Ouvrir le menu principal

Musée Hyacinthe-Rigaud

musée français
Musée Hyacinthe-Rigaud
Le musée d'Art Hyacinthe-Rigaud (Perpignan) (35875217492).jpg
Informations générales
Type
Ouverture
Surface
4 300 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Collections
Collections
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
no 21 rue Mailly
66000 Perpignan
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée Hyacinthe-Rigaud est un musée situé à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Il rassemble une collection de peintures et d'arts décoratifs, notamment une collection d'art gothique catalan et des peintures modernes (Aristide Maillol, Pablo Picasso…).

HistoriqueModifier

Un musée des beaux-arts est fondé à Perpignan en 1820 grâce à la volonté politique du préfet des Pyrénées-Orientales Emmanuel-Ferdinand de Villeneuve-Bargemon. Ce musée ouvre ses portes au public en 1833 dans l'Ancienne université de Perpignan et en 1959, pour le tricentenaire de la naissance du portraitiste né à Perpignan, on lui donna le nom de Hyacinthe Rigaud[1]. En 1979 il est installé dans l'hôtel de Lazerme au 16 rue de l'Ange et inauguré le 9 juillet 1979[2].

Après trois ans de travaux de rénovation et d’agrandissement pour un coût total de 9 millions d'euros, le musée rouvre ses portes le [3].

Le 6 janvier 2020, Pascale Picard, entre autres, directrice du musée Réattu de Arles, succèdera à Claire Muchir en tant que conservatrice du musée Hyacinthe-Rigaud[4].

CollectionModifier

Expositions temporairesModifier

  • Rodin-Maillol Face à face, du 22 juin au 3 novembre 2019

Notes et référencesModifier

  1. Marie Costa, Elisabeth Doumeyrou, Ariane James-Sarazin, Claire Muchir, Rigaud intime (1659-1743), Encre Verte, , p. 22.
  2. « Histoire du musée | Musée d'art Hyacinthe Rigaud », sur www.musee-rigaud.fr (consulté le 30 octobre 2017)
  3. « Le Musée Rigaud de Perpignan rouvre ses portes après de longs travaux », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 30 octobre 2017)
  4. « Musée Rigaud Perpignan – Nouvelle conservatrice et nouvelle exposition temporaire », sur https://madeinperpignan.com/, site d'information en ligne, (consulté le 10 décembre 2019)

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :