Ouvrir le menu principal

Danielle St-Amand

personnalité politique canadienne
Danielle St-Amand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Députée à l’Assemblée nationale du Québec
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique

Danielle St-Amand, nëe le 8 avril 1964 à Sainte-Thècle, est une femme politique canadienne. Elle est députée libérale à l'Assemblée nationale du Québec de décembre 2008 à mars 2014, pour la circonscription de Trois-Rivières. Elle a occupé plusieurs rôles au sein du gouvernement tels que whip adjointe et porte-parole officielle en matière de famille lors de son passage dans l'opposition. Elle a annoncé en mars 2014 qu'elle ne solliciterait pas un nouveau mandat pour des raisons médicales. Elle travaille maintenant (novembre 2014) comme coach d'affaires chez Concordia Cabinet-conseil inc. à Trois-Rivières[1].

Avant son élection en 2008, elle était directrice générale du Festival western de Saint-Tite. Elle a aussi été directrice générale de l'association touristique régionale de la Mauricie et directrice générale de la Fondation du Centre Hospitalier Régional de Trois-Rivières[2].

Sommaire

Élections 2012Modifier

Le Parti Québécois a présenté dans la circonscription de Trois-Rivières une de ses candidates vedettes, Djemila Benhabib. Cette dernière a été fortement médiatisée à cause de ses propos controversés.

La lutte a été chaude mais Mme St-Amand a conservé son siège avec une majorité de 1001 votes.

Élections 2008Modifier

Madame St-Amand reprend le siège pour le Parti Libéral du Québec face au député adéquiste sortant, Sébastien Proulx.

FormationModifier

Elle détient une formation en gestion des ressources humaines de l'Université du Québec à Trois-Rivières (2000), un certificat en enfance inadaptée également de l'Université du Québec à Trois-Rivières (1995) et un diplôme en techniques d'éducation spécialisée du Collège de Saint-Jérôme (1984).

Notes et référencesModifier

  1. « Notre équipe », Concordia Cabinet-conseil inc. (consulté le 9 novembre 2014)
  2. Cindy Lévesque, « Portrait des 29 candidats », Le Nouvelliste, vol. 89, no 34,‎ , p. 4

Voir aussiModifier