Ouvrir le menu principal

George R. R. Martin

écrivain américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir George Martin (homonymie) et Martin.
George R. R. Martin
Description de cette image, également commentée ci-après
George R. R. Martin en 2016.
Nom de naissance George Raymond Richard Martin
Naissance (71 ans)
Bayonne, New Jersey, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture anglais américain
Genres

Œuvres principales

Signature de George R. R. Martin

George R. R. Martin[1], né le à Bayonne (New Jersey), est un écrivain américain de science-fiction et de fantasy, également scénariste et producteur de télévision. Son œuvre la plus connue est la série romanesque du Trône de fer, adaptée sous forme de série télévisée par HBO sous le titre Game of Thrones. Il a été récompensé par de nombreux prix littéraires et a été sélectionné par le magazine Time comme l'une des personnes les plus influentes du monde en 2011[2]. Il est aujourd'hui considéré comme le « Tolkien américain »[3],[4].

BiographieModifier

George Raymond Richard Martin grandit dans un milieu modeste, avec un père docker. Il a deux sœurs cadettes, Darleen et Janet. Au lycée, il développe un intérêt pour les comics, et notamment les histoires de super-héros de Marvel[5]. Il écrit des fanfictions et remporte en 1966 le prix Alley (catégorie « fan ») de la meilleure fanfiction pour son histoire Powerman vs. the Blue Barrier[6]. En 1971, il sort diplômé en journalisme de l'université Northwestern[7] mais, après être retourné dans sa ville natale, il ne peut y trouver un emploi de journaliste et passe l'été à écrire des nouvelles, se découvrant une vocation d'écrivain[5].

Objecteur de conscience, il accomplit au lieu de partir au Viêt Nam deux ans de volontariat dans le cadre du programme de la guerre contre la pauvreté entre 1972 et 1974. Entre 1973 et 1976, il est superviseur de tournois d'échecs, puis chargé de cours de journalisme à la Clarke University de Dubuque de 1976 à 1978[7]. En même temps, il écrit des nouvelles de science-fiction qui lui valent une certaine reconnaissance. Il remporte en 1975 le prix Hugo du meilleur roman court pour Chanson pour Lya[8]. En 1975, il se marie avec Gale Burnick mais le couple divorce en 1979. La même année, Martin devient écrivain à plein temps[7]. En 1980, il remporte le prix Hugo, le prix Locus et le prix Nebula pour sa nouvelle Les Rois des sables. Outre ses nombreux récits de science-fiction, Martin aborde aussi le genre de l'horreur avec ses romans Riverdream (1982) et Armageddon Rag (1983).

 
George R R Martin au gala du Time 100 en 2011.

Au milieu des années 1980, il travaille pour la télévision comme scénariste pour les séries télévisées La Cinquième Dimension et La Belle et la Bête, participant aussi à la production de cette dernière série[7]. En 1987 une de ses nouvelles, Le Volcryn, est adaptée au cinéma avec le film Nightflyers (elle le sera de nouveau, mais en série cette fois, en 2018). Parallèlement à ces travaux, il entame dès 1987 un travail d'éditeur avec une série nommée Wild Cards et composée de recueils de nouvelles et de romans de science-fiction mettant en œuvre des super-héros.

Au début des années 1990, las de voir son imagination restreinte par les limitations imposées par le format télévisé, il revient à l'écriture en entamant le cycle de fantasy Le Trône de fer (A Song of Ice and Fire)[9],[10]. Le premier volume, A Game of Thrones est publié en 1996. Il est assez rapidement suivi de A Clash of Kings (1999) et A Storm of Swords (2001). Ces trois romans remportent le prix Locus du meilleur roman de fantasy et la saga connaît un succès commercial grandissant[11]. Martin connaît ensuite des difficultés pour écrire les volumes suivants, A Feast for Crows et A Dance with Dragons, qui sortent respectivement en 2005 et 2011 et se classent tous les deux à la première place de la liste des bestsellers du New York Times. A Dance with Dragons reçoit le prix Locus du meilleur roman de fantasy[12].

En , la chaîne de télévision HBO acquiert les droits d'adaptation du Trône de fer dans l'intention d'en faire une série télévisée[13]. Le pilote est tourné à la fin 2009 et la série Game of Thrones commence à être diffusée en . George R. R. Martin participe à sa production et écrit le scénario d'un épisode pour chacune des quatre premières saisons.

En , Universal Cable Productions a acquis les droits d’adaptation de la série d'anthologies Wild Cards dans l'intention d'en faire une série télévisée. Du fait de son contrat d'exclusivité avec HBO, diffuseur de la série Game of Thrones, l'auteur a affirmé qu'il ne serait pas impliqué dans cette adaptation[14].

En 2015 il participe a un épisode de la série Z Nation en tant que guest star, apparaissant comme transformé en zombie.

En mars 2019, des rumeurs font état comme quoi George R. R. Martin aurait été approché par un studio japonais pour travailler comme consultant dans un jeu vidéo, ce que l'auteur confirme dans son blog deux mois plus tard. Le 9 juin 2019, lors de la conférence Xbox à l'E3 2019, Elden Ring le nouveau jeu de FromSoftware, pour lequel Martin a collaboré, fait sa première apparition[15], alors que le titre et le logo du jeu avaient fuité suite à une faille de sécurité chez l'éditeur, Bandai Namco Entertainment, dans la nuit du 7 au 8 juin[16].

Martin vit désormais à Santa Fe, où il possède un cinéma[17], et s'est marié le avec Parris McBride, sa compagne depuis les années 1980.

ThèmesModifier

L'univers de Martin est souvent sombre et cynique[18] et empreint de mélancolie. Ses personnages sont souvent malheureux ou au moins insatisfaits. Ils ont une dimension tragique et un sort fatal leur est souvent réservé[19]. Cet aspect sombre et pessimiste peut être un obstacle pour certains lecteurs[20]. Dans Le Trône de fer, l’écriture de chaque chapitre met en scène un des personnages principaux, ce qui permet au lecteur de voir l’histoire progresser par différents lieux et points de vue. En outre, Martin en vient rapidement à utiliser les perspectives des méchants, renversant ainsi toute vision manichéenne qu'aurait pu avoir le lecteur puisque, bien souvent, les « méchants » eux aussi ont leurs raisons[21]. L'auteur a souvent affirmé s'être inspiré, pour Le Trône de fer, de la saga historique Les Rois maudits de l'écrivain français Maurice Druon[22].

Dans ses nouvelles de science-fiction, les principaux thèmes abordés sont la solitude, les relations humaines, l'amour tragique, le romantisme et l'opposition entre une dure vérité et un mensonge réconfortant.

ParodieModifier

Dans la saison 5 d’Epic Rap Battles of History, George R. R. Martin affronte l’écrivain anglais J. R. R. Tolkien

ŒuvresModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Œuvre de George R. R. Martin.

AuteurModifier

Cycle du Trône de ferModifier

Article détaillé : Le Trône de fer.

Nous sommes en 297 après la Conquête. Dans le Royaume des Sept Couronnes, Jon Arryn, la Main du Roi, est mort. Pour le remplacer, le Roi Robert Baratheon fait appel à son ami d'enfance, Lord Eddard Stark, Gouverneur du Nord, qui l'avait aidé à conquérir le trône quinze ans auparavant lors d'une Rébellion contre l'ancien souverain, Aerys II Targaryen. Homme loyal s'étant tenu loin de la Cour, Eddard va se retrouver plongé au coeur des complots et des intrigues que se livrent les seigneurs des Sept Couronnes pour s'emparer du Trône de Fer.

Au même moment, à l'Est, Viserys et Daenerys Targaryen, les derniers survivants de l'Ancienne dynastie Targaryenne, tentent de constituer une armée afin de reprendre le Trône de leur père. Mais la plus grande menace qui pèse sur les Sept Couronnes viendrait plutôt du Nord où, au-delà d'un immense Mur de glace, des morts seraient en train de revenir à la vie pour s'en prendre aux vivants...

La série compte cinq tomes en anglais, pour un total de sept prévus. Chaque tomes a été découpé dans la version française en deux, trois, ou quatre tomes plus petits, puis regroupés dans des versions intégrales, reprenant le découpage original. Le tableau ci-dessous montre les équivalences entre tomes découpés VF et tomes découpés VO.

Version originale Version française
Titre Édition américaine
(Bantam Spectra)
Édition britannique
(Voyager Books)
Édition limitée[N 1] Titre Grand format Poche Intégrale
Hardcover Paperback Hardcover Paperback Pygmalion J’ai Lu Pygmalion J’ai Lu
A Game of Thrones 1er août 1996 4 août 1997 Août 1996 Septembre 1997 12 mars 2001
ill. de Jeffrey Jones
Le Trône de fer 12 juin 1998 17 janvier 2001 Tome 1
24 septembre 2008
L’Intégrale 1
20 janvier 2010
Le Donjon rouge 18 janvier 1999 24 septembre 2001
A Clash of Kings 2 février 1999 5 septembre 2000 Octobre 1999 6 janvier 2003 11 avril 2005
ill. de John Howe
La Bataille des rois 16 février 2000 11 janvier 2002 Tome 2
23 mars 2009
L’Intégrale 2
20 janvier 2010
L’Ombre maléfique 17 mai 2000 12 avril 2002
L’Invincible Forteresse 9 octobre 2000 29 août 2002
A Storm of Swords 31 octobre 2000 28 mai 2002 Steel and Snow
2 juin 2001
Steel and Snow
7 avril 2003
17 septembre 2006
ill. de Charles Vess
Les Brigands / Intrigues à Port-Réal[N 2] 15 octobre 2001 10 mars 2003 L’Intégrale 3
27 février 2013
L’Intégrale 3
8 mai 2010
L’Épée de feu 12 avril 2002 5 septembre 2003
Blood and Gold
Août 2001
Blood and Gold
7 avril 2003
Les Noces pourpres 20 septembre 2002 3 mars 2004
La Loi du régicide 3 février 2003 10 septembre 2004
A Feast for Crows 8 novembre 2005 26 septembre 2006 17 octobre 2005 2 mai 2006 Le Chaos 1er juin 2006 8 juin 2007 L’Intégrale 4
3 avril 2013
L’Intégrale 4
29 septembre 2010
Les Sables de Dorne 18 octobre 2006 9 novembre 2007
Un festin pour les corbeaux 9 novembre 2007 14 janvier 2009
A Dance with Dragons 12 juillet 2011 28 août 2012 12 juillet 2011 Dreams and Dust
15 mars 2012
Le Bûcher d'un roi 14 mars 2012 4 septembre 2013 L’Intégrale 5
5 novembre 2014
L’Intégrale 5
8 avril 2015
Les Dragons de Meereen 5 septembre 2012 5 novembre 2014
After the Feast
15 mars 2012
Une danse avec les dragons 9 janvier 2013 4 mars 2015
The Winds of Winter NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC
A Dream of Spring NC NC NC NC NC NC NC NC NC NC

Préludes au Trône de ferModifier

  1. Le Chevalier errant, 1999 ((en) The Hedge Knight, 1998)
    Parue dans l'anthologie Légendes aux éditions J'ai lu.
    Réédition J'ai lu, 2009, dans un volume de poche intitulé Préludes au Trône de fer, qui réunit Le Chevalier errant et L'Épée lige.
  2. L'Épée lige, 2005 ((en) The Sworn Sword, 2003)
    Parue dans l'anthologie Légendes de la fantasy T1 aux éditions Pygmalion et J'ai lu.
    Réédition J'ai lu, 2009, dans un volume de poche intitulé Préludes au Trône de fer, qui réunit Le Chevalier errant et L'Épée lige.
  3. L'Œuf de dragon, Pygmalion, 2014 ((en) The Mystery Knight, 2010)
    Parue dans l'anthologie Warriors.
    Rééditée en poche par J'ai lu en 2016.
  4. La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts, 2016 ((en) The Princess and the Queen, 2013)
    Parue dans l'anthologie Dangerous Women aux éditions J'ai lu et se déroulant à l'époque de la danse des dragons.
  5. Le Prince vaurien, ou, le Frère d'un roi, 2018 ((en) The Rogue Prince or the King’s Brother, 2014)
    Parue dans l'anthologie Vauriens et se déroulant durant les années antérieures aux événements relatés dans La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts.
  6. Les Fils du Dragon, 2019 ((en) The Sons of the Dragon, 2017)
    Parue dans l'anthologie Épées et Magie et se déroulant durant les années antérieures aux événements relatés dans Le Prince vaurien, ou, le Frère d'un roi.
  • Chroniques du chevalier errant, Pygmalion, 2015 (A Knight of the Seven Kingdoms, 2015)
    Recueil contenant les trois premières nouvelles. Réédité en poche par J'ai lu en 2017.
  • Feu et Sang, Pygmalion, 2018 ((en) Fire and Blood, 2018)
    La traduction française, assurée par Patrick Marcel, divise le volume en deux tomes[23] dont le premier est paru le et le second le . Il s'agit d'un « livre d'histoire fictive » (selon les propres mots de George R.R. Martin) qui présente la saga des rois de la dynastie Targaryen à Westeros et raconte la conquête qui a uni les Sept Couronnes sous leur règne, trois siècles avant les événements relatés dans Le Trône de fer[24]. Une version française en un seul volume est paru le .

RomansModifier

Recueils de nouvellesModifier

Autres nouvellesModifier

DiversModifier

  • Game of Thrones - Le Livre des festins, Huginn & Muninn, 2014 ((en) A Feast of Ice and Fire: The Official Game of Thrones Companion Cookbook, 2012)
    Livre de recettes de cuisine
  • Maximes et pensées de Tyrion Lannister, J'ai lu, 2014 ((en) The Wit and Wisdom of Tyrion Lannister, 2013)
    Recueil de citations
  • Game of Thrones - Les Origines de la saga, Huginn & Muninn, 2014 ((en) The World of Ice and Fire : The Untold History of the World of A Game of Thrones, 2014)
  • Game of Thrones - Les Cartes du monde connu, Huginn & Muninn, 2015 ((en) The Lands of Ice and Fire, 2014)
  • Le Dothraki facile, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2017 ((en) Living Language Dothraki, 2014)
  • (en) Starport, 2019
    Roman graphique illustré par Raya Golden[25]

Éditeur et anthologisteModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Anthologie composée par George R. R. Martin.

Série Wild CardsModifier

Article détaillé : Wild Cards.
 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Série Wild Cards.

Wild Cards est une série d'anthologies de science-fiction uchronique de super-héros écrite en collaboration par de nombreux auteurs depuis 1987. Elle est éditée par George R. R. Martin qui en est également l'un des contributeurs.

  1. Wild Cards, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2014 ((en) Wild Cards, 1987)
  2. Aces High, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2015 ((en) Aces High, 1987)
  3. Jokers Wild, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2015 ((en) Jokers Wild, 1987)
  4. Aces Abroad, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2015 ((en) Aces Abroad, 1988)
  5. Down and Dirty, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2016 ((en) Down and Dirty, 1988)
  6. Ace in the Hole, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2016 ((en) Ace in the Hole, 1990)
  7. Dead Man's Hand, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2018 ((en) Dead Man's Hand, 1990)
  8. One-Eyed Jacks, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2019 ((en) One-Eyed Jacks, 1991)
  9. Jokertown Shuffle, J'ai lu, coll. « Nouveaux Millénaires », 2020 ((en) Jokertown Shuffle, 1991)
    À paraître le
  10. (en) Double Solitaire, 1992
    Roman écrit par Melinda Snodgrass
  11. (en) Dealer's Choice, 1992
  12. (en) Turn of the Cards, 1993
    Roman écrit par Victor Milán
  13. (en) Card Sharks, 1993
  14. (en) Marked Cards, 1994
  15. (en) Black Trump, 1995
  16. (en) Deuces Down, 2002
  17. (en) Death Draws Five, 2006
    Roman écrit par John J. Miller
  18. (en) Inside Straight, 2008
  19. (en) Busted Flush, 2008
  20. (en) Suicide Kings, 2009
  21. (en) Fort Freak, 2011
  22. (en) Lowball, 2014
  23. (en) High Stakes, 2016
  24. (en) Mississippi Roll, 2017
  25. (en) Low Chicago, 2018
  26. (en) Texas Hold'em, 2018
  27. (en) Knaves Over Queens, 2018

Autres anthologiesModifier

Toutes ces anthologies sont éditées conjointement avec Gardner R. Dozois.

RécompensesModifier

Jeux vidéoModifier

Notes et référencesModifier

TraductionModifier

NotesModifier

  1. Éditions Meisha Merlin pour les deux premières, Subterranean Press pour les suivantes.
  2. Un changement de titre est survenu entre la version grand format (Les Brigands) et la version poche (Intrigues à Port-Réal).

RéférencesModifier

  1. [dʒɔː(ɹ)dʒ ɑɹ ɑ(ɹ) ˈmɑ(ɹ)tɪn] Prononciation en anglais américain retranscrite selon la norme API.
  2. (en) « The 2011 TIME 100 », sur time.com
  3. (en) « George R.R. Martin: An American Tolkien », sur time.com
  4. (en) Marta Bausells, « George RR Martin in quotes: 'I love writing about bastards' », sur The Guardian (consulté le 20 janvier 2015)
  5. a et b (en) Aaron Rutkoff, « Garden State Tolkien: Q&A With George R.R. Martin », sur The Wall Street Journal (consulté le 27 avril 2012)
  6. (en) « 1965 Alley Awards », sur hahnlibrary.net (consulté le 27 avril 2012)
  7. a b c et d (en) « Life and Times », sur georgerrmartin.com (consulté le 27 avril 2012)
  8. (en) « 1975 Hugo Awards », sur Locus (consulté le 27 avril 2012)
  9. (en) Dave Itzkoff, « His Beautiful Dark Twisted Fantasy: George R. R. Martin Talks ‘Game of Thrones’ », sur The New York Times (consulté le 16 mars 2012)
  10. (en) Linda Richards, « Interview George R. R. Martin », sur January Magazine (consulté le 16 mars 2012)
  11. (en) Laura Miller, « Just Write it! », sur The New Yorker (consulté le 17 mars 2012)
  12. (en) « 2012 Locus Awards Winners », sur Locus (consulté le 17 juin 2012)
  13. (en) Michael Fleming, « HBO turns 'Fire' into fantasy series », sur Variety (consulté le 17 mars 2012)
  14. (en) Andrew Liptak, « Another world from George R.R. Martin might be coming to television », The Verge, (consulté le 8 août 2016)
  15. Elden Ring : la collaboration George R. R. Martin et FromSoftware dévoilé à l'E3 2019
  16. Une faille de sécurité chez Bandaï Namco provoque des fuites de jeux
  17. Isabelle Regnier, « « L’Interview qui tue ! » finalement diffusé en salles aux Etats-Unis », sur [lemonde.fr], (consulté le 24 décembre 2014)
  18. (en) Lev Grossman, « The American Tolkien », sur Time Magazine (consulté le 27 avril 2012)
  19. (en) « A Strom of Swords Review », sur sfreviews.net (consulté le 27 avril 2012)
  20. (en) « A Strom of Swords Review », sur inchoatus.com (consulté le 27 avril 2012)
  21. (en) Nick Gevers, « Sunsets of High Renown », sur Infinity Plus (consulté le 16 mars 2012)
  22. Article dans La Presse.
  23. "« Fire and Blood » sera publié en français par les éditions Pygmalion en novembre" sur le blog de La Garde de Nuit.
  24. (en) "FIRE & BLOOD : On The Way" sur le blog personnel de George R.R. Martin.
  25. (en) « "Starport a NEW Graphic Novel" », sur georgerrmartin.com
  26. (en) « Stoker Nominees List », sur Locus (consulté le 27 avril 2012)
  27. a b c et d (en) « Hugo Nominees List », sur Locus (consulté le 27 avril 2012)
  28. a b c d e f g h i j k l m n o et p (en) « Locus Award All Nominees », sur www.sfadb.com (consulté le 30 juin 2014)
  29. a et b (en) « Nebula Award Nominees List », sur Locus (consulté le 27 avril 2012)
  30. (en) « World Fantasy Award Nominees List », sur Locus (consulté le 27 avril 2012)
  31. (en) « World Fantasy Awards 2012 », sur sfadb.com (consulté le 10 novembre 2014)
  32. (en) « World Fantasy Awards Winners 2014 », sur Locus (consulté le 10 novembre 2014)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier