Buck Henry

acteur américain

Buck Henry, nom de scène d'Henry Zuckerman, est un acteur, réalisateur et scénariste américain né le à New York dans l'État de New York et mort le à Los Angeles (Californie)[1].

Buck Henry
Image dans Infobox.
Buck Henry en 1978
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Henry ZuckermanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Autres informations
Distinctions

BiographieModifier

Buck Henry est apparu dans plus de quarante films, y compris Le Lauréat, Candy, Catch-22, Taking Off, L'Homme qui venait d'ailleurs, Gloria, Eating Raoul, Un sketch, Tante Julia et le scribouillard, Rendez-vous au paradis, The Player, Short Cuts et Les Grincheux. Il a co-réalisé Le ciel peut attendre, le remake de 1978 du film Le Défunt récalcitrant, et est apparu dedans comme un ange officieux, reprenant le personnage initialement joué par Edward Everett Horton.

Ses nombreux crédits d'écriture comprennent Le Lauréat, Candy, The Owl and the Pussycat, What's Up, Doc?, Catch-22, Le jour du dauphin, Protocole et Prête à tout.

Entre 1959 et 1962, il participe à un canular monté par Alan Abel (en). Sous le nom de G. Clifford Prout Jr, il se fait passer pour le président de l'organisation Society for Indecency to Naked Animals (en) « Société pour[2] l'indécence des animaux nus », qui milite contre la nudité des animaux dans l'espace public. L'organisation, qui dispose d'une boîte à lettre sur la Cinquième Avenue de New York, reçoit de nombreuses lettres de soutien comme de protestation. Participant en 1962 à une émission de la chaîne de télévision CBS, il est reconnu par certains employés et le canular est révélé[3].

Il est co-créateur avec Mel Brooks de la série Max la Menace.

Buck Henry a partagé une nomination à l'Oscar pour la meilleure adaptation avec Calder Willingham pour leur scénario de Le Lauréat (1967). Il a reçu une deuxième nomination aux Oscars partagée cette fois pour le meilleur réalisateur de Heaven Can Wait de 1978, qu'il a co-réalisé avec la star du film Warren Beatty. En 1997, Buck Henry a été le récipiendaire du Distinguished Screenwriter Award du Festival du film d'Austin.

Ses crédits à Broadway comprennent la reprise en 2002 de Morning's at Seven. Off-Broadway en juillet 2009, il a joué aux côtés de Holland Taylor dans Mother, une pièce de Lisa Ebersole.

Buck Henry est décédé d'une crise cardiaque au Cedars-Sinai Medical Center à Los Angeles le 8 janvier 2020, à l'âge de 89 ans.

FilmographieModifier

Comme acteurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme réalisateurModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Erik Pedersen, « Buck Henry Dies: ‘The Graduate’ Writer, ‘Get Smart’ Co-Creator & Early ‘SNL’ Favorite Was 89 », sur deadline.com, (consulté le )
  2. Dans un article publié par une revue de Harvard, un certain Bruce Spencer, en réalité Alan Abel, explique que le nom de la société, bien qu'incorrect puisque la société est opposée et non pas favorable à l'indécence, a été imposé par le testament du père de Cliffort Prout ((en) Andrew T. Weil, « College May Ban Animal Nudity », The Harvard Crimson,‎ (lire en ligne)).
  3. (en) Daniel B. Schneider, « F. Y. I. », New York Times,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :