Bravo musique

label discographique canadien
(Redirigé depuis Dare to Care)

Bravo Musique
logo de Bravo musique

Création 2021
Siège social Montréal
Actionnaires Cœur de pirateVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie musicale
Site web bravomusique.com

Bravo musique est un label discographique indépendant établi à Montréal, au Canada, regroupant des artistes de la province de Québec. Il regroupe l’ancien label Dare to Care Records et sa filiale Grosse Boîte.

HistoireModifier

Éli Bissonnette et Hugo Mudie créent Dare to Care Records en 2000 à Montréal. Le premier s'occupe alors de DTC Records alors que le second se concentre principalement sur sa carrière musicale (The Sainte Catherines, Yesterday's Ring). Dare to Care Records possédait aussi une petite sœur, Grosse Boîte, pour ses artistes francophones.

En 2013, Dare to Care présente sa nouvelle griffe numérique, Sainte Cécile, qui se veut une façon d’élargir la famille et qui agit en tant qu’auxiliaire numérique pour distribuer la musique de ses artistes sur les iTunes, Rdio, Deezer et autres quelque 300 points de vente disponibles en ligne.

L’artiste Cœur de pirate annonce le sur ses réseaux sociaux qu’elle a fait l’acquisition du label qui lui a donné sa notoriété[1].

En , Date to Care devient Bravo Musique[2],[3].

ScandaleModifier

En 2020, une vague de dénonciations sur les réseaux sociaux incrimine certaines personnalités québécoises pour avoir commis des abus ou des inconduites sexuelles[N 1].

Les accusations envers Bernard Adamus entraînent la démission d'Éli Bissonnette, patron du label. Selon une employée répondant au Journal de Montréal, le personnel de DTC a reçu l'ordre de garder le silence sur les agissements d'Adamus quand le mouvement MeToo a éclaté en 2017[4]. Quant à Éli Bissonnette, une ancienne employée a décrit dans un message sur Instagram l'emprise malsaine qu'il aurait exercée envers elle.

À la suite de ce scandale, l'Association québécoise de l'industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) a annoncé exclure Dare to Care Records et Bernard Adamus de ses cérémonies[5].

Artistes produitsModifier

ActuelsModifier

AnciensModifier

Les artistes suivants ont aussi fait paraître des albums sur les labels Dare to Care Records ou Grosse Boîte :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Site officiel du gouvernement du Canada, « Chapitre 2 - Comprendre l'inconduite sexuelle » (consulté le )

RéférencesModifier

  1. « Cœur de pirate lance Bravo musique », Radio-Canada,
  2. « Dare to Care change de nom pour Bravo Musique », sur Le Canal Auditif, (consulté le )
  3. « Coeur de Pirate: de musicienne à femme d’affaires », Le Journal de Québec,‎ (lire en ligne)
  4. Raphaël Gendron-Martin, « Dare To Care : "On m’a dit de me taire si on me posait des questions" », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)
  5. Raphaël Gendron-Martin, « Vague de dénonciations: l’ADISQ exclut Adamus et Dare To Care de son gala », Le Journal de Montréal,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier