Décret Rattazzi

Le décret royal 3702, publié le par le ministre du royaume de Sardaigne Urbano Rattazzi, modifie la géographie administrative de l’État, en vertu des pouvoirs accordés à titre provisoire au gouvernement d'Alfonso La Marmora, ().

Chaque province est administrée par un gouverneur (le décret royal no 250 de 1860 le remplacera par un préfet), nommé par le roi ; gouverneur assisté par un vice-gouverneur et sous la tutelle du ministre de l'intérieur, et par un conseil d'administration élu par le gouvernement provincial[1].

Les provinces du royaume de Sardaigne en 1859, selon le décret Rattazzi

Différentes provinces :

La portée de ce décret s'est étendue à l'ensemble de l'Italie après l'unification en 1861.

Notes et référencesModifier