Ouvrir le menu principal

Dangerous Women

livre de George R.R. Martin
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'anthologie de nouvelles. Pour l'album d'Ariana Grande, voir Dangerous Woman.

Dangerous Women
Auteur Megan Abbott
Joe Abercrombie
Lawrence Block
Jim Butcher
Pat Cadigan
Diana Gabaldon
Lev Grossman
Cecelia Holland (en)
Sherrilyn Kenyon
Nancy Kress
Joe R. Lansdale
Megan Lindholm
George R. R. Martin
Sharon Kay Penman (en)
Diana Rowland
Brandon Sanderson
Melinda Snodgrass
Caroline Spector (en)
Stephen Michael Stirling
Sam Sykes
Carrie Vaughn
Directeur de publication Gardner R. Dozois
George R. R. Martin
Genre Anthologie
Fantastique
Fantasy
Historique
Polar
Science-fiction
Distinctions Prix World Fantasy de la meilleure anthologie 2014
Version originale
Langue Anglais
Titre Dangerous Women
Éditeur Tor Books
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-0-7653-3206-6
Version française
Traducteur Benjamin Kuntzer
Éditeur J'ai lu
Lieu de parution Paris
Date de parution (t. 1)
(t. 2)[1]
Type de média 2 livres papier
Nombre de pages 496 (t. 1)
633 (t. 2)
ISBN 978-2-290-10591-7

Dangerous Women (titre original : Dangerous Women) est une anthologie composée de vingt et une nouvelles rassemblées par Gardner R. Dozois et George R. R. Martin. Elle est parue le aux éditions Tor Books puis elle a été traduite en français et elle est parue en deux volumes aux éditions J'ai lu, le et le . Le premier volume reprend toutes les nouvelles écrites par des hommes et le second celles écrites par des femmes. L'ouvrage est constitué de nouvelles de genres littéraires variés (fantastique, fantasy, historique, polar, science-fiction…) mais toutes centrées sur des personnages féminins et « explorant les sommets que des femmes courageuses peuvent atteindre ainsi que les abysses que des femmes perverses peuvent sonder »[2].

L'ouvrage est récompensé du prix World Fantasy de la meilleure anthologie 2014[3].

ContenuModifier

Dangerous Women - Partie 1Modifier

Une femme est traquée par des chasseurs de primes jusque dans une ville fantôme.
Une apprentie sorcière prise au milieu de plusieurs factions en guerre doit sauver un vampire.
Deux catcheurs envoûtés par la même femme continuent à lutter l'un contre l'autre après leur retraite pour la conquérir.
Histoire policière centrée sur une femme fatale.
  • Des ombres pour Silence dans les forêts de l'Enfer, 2016 ((en) Shadows for Silence in the Forests of Hell, 2013) par Brandon Sanderson
Dans une forêt habitée par des êtres surnaturels, une vieille aubergiste devient chasseur de primes la nuit.
Histoire post-apocalyptique se déroulant dans une Amérique dévastée par une épidémie et une panne des machines.
Presque 200 ans avant les événements du Trône de fer, la lutte de pouvoir entre la princesse Rhaenyra et sa belle-mère Alycent va déclencher la « danse des dragons » et ensanglanter le continent de Westeros tout entier[4].

Dangerous Women - Partie 2Modifier

Un mari suspecte son excentrique épouse d'avoir tué leur fille.
Nouvelle mettant en scène Aliénor d'Aquitaine.
Dans un futur dystopique, une militaire découvre une conspiration à propos d'une race extra-terrestre capable de modifier génétiquement les humains.
Une pilote de chasse soviétique ayant l'ambition de devenir un as de l'aviation pendant la Seconde Guerre mondiale.
La maladie d'Alzheimer change le quotidien d'une femme âgée de la banlieue de Seattle. La magie et un voyage dans le temps viennent changer la donne.
Constance de Hauteville doit partir assurer le soutien de la population à son fils Frédéric.
Histoire centrée sur des mercenaires dans l'Écosse du XVIIIe siècle.
Histoire de fantômes amérindiens contemporaine.

RéférencesModifier

  1. Ce roman a paru en France en deux volumes séparés : (ISBN 978-2-290-10591-7) et (ISBN 978-2-290-10594-8).
  2. (en) « Dangerous Women », Publishers Weekly, (consulté le 27 avril 2014)
  3. (en) « World Fantasy Awards Winners 2014 », sur Locus (consulté le 10 novembre 2014)
  4. (en) Darren Franich, « The Princess and the Queen Novella », Entertainment Weekly, (consulté le 27 avril 2014)

Liens externesModifier