Province de Chambéry

division administrative du royaume de Sardaigne entre 1859 et 1860

La province de Chambéry (en italien : Provincia di Ciamberì) est une division administrative du royaume de Sardaigne instituée par le Royaume de Sardaigne en 1859 par le décret Rattazzi. Sa capitale était Chambéry. Son existence a été brève puisque dès 1860 le traité de Turin officialise le rattachement du duché de Savoie et du comté de Nice à la France.

Carte

Organisation administrativeModifier

La province de Chambéry est découpée en 4 circondari, composés de mandements[1] :

  • Chambéry (Savoie Propre) : Aix, Albens, Chambéry, Le Châtelard, Les Echelles, Montmeillan, Motte-Servolex, Pont-Beauvoisin, La Rochette, Ruffieux, Saint-Genix, Saint-Pierre-d'Albigny et Yenne. Le chef-lieu se trouve à Chambéry ;
  • Haute-Savoie : Albertville, Beaufort, Faverges, Grésy et Ugine. Le chef-lieu se trouve à Albertville ;
  • Maurienne : Aiguebelle, Chamoux, La Chambre, Lanslebourg, Modane, Saint-Jean-de-Maurienne et Saint-Michel. Le chef-lieu se trouve à Saint-Jean-de-Maurienne ;
  • Tarentaise : Aime, Bourg-Saint-Maurice, Bozel et Moûtiers. Le chef-lieu se trouve à Moûtiers.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. (it) Tabella annessa alla legge comunale e provinciale sarda 23 ottobre 1859, n. 3702, pp.757-758 (lire en ligne).