Dave Grusin

compositeur américain
Dave Grusin
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (89 ans)
LittletonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Robert David GrusinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Don Grusin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Label
Genres artistiques
Jazz, jazz fusion, jazz contemporain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Influencé par
Site web
Distinctions
Discographie
Discographie de Dave Grusin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Dave Grusin and the NY-LA Dream Band (d), Dave Grusin Presents GRP All-Star Big Band Live! (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dave Grusin est un compositeur de musiques de films et pianiste de jazz américain, né le à Littleton, dans le Colorado.

Il est principalement connu pour ses œuvres de jazz et sa collaboration très fructueuse avec le cinéaste Sydney Pollack, pour lequel il a composé entre autres la musique des Trois Jours du condor, Tootsie et La Firme.

On lui doit également les musiques des films Le Champion, La Maison du lac, Les Goonies ou encore Susie et les Baker Boys.

En 1989, il décroche son seul Oscar à ce jour pour le film Milagro de Robert Redford.

Enfance et études modifier

Robert David Grusin est né à Littleton (Colorado) fils de Henri et Rosabelle (née de Poyster) Grusin. Sa mère était pianiste et son père violoniste de Riga, Lettonie[1],[2].

Il étudie à l'Université du Colorado à Boulder et en sort diplômé en 1956[3]. Ses professeurs ont été notamment Cecil Effinger (en) et Wayne Scott, pianiste, arrangeur et professeur de jazz[4].

Carrière modifier

Grusin produit son premier single, "Subways Are for Sleeping", en 1962 et sa première musique de film pour Divorce à l'américaine (1967). D'autres musiques de film suivront, y compris Le Lauréat (1967), Virages (1969), Les Copains d'Eddie Coyle (1973), Le flic se rebiffe (1974), et Les Trois Jours du Condor (1975)[3].

À la fin des années 1970, il lance GRP Records avec son associé, Larry Rosen, et commence à créer quelques-uns des premiers enregistrements digitaux. Il est le compositeur de La Maison du lac (1981), Tootsie (1982) et The Goonies (1985). Il a aussi composé les génériques en 1984 de TriStar et en 1993 de Columbia Pictures Television[5].

Filmographie modifier

Cinéma modifier

Années 1960 modifier

Années 1970 modifier

Années 1980 modifier

Années 1990 modifier

Années 2000 modifier

Télévision modifier

Séries télévisées modifier

Téléfilms modifier

Discographie modifier

  • 1962 : Subways Are for Sleeping
  • 1963 : Piano, Strings, and Moonlight
  • 1965 : Kaleidoscope
  • 1967 : Divorce American Style
  • 1969 : Candy
  • 1977 : Discovered again
  • 1978 : One of a kind
  • 1979 : Mountain dance 1982 : Dave Grusin and the NY/LA Dream Band
  • 1983 : Night lines
  • 1987 : Cinemagic
  • 1988 : Collection
  • 1989 : Migration (écriture, production, arrangements)[6]
  • 1993 : Homage to Duke
  • 1997 : A twist of Jobim
  • 1997 : Two for the road (The music of Henry Mancini)
  • 1998 : Golden fund
  • 1999 : Random hearts
  • 1999 : West side story
  • 2002 : The very best of
  • 2004 : Discovered again
  • 2004 : Now playing

Distinctions modifier

Notes et références modifier

  1. « Dave Grusin Page », sur Soul Walking (consulté le )
  2. « Dave Grusin Biography », sur Film Reference (consulté le )
  3. a et b « The Dave Grusin manuscripts An inventory of holdings at the American Music Research Center », American Music Research Center (consulté le )
  4. « Cecil Effinger Interview with Bruce Duffie », sur Bruce Duffie (consulté le )
  5. « Dave Grusin et Larry Rosen (producteur) (en). Behind the scenes, they're ahead of their times. », Billboard, vol. 91, no 42,‎
  6. Migration

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :