Ouvrir le menu principal

Daniele Garozzo
Daniele Garozzo lors du Challenge international de Paris en 2017.
Daniele Garozzo lors du Challenge international de Paris en 2017.
Carrière sportive
Période d'activité 2008-
Arme Fleuret
Main Droitier
Maître d'armes Fabio Galli
Club NEC escrime
Biographie
Nationalité Drapeau : Italie Italien
Naissance (27 ans)
Lieu de naissance Acireale
Taille 1,78 m
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 2 0 1
Championnats d'Europe 1 5 1
Coupe du monde 0 1 2

Daniele Garozzo (né le à Acireale) est un escrimeur italien, champion olympique du fleuret lors des Jeux olympiques de 2016.

CarrièreModifier

 
Daniele Garozzo au Challenge international de Paris en 2014.

Frère cadet d'Enrico Garozzo, épéiste également sélectionné pour les Jeux olympiques de 2016, il commence à tirer au Centro Scherma Acireale, dans sa ville natale, avec le maître Mimmo Patti[1]. Il est désormais membre du club militaire des Fiamme Gialle où il est suivi par Fabio Galli depuis 2012[2]. En tant que cadet et junior, il devient champion du monde des moins de 17 ans en 2008, vice-champion du monde des moins de 20 ans en 2012, champion d'Europe en 2007 et 2009[1].

Garozzo se révèle au cours de la coupe du monde d'escrime 2014-2015, prenant place sur trois podiums de Coupe du monde. Aux championnats d'Europe, la même saison, il s'invite de nouveau sur le podium en battant en route Enzo Lefort et James-Andrew Davis, avant de s'incliner en finale contre Andrea Cassarà[1]. En 2015, il remporte le titre italien et est éliminé en huitièmes de finale lors des championnats du monde pour sa première participation[1].

Aux Jeux olympiques de 2016 à Rio, il remporte la médaille d'or en battant l'Américain Alexander Massialas, classé no 1 mondial[3]. Son succès est le deuxième titre olympique de la délégation olympique à Rio[4]. En novembre, il avoue s'être fait volé sa médaille olympique alors qu'il dormait dans un train et il la retrouve deux semaines plus tard après une demande publique d'aide pour récupérer sa breloque[5].

L'année 2017 voit Garozzo se parer d'or lors des championnats d'Europe de Tbilissi en battant Timur Safin 15 à 12. En juillet, il remonte sur le podium pour une médaille de bronze mondiale aux championnats de Leipzig puis pour l'or par équipes trois jours plus tard.

En janvier 2018, il est battu en finale du Challenge International de Paris par son compatriote Alessio Foconi[6]. En avril, il signe en faveur du NEC Nantes pour deux saisons[7],[8].

PalmarèsModifier

Classement en fin de saisonModifier

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang 544 Non disputées 126 48 49 6 2 2

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (it) « Olimpiadi, scherma: Garozzo, l'oro di compleanno. Il catanese trionfa al debutto », sur gazzetta.it, (consulté le 16 octobre 2018).
  2. (it) « "Dalla Sicilia a Rio de Janeiro la mia vita in punta di fioretto" », sur repubblica.it, (consulté le 16 octobre 2018).
  3. AFP, « Rio 2016 - Daniel Garozzo se pare d'or en fleuret », sur francetvinfo.fr, (consulté le 16 octobre 2018).
  4. (it) « Rio 2016, Daniele Garozzo trionfa nel fioretto: è il secondo oro italiano », sur repubblica.it, (consulté le 16 octobre 2018).
  5. (en) Nick Zaccardi, « Fencer lost his Olympic gold medal for two weeks », sur nbcsports.com, (consulté le 16 octobre 2018).
  6. Beth Knox, « Fleuret : Foconi triomphe à Paris, Mertine en bronze », sur eurosport.fr, (consulté le 16 octobre 2018).
  7. « Un champion olympique de fleuret rejoint le NEC Nantes », sur lequipe.fr, (consulté le 16 octobre 2018).
  8. David Phelippeau, « Nantes : Hallucinant… Le club d’escrime nantais se paie le meilleur fleurettiste du monde ! », sur 20minutes.fr, (consulté le 16 octobre 2018).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :