Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Curie#Navires.


Curie
Image illustrative de l’article Curie (Q87)
Sous-marin Le Brumaire dont le Curie partage les mêmes caractéristiques.
Type Sous-marin de haute mer
Classe Classe Brumaire
Histoire
A servi dans Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale (de 1912 à 1914 puis de 1918 à 1928)
Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Marine austro-hongroise (de 1915 à 1918)
Architecte Maxime Laubeuf
Chantier naval Arsenal de Toulon
Commandé
Lancement
Armé [1]
Statut -  : Coulé dans le Port de Pula[1].
-  : Renfloué par la Marine Austro-hongroise et remis en service en tant que U14 Zenta.
- : Restitué à la France.
-  : Retour en service au sein de la Marine Nationale.
-  : Rayé du service actif.
-  : Mis en vente.
-  : Vendu pour ferraillage à M. Caselli pour 91 113 francs.
Équipage
Commandant Drapeau : France Lieutenant de vaisseau John O'Byrne ( au )
Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Korvettenkapitän Otto Zeidler ( au ) [2]
Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Linienschiffsleutnant (en) Georg Ritter Von Trapp (en) ( au )[3],[4]
Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Linienschiffsleutnant Friedrich Schlosser ( au )[5]
Austria-Hungary-flag-1869-1914-naval-1786-1869-merchant.svg Linienschiffsleutnant Hugo Pistel ( au )[6]
Équipage 2 officiers, 27 hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 52,15 m
Maître-bau 5,41 m
Tirant d'eau 3,10 m
Tonnage En surface : 398 tonnes
En plongée: 551 tonnes
Propulsion 2 moteurs 4 temps Diesel MAN (construit sous licence par la Société des chantiers et ateliers Augustin Normand)
2 moteurs électriques Compagnie générale électrique (Nancy)
2 hélices
Puissance 840 ch (diesel)
660 ch (électrique)
Vitesse En surface : 12,6 nœuds (23 km/h)
En plongée : 9 nœuds (17 km/h)
Profondeur 40 m (seuil max de sécurité)
Caractéristiques militaires
Armement - 1 tube lance-torpilles extérieur d'étrave
- 2 tubes lance-torpilles carcasses extérieurs par le travers du kiosque, lançant sur l'avant à 6° de l'axe
- 2 tubes lance-torpilles carcasses extérieurs lançant sur l'arrière à 1° de l'axe
- 2 appareils Drzewiecki à pointage variable réglables de l'intérieur placés sur le pont, défilés derrière le brise-lames
- 7 torpilles de 450mm modèle 1904
Rayon d'action En surface :
1 700 milles marins (3 148 kilomètres) à 10 nœuds (19 km/h)
En plongée :
84 milles marins (156 kilomètres) à 4,5 nœuds (8 km/h)
Carrière
Indicatif Q-87

Le Curie (Q87) est un sous-marin de la Marine nationale française de Classe Brumaire lancé en juillet 1912 à Toulon et mis en service en 1914. À l'éclatement de la Première Guerre mondiale, le Curie fut assigné au front méditerranéen.

En décembre 1914, le Q87 réussit à infiltrer la base navale principale austro-hongroise de Pula mais se retrouve immobilisé par des filins, pris sous un feu d'artillerie ennemi, l'équipage abandonne et saborde le sous-marin. Il sera plus tard renfloué et mis en service, sous la dénomination SM U-14 par la K.u.k.K jusqu'en juillet 1919, date de retour sous pavillon français. Le Curie sera retiré du service en 1928.

Sommaire

ConceptionModifier

HistoireModifier

Il pénètre dans le port de Pola où il restera deux jours caché et s'emmêlera l'hélice et les gouvernails dans des filets anti-sous-marins et des câbles. L'équipage tentera de se dégager grâce à Paul Chailley. Repéré, l'équipage tentera de saborder le navire qui sera capturé, modernisé après avoir été renfloué. Il sera rebaptisé U-14.

Il redeviendra français après l'armistice de 1918.

NotesModifier

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier