Ouvrir le menu principal

Daniel Kay

poète français

BiographieModifier

Après des études secondaires à Morlaix, Daniel Kay est, au terme d'études supérieures à Brest et à Rennes, agrégé de lettres modernes[1]. Il a enseigné au lycée de Kerneuzec à Quimperlé et au lycée Auguste-Pavie à Guingamp et enseigne actuellement au lycée Le Dantec de Lannion.

Il a publié des poèmes dans les revues NRF, Théodore Balmoral, Hopala !, Traces... Depuis 2003, il contribue à des livres d'artistes et des éditions bibliophiliques[2] avec les peintres Mohammed Idali, André Jolivet, Rodolphe Le Corre, Thierry Le Saëc, Maya Mémin, Bertrand Menguy, Yves Picquet et Michel Remaud, ainsi qu'avec la photographe Véronique Sézap († 2015).

Il écrit également sur la peinture et peint lui-même[3], prolongeant ainsi son travail poétique dans le compagnonnage de ses amis peintres.

Daniel Kay a enseigné pendant une dizaine d'années la poésie moderne à l'Université de Bretagne-Sud[4], ainsi que la littérature comparée et l'histoire de la critique.

PublicationsModifier

LivresModifier

ArticlesModifier

  • « Tombeau de J.L.B. », La Nouvelle Revue française, , pages 261-266.
  • « Poèmes (2003-2005) », La Nouvelle Revue française, , pages 261-266.

Livres d'artistes et éditions bibliophiliquesModifier

Avec André JolivetModifier

  • L'île Tristan, 4 exemplaires.
  • Île Callot, 4 exemplaires.
  • Ouessant, 4 exemplaires.
  • Ouessant, phare du Stiff, 4 exemplaires.
  • Le Grand Bé, 4 exemplaires.

Avec Rodolphe Le CorreModifier

Avec Thierry Le SaëcModifier

  • L'attribution des chefs-d'oeuvre, texte de Daniel Kay, 9 images numériques de Thierry Le Saëc, Éditions de La Canopée, Languidic, 2004.
  • Finis Terrae, Brest-Lisboa, poèmes de Daniel Kay avec une traduction en portugais de Rémy Lucas, 7 compositions typographiques de Thierry Le Saëc, 16 exemplaires numérotés, Éditions de La Canopée, 2010.
  • Imago Ignota, Éditions de la Canopée, 2018.

Avec Maya MéminModifier

  • Tombeau de J.L.B., poèmes de Daniel Kay, gravures de Maya Mémin, 20 exemplaires numérotés, atelier Jeanne Frère, Nantes, 2008.
  • Fragments d'Icarie, texte de Daniel Kay, gravures et une œuvre originale de Maya Mémin, 50 exemplaires numérotés, Éditions Les Moyens du bord, 2009.

Avec Bertrand MenguyModifier

  • ?, texte de Daniel Kay, dessins et lithographie de Bertrand Menguy, 30 exemplaires numérotés et signés par l'auteur et l'artiste au colophon, Éditions Les Moyens du bord, Morlaix[9].

Avec Yves PicquetModifier

  • Orphée palimpseste, poème de David Kay, estampes d'Yves Picquet, 12 exemplaires numérotés, Éditions Double cloche, 2014.

Avec Michel RemaudModifier

  • Du rouge, texte imprimé, 16 exemplaires (14 sont numérotés, 2 sont hors commerce), Éditions Plomelin, 2008.

Avec Véronique SézapModifier

  • Menhirs, textes de Daniel Kay, 5 œuvres originales de Véronique Sézap, Éditions Mona Kerloff, 2010.

ExpositionsModifier

  • Les Monts d'Arrée - Rodolphe Le Corre, Daniel Kay, Alain Le Beuze, galerie Les Stèles, Morlaix, .
  • Les Monts d'Arrée - Regard croisés, espace culturel Lucien-Prigent, Landivisiau, 2009.
  • Multiples, salon de la petite édition d'artiste, Morlaix, 2009.
  • Daniel Kay, un poète et des peintres, médiathèque Les Ailes du temps, Morlaix, [10],[11].
  • Fragments d'un lieu - Peintures et livres d'artistes de Daniel Kay, pôle culturel du Roudour, Saint-Martin-des-Champs, [3].
  • La baie des plumes - Salon de la poésie et des livres, L'Ivraie, Douarnenez, [12].
  • Thierry le Saëc : la poétique du trait - Autour du livre d'artiste "Imago Ignota", galerie du Bourdaric, Vallon-Pont-d'Arc, mars-[13].

Réception critiqueModifier

  • « Le recours aux anachronismes, le sens de l'ellipse, la concision du message à la fois dense et contemplatif engendrent une poésie originale et forte, dénuée de prétention, attachée à cerner le mystère qui émane des gestes et des choses les plus élémentaires. » - « Daniel Kay », Dictionnaire des écrivains bretons du XXe siècle (sous la direction de Marc Gontard)[1]

RéférencesModifier

AnnexesModifier