Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salm.

Schmidt Groupe
logo de Schmidt Groupe
Le logo du groupe en 2016

Création 1934
Dates clés 21-03-1983 immatriculation société actuelle
Fondateurs Hubert Schmidt
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan "Le sur-mesure n'est plus un luxe" pour Schmidt
"A l'écoute de vos envies" pour Cuisinella
Siège social Lièpvre
Drapeau de France France
Direction Anne Leitzgen (09/05/2007)
Actionnaires Karl Leitzgen Holding (447 718 222)
Activité Fabrication de meubles de cuisine (code 3102Z)
Produits Cuisines, salles de bains, rangement
Effectif 1428 en 2017
SIREN 326 784 709
TVA européenne FR68326784709[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.groupe.schmidt

Chiffre d'affaires 503 324 200 € en 2017
Résultat net 17 014 100 € en 2017


Schmidt Groupe est le nom donné en 2016 à la Société alsacienne de meubles (SALM) « entreprise française familiale » créé en 1934 par Hubert Schmidt, qui fabrique et commercialise une large gamme de meubles pour cuisines, salles de bains, rangements, tables et chaises. Elle est connue sous les enseignes et marques Schmidt et Cuisinella.

HistoriqueModifier

 
Au premier plan, la tranche 1 de l'usine de Sélestat. Au centre, la tranche 2 ; au fond, le terrain prévu pour la tranche 3.

L'entreprise, créée en 1934 à Türkismühle (en Sarre) par Hubert Schmidt[2], s'installe en France en 1959 à Lièpvre, dans le Val d'Argent, implantation qui devient le siège social de l'entreprise ; le principal lieu de développement industriel est la zone industrielle de Sélestat[3].

En 2006, c'est la petite-fille du fondateur, Anne Leitzgen, qui prend les commandes de l'entreprise[2].

En 2010, l'entreprise participe au financement d'une chaire de management de la créativité à l'Université de Strasbourg[4]. En 2013, le groupe ouvre une cinquantaine de magasins en France et une douzaine à l'étranger, ce qui en porte le nombre à 670 environ[3].

En 2013, elle se dote d'un nouveau logo[5]. En 2014, l'entreprise reçoit le prix de l'entreprise digitale de l'année[6] ainsi que le prix « Productivez ! » dans la catégorie « productivité » du Centre technique des industries mécaniques[7].


À la fin de l'année 2015, l'usine de Sélestat s'agrandit d'une troisième tranche, de 16 000 mètres carrés de surface, nécessitant quarante millions d'euros d'investissement et permettant la création de cent dix emplois en plus des 750 que compte déjà le site[2]. Cette extension pourrait être portée à 43 000 m2 en 2018, ce qui amènerait la création de trois cents emplois[8].

ChiffresModifier

 
Vue aérienne de l'unité 2 de la Société Alsacienne de meubles, à Sélestat.

Schmidt Groupe occupe aujourd'hui le premier rang des fabricants de cuisines en France et le cinquième rang des fabricants de cuisines en Europe[2]. En termes de parts de marché, elle contrôle environ 20 % du marché français, avec une progression de 2 à 3 % par an[3]

  • 707 points de ventes : 459 magasins Schmidt et 248 magasins Cuisinella.
  • Schmidt Groupe fabrique plus de 5000 éléments de cuisines chaque jour, ce qui fait environ 550 cuisines complètes sortant des ateliers.
  • 6 sites de production : à Sélestat (trois usines), à Lièpvre, à Bergheim et à Türkismühle (Sarre, Allemagne)
  • Seul fabricant à cumuler les certifications ISO 9001, ISO 14001 et OHSAS 18001, ISO50001, SCHMIDT Groupe est aussi le précurseur de la norme NF Environnement Ameublement.

Notes et référencesModifier

  1. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ » (consulté le 4 septembre 2019)
  2. a b c et d Didier Bonnet, « La Société alsacienne de meubles agrandit son usine de Sélestat », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne).
  3. a b et c Christian Lienhardt, « Cuisine Schmidt et Cuisinella tiennent grâce à leur réseau », Les Échos,‎ (lire en ligne).
  4. Fanny Leborgne, « La Société alsacienne de meubles participe au financement d'une chaire à l'université de Strasbourg », Stratégies,‎ (lire en ligne).
  5. Céline Tarrin, « Un logo plus moderne pour la Société alsacienne de meubles », Toute La Franchise,‎ (lire en ligne).
  6. Patrick Déniel, « L'usine digitale et l'entreprise digitale de l'année : Salm, des cuisines sur mesure en série », usine-digitale.fr,‎ (lire en ligne).
  7. « La Société alsacienne de meubles, Cauquil et Magafor, lauréats du prix « Productivez ! » », CETIM,‎ (lire en ligne).
  8. Luc Sorgius, « À Sélestat, la SALM annonce la création de 300 emplois... », SEPEM Industries,‎ (lire en ligne).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier