Crucifixion et saints

fresque de Fra Angelico
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir crucifixion (homonymie).
Crucifixion et saints
Crucifixion with Saints (Angelico) 1.jpg
Crocifissione con i santi en italien
Artiste
Date
1441-1442 environ
Type
Technique
fresque
Dimensions (H × L)
550 × 950 cm
Mouvement
Collection
Localisation
Détail : groupe des quatre Marie.
Détail : médaillon du bas représentant Giovanni Dominici.
Détail : saint Thomas d'Aquin.
Détail : saint Benoît de Nursie.

La Crucifixion et saints est une fresque monumentale de 550 × 950 cm réalisée par Fra Angelico vers 1441-1442 sur le tympan nord de l'ex-salle capitulaire du couvent San Marco devenu le musée national San Marco, à Florence en Toscane.

DescriptionModifier

La partie centrale est occupée par la Crucifixion proprement dite avec Jésus entouré des deux larrons (le bon à sa droite et le mauvais à sa gauche), chacun sur la croix de leur supplice, sur un fond obscur au-dessus d'un paysage suggéré de collines dénudées (initialement, le fond allait du bleu diffus à une azurite forte - dégradée par l'hématite utilisée par le peintre pour lier ses pigments[1].

En haut, sous le médaillon central du pélican, le titulus « Jésus roi des juifs » rédigé en hébreu, grec et latin.

Des personnages saints occupent, en premier plan, le bas de la composition en plusieurs groupes.

Entourant la composition, une frise en corniche, semi-circulaire en haut et rectiligne en bas, comporte les médaillons de figures saintes, lesquels ont été peints par Benozzo Gozzoli[1], premier assistant du maître.

Personnages représentésModifier

Dans la composition centrale

Sur la frise semi-circulaire de la corniche des médaillons en hexagone affichent, de part et d'autre du pélican du centre (en allégorie du sacrifice), les prophètes et les sibylles déroulant des phylactères portant les textes prédisant la mort et la résurrection du Christ :

  • Denys l'Aréopagite, Deus nature patitur
  • Daniel, Post edomades VII et LXII occidet XPS
  • Zacharie, His palgatus sum
  • Jacob, Addredan descendisti fili mi / Dormens accubuisti ut leo
  • David, In siti mea potaveru[n]t me aceto
  • Le pélican, Similis factu um pellicano solitudinis
  • Isaïe, Vere languores nostros ipse tulit et dolores nostros
  • Jérémie, O Vos omnes qui transite per viam attendite et videte si est dolo sicut dolor meus
  • Ezéchiel, Exaltavi lignum h[um]ile
  • Job, Quis det de carnibus eius ut saturemur
  • Sibylle érythréenne, Morte morietur tribus diebus sonno subscepto et tunc ab inferis regressus ad lucem veniet primus.

Sur la frise inférieure bordant la composition vers le bas, des médaillons ronds affichent la généalogie dominicaine : des papes, des cardinaux, des évêques, des saint et des bienheureux de l'ordre :

  • Saint Dominique au centre
  • Saint Giovanni Dominici (septième en partant de la droite)
  • ...

Détails iconographiquesModifier

  • Le crâne d'Adam figure au pied de la croix du Christ, selon les principes du memento mori et du Christ en nouvel Adam, venu racheter le péché originel.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Diane Cole Ahl, p. 133

BibliographieModifier

  • Diane Cole Ahl, « Crucifixion avec la Vierge et dix-sept saints » in Fra Angelico, Phaidon, 2008 (ISBN 978-0-7148-5858-6) p. 135

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier