Ouvrir le menu principal

Curtis Rona

joueur australien de rugby à XV et à XIII
Curtis Rona
Description de cette image, également commentée ci-après
Curtis Rona sous le maillot australien en août 2017
Fiche d'identité
Naissance (26 ans)
à Waitara (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,94 m (6 4)
Position Centre, ailier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
2009-2010
2010-2012
2013
WA Reds
Sydney Roosters
North Queensland Cowboys
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a

2014
2015-2016

2017
2017
2018-
2018-
Rugby à XIII
North Queensland Cowboys
Canterbury Bulldogs
Rugby à XV
Western Force
Perth Spirit
Waratahs
Sydney Rays

7 (24)[1]
50 (136)[1]

14 (5)[2]
3 (0)[2]
18 (35)[2]
5 (15)[2]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2017-Drapeau : Australie Australie3 (5)[3]

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 25 octobre 2018.

Curtis Rona, né le à Waitara (Nouvelle-Zélande), est un joueur de rugby à XIII et de rugby à XV international australien d'origine néo-zélandaise évoluant aux postes de centre ou d'ailier. Il évolue avec la franchise des Waratahs en Super Rugby depuis 2018, et avec les Sydney Rays en NRC depuis 2018 également.

Sommaire

BiographieModifier

Curtis Rona est né à Waitara en Nouvelle-Zélande, mais émigre à Perth alors qu'il est âgé de huit ans[4].

Dans sa jeunesse, il joue parallèlement au rugby à XV et au rugby à XIII, avant de se tourner uniquement vers le XIII en 2009 quand il rejoint l'académie des WA Reds avec il dispute la SG Cup (championnat de Nouvelle-Galles du Sud des moins de 18 ans)[5]. En 2010, il rejoint les Sydney Roosters, avec qui il joue deux saisons avec l'équipe junior en National Youth Competition[5].

En 2012, il est sélectionné avec les Junior Kiwis (en) (équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XIII des moins de 20 ans). Il dispute alors le match annuel contre les Junior Kangaroos (en) (Australie à XIII -20 ans)[6].

En 2013, il signe un contrat de deux ans avec les North Queensland Cowboys[7],[8].

Après une première saison disputée avec les Mackay Cutters (la réserve des Cowboys) en Queensland Cup, il commence sa carrière professionnelle en 2014 en disputant sa première saison de National Rugby League (NRL) avec les Cowboys[9]. Lors de cette première saison, il dispute 7 matchs et inscrit 6 essais[1].

L'année suivante, il rejoint les Canterbury Bulldogs, toujours en NRL, avec qui il s'engage pour deux saisons[10]. Il s'impose alors comme une arme offensive de choix en finissant deuxième meilleur marqueur du championnat lors de sa première saison, et inscrivant un total de 34 essais en 50 apparitions lors de ses deux saisons passées avec le club[1],[11]. Malgré son talent, il n'est pas sélectionnable pour disputer le State of Origin avec les Queensland Maroons, en raison de sa nationalité néo-zélandaise[12].

En septembre 2015, il est retenu en équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à XIII pour disputer la tournée en Angleterre[13],[14]. Il ne dispute cependant aucun match.

À l'issue de la saison 2016 de NRL, il décide de rejoindre le rugby à XV et signe un contrat de deux saisons avec la franchise de Super Rugby de la Western Force, basée dans la ville où il a grandi : Perth[15],[16]. Il fait ses débuts avec sa nouvelle équipe le contre les Waratahs[17]. Il est auteur d'une première saison encourageante, où il joue tous les matchs de son équipe et se fait remarquer pour ses qualités de puissance et de défense[18]. Cependant, à l'issue de la saison 2017, la Western Force est retirée du Super Rugby en raison du manque de résultat, et Rona est contraint de partir[4]. Il joue également avec l'équipe de Perth Spirit en NRC lors de la saison 2017.

Il est sélectionné pour la première fois avec les Wallabies en août 2017 par le sélectionneur Michael Cheika, dans le cadre du Rugby Championship[19]. Il obtient sa première sélection le à l’occasion d’un match contre la Nouvelle-Zélande à Sydney[20]. Il marque à cette occasion son premier essai au niveau international, malgré la lourde défaite de son équipe[21].

Refusant un retour au rugby à XIII, il décide alors de rejoindre la franchise des Waratahs, ainsi que les Sydney Rays en NRC, à partir de 2018[22],[23].

PalmarèsModifier

Néant

StatistiquesModifier

Au , Curtis Rona compte 3 capes en équipe d'Australie, dont une en tant que titulaire, depuis le contre l'équipe de Nouvelle-Zélande à Sydney[3]. Il inscrit un essai (5 points)[3].

Il participe à une édition du Rugby Championship, en 2017. Il dispute deux rencontres dans cette compétition[24].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Curtis Rona », sur www.rugbyleagueproject.org (consulté le 25 octobre 2018)
  2. a b c et d « Curtis Rona », sur www.itsrugby.fr (consulté le 25 octobre 2018)
  3. a b c et d (en) « Curtis Rona : Match List », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 25 octobre 2018).
  4. a et b (en) « Kiwi-born Wallaby Curtis Rona says cutting the Force will help Australia close the Super Rugby gap on NZ teams », sur www.stuff.co.nz,
  5. a et b (en) « WA SG Ball alumni chosen for Junior Kiwis squad », sur westcoastpirates.com.au,
  6. (en) « Junior Kiwis 2012 », sur www.nzrl.co.nz,
  7. (en) « New North Queensland signing comes at cost », sur www.zerotackle.com,
  8. (en) « Giant leap from Waitara », sur www.stuff.co.nz,
  9. (en) « North Queensland Cowboys hand Curtis Rona his NRL debut for the clash with Manly », sur www.dailytelegraph.com.au,
  10. (en) « The NRL player trade: How your team is shaping up for 2015 », sur www.smh.com.au,
  11. (en) « Baby and wife Jacinta secret to Rona's NRL rise », sur www.theherald.com.au,
  12. (en) « Bulldogs’ Curtis Rona denied Maroons State of Origin dream because of transient history », sur www.couriermail.com.au,
  13. (en) « Curtis Rona's Kiwi conundrum », sur www.nrl.com,
  14. (en) « League: Curtis Rona in line for Kiwis debut on England tour », sur www.nzherald.co.nz,
  15. (en) « Western Force sign Canterbury Bulldogs back Curtis Rona on two-year deal », sur www.perthnow.com.au,
  16. (en) « Curtis Rona reveals why he quit NRL for Super Rugby strugglers Western Force », sur www.dailytelegraph.com.au,
  17. (en) « Force’s NRL convert Curtis Rona ready to tackle Folau », sur www.theaustralian.com.au,
  18. (en) « Rugby: Curtis Rona could be rugby union's next Ben Te'o, says Michael Cheika », sur www.nzherald.co.nz,
  19. « Sept nouveaux dans le groupe australien », sur www.lequipe.fr,
  20. (en) « Curtis Rona to make Wallabies debut as All Blacks spring selection surprise », sur www.theguardian.com,
  21. « Les Blacks, une victoire et un record », sur www.midi-olympique.fr,
  22. (en) « Curtis Rona opts against NRL return, signs with NSW Waratahs », sur www.espn.com,
  23. (en) « Rona returning to Sydney to join Waratahs », sur www.rugby.com.au,
  24. (en) « Curtis Rona : The Rugby Championship », sur stats.espnscrum.com, ESPN (consulté le 25 octobre 2018).
  25. (en) « Curtis Rona », sur espn.co.uk (consulté le 25 octobre 2018)

Liens externesModifier