.
  • 1991 : Fondation Firmin Bauby, Perpignan ; musée Hyacinthe Rigaud, Perpignan ; musée de Saint-Lo ; galerie de Navarre, Paris.
  • 1992 : galerie du Verneur, Pont-Aven ; galerie Leila Mordoc, Paris.
  • 1993 : Centre culturel du 16e arrondissement, Paris.
  • 1994 : galerie Leila Mordoc, Paris.
  • 1996 : galerie Estève, Paris.
  • 1997 : Fondation Taylor, Paris.
  • 1999 : galerie Médiane, Paris ; galerie J.E. Bernard, Avignon.
  • 2009 : 50 ans de création, de Zahlé à Paris, Cour 16, Paris.

Collections publiquesModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Philippe d'Arschot, Daderian, souveraineté de la lumière, Paris, Éd. de Beaune, 1960, 12 p.
  • Henri Raynal, Que la voix des couleurs, dans Dikran Daderian, Paris, Galerie Camille Renault, 1984 ; repris dans Dikran Daderian, par Dora Vallier, Paris, 1990, Galerie de Navarre, 1990.
  • Henri Raynal, « Fidélité de Dadérian », in Dikran Dadérian, Saint-Lô, musée des Beaux-Arts, 1991.

Liens externesModifier