Défilé de Pancorbo

gorge dans la province de Burgos (Espagne)

Défilé de Pancorbo
La route nationale N-I vue depuis l'autoroute.
La route nationale N-I vue depuis l'autoroute.
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-et-León
Province Burgos
Coordonnées 42° 38′ nord, 3° 06′ ouest
Rivière Río Oroncillo
Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León
(Voir situation sur carte : Castille-et-León)
Défilé de Pancorbo
Géolocalisation sur la carte : Espagne
(Voir situation sur carte : Espagne)
Défilé de Pancorbo

Le défilé de Pancorbo (en espagnol Desfiladero de Pancorbo) est une gorge qui entaille par le milieu les monts Obarenes au nord de la province de Burgos, en Espagne. Situé sur le territoire de la commune homonyme de Pancorbo, il revêt une très grande importance pour les communications routières et ferroviaires dans le nord de l'Espagne.

Situation géographiqueModifier

Ce défilé se présente comme une cluse creusée par le río Oroncillo, petit affluent rive droite de l'Èbre, à travers des hauteurs de calcaire dolomitique dans lesquels l'érosion a taillé d'imposants paysages ruiniformes qui contrastent brutalement avec les étendues tabulaires de la meseta plus au sud (ces reliefs sont au surplus complétés de véritables ruines, restes de forteresses construites autrefois pour veiller sur cette position stratégique).

Mettant en communication le bassin du Douro avec la haute vallée de l'Èbre, entre les villes de Briviesca et Miranda de Ebro, le défilé de Pancorbo est un point-clé sur l'itinéraire obligé reliant Madrid et la Castille au Pays basque et à l'ouest de la France. Pour cette raison on l'appelle localement la « porte de Castille » (Puerta de Castilla).

Ce passage était emprunté dès l'Antiquité par la voie romaine Bordeaux-Astorga, soit l'Iter XXXIV Ab Asturica Burdigalam de l'Itinéraire d'Antonin. Y passent aujourd'hui la route nationale N-I, une ligne de chemin de fer, et l'autoroute AP-1, qui toutes trois relient la capitale espagnole à la frontière française. Cette concentration de voies de communication a rendu nécessaire la construction d'ouvrages d'art (tunnels, viaducs) aux point les plus étroits de la trouée. Doit encore s'y ajouter une ligne ferroviaire à grande vitesse.

Notes et référencesModifier